Samedi 1 Novembre


Loading




tourmagazine.fr

Notez
Vendredi 28 Janvier 2011 - 15:12

Les Bouches-du-Rhône : Aix-en-Provence et les Alpilles


La Provence et ses paysages où plaines et collines alternent et la montagne Sainte-Victoire sont connues dans le monde grâce aux tableaux de Cézanne. La Provence est associée à l’image du farniente, de la douceur de vivre du temps de Marius, de César et des autres. Mais c’est aussi l’authenticité : la langue, les costumes et les fêtes traditionnelles font la culture provençale.



Le fameux moulin de Daudet à Fontvieille - DR
Le fameux moulin de Daudet à Fontvieille - DR
La Provence charme d’abord avec ses paysages. Ils nourrissent depuis toujours l’imaginaire populaire : la beauté âpre de l’arrière-pays, les chaînons calcaires et les cultures du terroir, les falaises blanches, les vignes et champs d’oliviers vert argenté à perte de vue, les buissons de garrigue odorante et les herbes aromatiques…

La Provence a cultivé dès l’origine ses terroirs. Ses petits légumes et ses fruits, son huile d’olive et ses vins des cinq zones d’appellation contrôlée résultent d’un savoir-faire précieusement conservé.

Dans les villages, le charme s’opère aussi. Et là, c’est le rythme de vie qui envoûte les touristes. Autour des églises, les places et les fontaines sont des lieux de rencontre autant que de passage : on y joue aux boules, on y boit un pastis à la terrasse des cafés, on y parle et on y écoute les expressions du cru. C’est là le véritable art de vivre provençal : on prend le temps de vivre, un art parfois même propice au farniente.

En campagne, l’habitat habille le paysage : le mas des Alpilles et de la Crau, le pigeonnier, parfois à l’écart, apporte une touche aristocratique. Ailleurs, par exemple dans les vignes en pays d’Aix-en-Provence, le cabanon sert à la convivialité du week-end, tandis que plus loin le paysage est parsemé de bastides raffinées.

De l’Abbaye de Montmajour à Fontvieille et son célèbre Moulin de Daudet, en passant par les Alpilles : les Baux-de-Provence, Saint-Rémy-de-Provence, Maussane-les-Alpilles ou Tarascon, jusqu’à la majestueuse montagne Sainte-Victoire, partout le paysage est enchanteur.

La Provence est aussi une terre de soleil et d’accueil. Vincent Van Gogh et Paul Cézanne ont su s’inspirer de ces paysages provençaux baignés de lumière. Leurs toiles, aux couleurs des paysages de Provence, ont aujourd’hui fait le tour du monde

Au cœur des traditions

''Les plus belles femmes du monde'', les Arlésiennes - DR
''Les plus belles femmes du monde'', les Arlésiennes - DR
Dans l’arrière-pays, les traditions font partie intégrante du quotidien des habitants. Nombreuses sont les fêtes qui émaillent le calendrier : les « carreto ramado », ces charrettes chargées de fruits et légumes tirées par des chevaux en hommage aux récoltes florissantes, animent durant l’été tous les villages de Provence.

Les fêtes autour de la gastronomie ou d’un savoir-faire, tels la fête de l’huile d’olive nouvelle, la fête de la truffe, les fêtes votives et bénédictions des chevaux… sont autant de prétextes pour rendre vivaces et maintenir les traditions.

La tradition, c’est aussi le savoir-faire des hommes : le travail de la terre avec la céramique, les santons, le travail de l’olive avec l’huile, les olives préparées, le savon, le tissu et l’ébénisterie provençale…

La tradition, c’est encore la langue et le costume provençal. D’illustres voyageurs tels Chateaubriand, Dumas, Flaubert, Mérimée ont fait l’éloge “des plus belles femmes du monde”, les Arlésiennes…

Codifié au début du siècle, leur costume se compose d’éléments très significatifs, que l’on s’efforce de transmettre et de préserver de génération en génération. Il fait partie intégrante des traditions mais s’étend bien au-delà de la Camargue jusque dans l’arrière pays provençal. On le retrouve porté avec fierté lors de toutes les fêtes populaires.

A travers la garrigue

La montagne Sainte-Victoire
La montagne Sainte-Victoire
Falaises blanches, chaînons montagneux calcaires, champs de vignes et d’oliviers, garrigues embaumantes, chants de cigales… les paysages provençaux sont littéralement envoûtants. Pour découvrir cette flore typique et s’imprégner d’un art de vivre légendaire, des centaines de kilomètres de sentiers sont disponibles.

Les amoureux de la nature sont plongés dans un univers envoûtant qui fera frémir tous leurs sens. L’explosion de couleurs provençales vient se mêler aux délicieux parfums de thym, de romarin et de sauge que le vent dissémine à travers collines et vallées.

De la Sainte-Baume à la Montagne Sainte-Victoire en passant par les Alpilles et la Montagnette, les randonneurs se laisseront envouter par des paysages qui ont inspiré les plus grands artistes tels Frédéric Mistral, Jean Giono, Van Gogh et tant d’autres.

Vendredi 8 Avril 2011 - 09:40
la rédaction

Le Guide Bouches du Rhône





RSS | Facebook | Newsletter | Ajout aux favoris


tourmag.com brochuresenligne.com mytourmag.com dmcmag.com