Loading




tourmagazine.fr



Notez
Lundi 30 Août 2010 - 12:15

Les questions santé du voyageur : tout savoir sur la dengue


La dengue n'est pas vraiment une nouveauté. Néanmoins, cette maladie transmissible par le moustique Aedes aegypti connaît une progression spectaculaire depuis quelques décennies. Pas de panique cependant : selon l'OMS, il y aurait moins de 1% de taux de mortalité si les patients sont correctement traités. Voici toutes les réponses aux questions que vous vous posez.



Environ deux cinquièmes de la population mondiale sont désormais exposés au risque de la dengue. Cette maladie sévit dans les régions tropicales et subtropicales de la planète, avec une prédilection pour les zones urbaines et semi-urbaines.
Environ deux cinquièmes de la population mondiale sont désormais exposés au risque de la dengue. Cette maladie sévit dans les régions tropicales et subtropicales de la planète, avec une prédilection pour les zones urbaines et semi-urbaines.
Qu'est-ce que la dengue ?

La dengue est une maladie infectieuse transmise par les moustiques.

Elle est à l’origine d’un syndrome de type grippal sévère et parfois de complications potentiellement mortelles que l’on appelle dengue hémorragique.

Au niveau mondial, l’incidence de la dengue progresse de façon spectaculaire depuis quelques décennies. Elle est devenue ces dernières décennies un sujet de préoccupation pour la santé publique internationale.


Où trouve-t-on la dengue ?

Elle sévit dans les régions tropicales et subtropicales de la planète avec une prédilection pour les zones urbaines et semi-urbaines.


Qui est exposé au risque ?

La maladie est désormais endémique dans plus d’une centaine de pays d'Afrique, des Amériques, de la Méditerranée orientale, de l'Asie du Sud-Est et du Pacifique occidental.

Ces deux dernières régions sont les plus affectées. Avant 1970, seuls neuf pays avaient connu des épidémies de dengue hémorragique, mais en 1995, ce chiffre avait plus que quadruplé.

En 2007, le Venezuela a notifié plus de 80 000 cas, dont au moins 6 000 de dengue hémorragique.

La même année, plus de 890 000 cas ont été notifiés sur le continent américain, dont 26 000 de dengue hémorragique.


Comment la dengue se propage-t-elle ?

Les virus de la dengue sont transmis à l'homme par la piqûre des femelles de moustiques infectées du genre Aedes qui contracte le virus en se nourrissant du sang d'une personne infectée.

Après une incubation de huit à dix jours, le moustique infectieux pourra toute sa vie transmettre le virus aux sujets sensibles. La femelle infectieuse peut également transmettre le virus à la génération suivante par voie transovarienne.


La dengue est-elle mortelle ?

La dengue est une maladie grave de type grippal mais dont l'issue est rarement fatale. La dengue hémorragique est une complication potentiellement mortelle qui se caractérise par une forte fièvre.


Quels en sont les symptômes ?

Ils varient en fonction du patient. Chez les nourrissons et les enfants en bas âge, elle peut prendre la forme d'un syndrome fébrile indifférencié avec éruption.

Chez l'enfant plus âgé et l'adulte, on peut observer soit un syndrome fébrile bénin, soit une maladie incapacitante classique avec forte fièvre, éruption, céphalées intenses et douleurs rétro-orbitaires, musculaires et articulaires.

Elle commence en général par une forte poussée fébrile accompagnée d'une rougeur du visage et d'autres symptômes de type grippal.

La fièvre peut se maintenir de deux à sept jours, atteindre 41°C et s'accompagner éventuellement de convulsions et d’autres complications.

Dans les cas modérément graves, les symptômes s'apaisent en totalité après la disparition de la fièvre. Dans les cas sévères, l'état du malade peut se détériorer brusquement après un épisode fébrile de quelques jours.


Si j'ai déjà été piqué suis-je immunisé ?

Le virus de la dengue existe sous quatre formes distinctes, étroitement apparentées. La guérison entraîne une immunité à vie contre le sérotype qui a provoqué l'infection mais ne confère qu'une immunité passagère et partielle contre les trois autres. L'infection par un second virus, accroît le risque de maladie plus grave avec complication hémorragique.


Y-a-t'il un vaccin ?

Pas encore de vaccin homologué contre la dengue. Si la mise au point progresse, elle reste très complexe. 3 raisons :

- le vaccin doit avoir un effet protecteur contre les quatre virus qui peuvent provoquer la maladie;
- notre connaissance de la pathologie de la maladie et de sa réponse immunitaire est encore limitée;
- enfin, il manque des modèles animaux nécessaires aux tests de laboratoires.


Comment se soigne-t-on ?

Il n’existe pas de traitement spécifique de la dengue.

Pour la dengue hémorragique, une prise en charge par des médecins et des infirmières expérimentés, connaissant les effets et l’évolution des complications, permet souvent de sauver les malades atteints de la forme hémorragique et d'abaisser le taux de mortalité de 20% à moins de 1%.


Comment se protéger ?

À l'heure actuelle, la seule méthode pour prévenir ou combattre la transmission du virus de la dengue consiste à détruire le moustique vecteur.

Pour limiter au maximum les risques d’infection, il est important de se protéger individuellement contre les piqûres de moustiques : utilisation de moustiquaires, port de vêtements longs, utilisation de répulsifs et de produits insecticides.

(Sources : OMS et Institut de Veille sanitaire)

Que retenir ?

- La dengue est une maladie grave de type grippal mais dont l'issue est rarement fatale.

- Environ deux cinquièmes de la population mondiale sont désormais exposés au risque.

- La dengue sévit dans les régions tropicales et subtropicales de la planète, avec une prédilection pour les zones urbaines et semi-urbaines.

- Il n’existe pas de traitement spécifique, mais une prise en charge médicale adaptée permet fréquemment de sauver la vie des malades atteint de la forme hémorragique.

- Le seul moyen pour prévenir la transmission du virus de la dengue consiste à se protéger avec des insecticides et lutter contre les moustiques vecteurs

Mardi 12 Juillet 2011 - 14:53
La Rédaction

Actualité | SAV du Voyage | Testé pour vous | Mode d'emploi du voyage | Editorial | Concours Voyages | Publi-Rédactionnel | France | HONG KONG DESTINATION2 | NORVEGE DESTINATION | QATAR DESTINATION | REPUBLIQUE DOMINICAINE DESTINATION | PORT AVENTURA DESTINATION | Monde | Rechercher par destination






RSS | Facebook | Newsletter | Ajout aux favoris


tourmag.com brochuresenligne.com mytourmag.com dmcmag.com