La Norvège, sur l’eau, dans les airs, sur terre


Les infrastructures de transports sont très développées en Norvège. Que ce soit pour se rendre dans le pays ou pour se déplacer une fois sur place, le voyageur pourra choisir entre plusieurs modes de déplacement, selon son budget et le temps dont il dispose.



Se déplacer en Norvège

Les trains
Les Chemins de Fer Norvégiens (NSB) disposent d’un réseau de lignes très important, s’étirant de la côte ouest de la Norvège jusqu’à la ville de Bodø au nord du pays. Très confortables, les trains sont une bonne alternative à la voiture. Mais le réseau est assez limité à cause du relief montagneux du pays. Contrairement à la France, le prix du billet est dégressif selon la distance. On peut facilement réserver sa place à l’avance sur internet : plus on s’y prend tôt, plus les tarifs sont intéressants. De plus, les étudiants et les seniors bénéficient de réductions. Ceux qui ont l’intention de prendre plusieurs fois le train ont intérêt à acheter un pass sur nsb.no. Le billet InterRail Norvège permet de circuler en toute liberté à l'intérieur de la Norvège, pendant 3 à 8 jours, pour une période d'un mois. Les circuits combinés incluent le train, le bus et le bateau s’avèrent être très économiques. Le plus populaire est sans conteste le "Norway in a nutshell" de Fjordtours, ouvert toute l'année et qui vous emmène à travers quelques-uns des plus beaux paysages de fjords, montagnes et vallées.

Voyager en train, c’est prendre le temps de découvrir les fabuleux paysages de la Norvège. Le tronçon reliant Bergen à Oslo, en passant par le haut plateau de Hardangervidda, est le plus célèbre. Mais d’autres itinéraires spectaculaires sont à découvrir. Sur la ligne de Dovre (Dovre Railway) allant d'Oslo à Trondheim, on peut bifurquer sur la ligne de Rauma (Rauma Railway) qui a servi de décor au tournage du film Harry Potter et le Prince de sang mêlé. Les séquences ont été filmées à Bjorli, à bord d'un train appartenant au Club des Chemins de Fer de Norvège. Citons également le chemin de fer de Flåm, une ligne panoramique qui passe au creux du fjord. Enfin, pour admirer les aurores boréales et le soleil de minuit, il faut embarquer sur la ligne Trondheim à Bodø qui a été élue un des plus beaux trajets de nuit d’Europe.

Pour plus de renseignements :
http://www.visitnorway.com/fr/Articles/Theme/Venir-et-se-deplacer-en-Norvege/Le-plus-beau-voyage-en-train-du-monde/
ou
http://www.visitnorway.com/fr/Articles/Theme/Venir-et-se-deplacer-en-Norvege/Train-en-Norvege/


Les bus
Les bus norvégiens ont un réseau très exhaustif qui couvre très bien le pays. Bons marchés, ils offrent également des tarifs avantageux aux seniors, aux enfants, aux étudiants et aux familles. Le seul soucis pour le voyageur : toutes les informations sont en norvégiens. Difficile parfois de s’y retrouver dans la jungle des lignes et des tarifs. On peut souvent acheter son ticket au chauffeur, mais le prix est parfois plus élevé qu’en kiosque. L’idéal est de renseigner une fois sur place auprès des personnes habilitées, comme les offices de tourisme, et toujours se faire confirmer son trajet.

Pour plus de renseignements :
http://www.visitnorway.com/fr/Articles/Theme/Venir-et-se-deplacer-en-Norvege/Cars-et-Bus/

La voiture
Il faut rappeler aux voyageurs qui comptent se déplacer en voiture que la Norvège est un très long pays. Entre les montagnes, les vallées et les fjords, les routes souvent montagneuses ne permettent pas des vitesses folles. Un exemple : entre Oslo et Bergen, il n’y a que 478 km, mais il faut 10 heures pour les parcourir. L’idéal est de faire des étapes de 200 km, de prendre son temps et d’admirer le paysage. En effet, certaines portions de ces routes sont absolument magnifiques. Un programme de classification « Routes Nationales Touristiques » a d’ailleurs été mis en œuvre et regroupera à terme 18 routes. Il sera complètement achevé en 2016. Ces tronçons routiers traversent des paysages qui comptent parmi les plus beaux de Norvège. De nombreuses aires de repos et des points de vue ont été aménagés afin de pouvoir admirer la beauté de ces merveilles naturelles.

Pour en savoir plus :
http://www.turistveg.no

En Norvège, il n’existe presque pas d’autoroute et la vitesse est généralement limitée à 80 km. Dans les villes, il faut rouler à 50 km, voire parfois 30km. Mieux vaut garder un œil sur son compteur car les amendes, proportionnelles à ses revenus, sont très chères. Elles sont perçues immédiatement par les policiers qui acceptent tous les moyens de paiement. Coté alcoolémie, la limite est de 0,2 g/l d’alcool dans le sang. La loi est très sévère en cas de dépassement et s’applique sans exception aux touristes aussi ! Les feux de signalisations doivent être allumés de jour comme de nuit, la ceinture de sécurité est bien sûr obligatoire et l’usage du téléphone portable interdit. Il faut également prendre garde aux rennes et aux moutons qui traversent très souvent la chaussée. En hiver les pneus cloutés sont obligatoires pour ne pas glisser sur les routes enneigées. Certaines sont d’ailleurs fermées. La Norvège compte environ 50 postes de péage, dont 20 sont automatiques. Les touristes peuvent enregistrer leur carte de crédit sur le site internet www.autopass.no et tous les paiements seront automatiquement prélevés. Pour les voitures de location, la société de location peut retirer le montant du passage sur la caution déposée par le client. On peut aussi payer son Autopass à chaque fois, dans une station service maximum 3 jours après son passage.

Certains voyageurs pourront être tentés de venir en Norvège en camping car. Si l’état des routes s’est considérablement amélioré ces dernières années, certaines ne sont cependant pas praticables avec une caravane. Par contre, des parkings ont été aménagés dans certaines villes. Il est possible de commander un guide des campings, rédigé en 4 langues dont le Français, sur le site www.nafcamp.no. Il coûte 60 NOK. Il existe également un guide de camping en anglais à télécharger sur le site www.camping.no

Pour plus de renseignements :
http://www.visitnorway.com/fr/Articles/Theme/Venir-et-se-deplacer-en-Norvege/La-Norvege-en-voiture/

Les traversées en ferry
Les traversées en ferry sont une étape obligatoire pour les voyageurs qui se rendent en voiture ou en bus dans le sud-est norvégien. En effet, il n’y a pas toujours de pont pour traverser les nombreux fjords et bras de mer qui découpent la côte. Il faut donc traverser en ferry, un moyen de transport très facile à utiliser. Comme pour tous les transports en commun habituels, il n’est pas nécessaire de réserver sa place. Sauf pour les bus, plus gros, qui sans réservations doivent attendre qu’une place se libère. Le paiement s’effectue directement sur le ferry.

Les liaisons maritimes sont également très efficaces pour longer la côte norvégienne. L’Hurtigruten assure cette liaison depuis de 120 ans. Elle possède 11 navires qui desservent toute l'année les petits ports de la côte, de Bergen jusqu'à Kirkenes, près de la frontière russe, en 34 escales. Intimement liée à la vie économique et sociale de la Norvège, l’Hurtigruten est une manière authentique et unique de découvrir la Norvège en profondeur.

Pour plus de renseignements :
http://www.visitnorway.com/fr/Articles/Theme/Venir-et-se-deplacer-en-Norvege/Ferries-et-bateaux/

Les avions
Les voyageurs les plus pressés qui souhaitent se rendre dans les régions les plus septentrionales de Norvège peuvent emprunter les lignes aériennes intérieures. Il existe près de 50 aéroports répartis sur tous le territoire, facilement accessibles en transports en communs. Les vols nationaux sont assez bons marchés et le forfait « Explore Norway Ticket » propose des vols illimités pendant deux semaines dans les zones de son choix. A partir de 325€ en réservant sur http://wideroe.no/explorenorway.

Pour plus de renseignements :
http://www.visitnorway.com/fr/Articles/Theme/Venir-et-se-deplacer-en-Norvege/Par-Avion/

Credits: Terje Rakke / Nordic Life / Innovation Norway
Credits: Terje Rakke / Nordic Life / Innovation Norway

Se rendre en Norvège

La Norvège fait partie de l’espace Schengen, une carte d’identité en court de validité suffit pour les ressortissants français. Par contre elle ne fait pas partie de l’union européenne et l’euro n’a pas cours. De nombreux distributeurs sont disponibles pour retirer des couronnes norvégiennes. 1€ = 8 NOK selon les taux de change en vigueur, à vérifier avant le départ.

En bus
Se rendre en Norvège par le bus est une solution économique mais assez longue. En effet, il faut 27 heures pour faire Paris-Oslo en passant par Göteborg en Suède. La compagnie de bus Eurolines proposent des liaisons très régulières, au départ de la gare routière internationale de Paris Galliéni. Contact : 0 892 899 091 et site http://www.eurolines.fr/

Par la route
Rejoindre la Norvège en voiture est un long périple aux étapes indispensables. En effet, la distance entre Paris et la frontière danoise est de 1250 km. Reste ensuite à franchir le pont Oresundsbron, long de 16 km (36€ par voiture) entre Copenhague et Malmö en Suède. Il reste alors 413 km pour arriver à Oslo.

En train
Là encore, mieux vaut prévoir du temps. Le trajet ferroviaire le plus court entre Paris et Oslo prend 27 heures. Cependant, les liaisons entre la Norvège et les autres pays scandinaves et européens sont nombreuses. Les lignes nationales sont desservies par les Chemins de Fer Norvégiens (NSB). Depuis l’Europe continentale, plusieurs trains par semaine relient Copenhague et Oslo. Les trajets se font généralement de nuit, en wagons-lits et plusieurs formules de pass sont proposées pour ces voyages.
Contactez DB France pour les billets au 01 44 58 95 51

En bateau
Le bateau est une solution romantique pour les amoureux de la mer. La Norvège étant un pays maritime, elle dispose de nombreux ports. Malheureusement, il n’existe pas de ligne maritime directe depuis la France. Il faut passer par l’Allemagne et bien sûr le Danemark et la Suède. Le plus simple est de contacter l’agence Viamare Cap Mer, l’agent général en France pour les réservations de bateau. Tél : 01 42 80 94 87. Car réserver soi même son navire est assez difficile, peu de sites étant traduits en français.

En avion
La voie des airs est assurément le chemin le plus rapide pour se rendre en Norvège. Toutes les grandes villes du pays possèdent des aéroports internationaux pour accueillir les voyageurs. Voici les compagnies principales qui desservent le pays.
La compagnie SAS propose des vols directs quotidiens de Paris CDG vers Oslo ainsi que plusieurs villes en Norvège via Copenhague.
Norwegian dessert quotidiennement Oslo depuis Paris Orly et deux fois par semaine Bergen et Stavanger. Air France offre également des vols directs quotidiens depuis Paris CDG jusqu’à Oslo. Enfin, Ryanair propose des liaisons directes quotidiennes depuis Paris Beauvais vers Oslo Torp, avec une correspondance en bus express ou en train vers le centre de la capitale. A partir du 30 mars 2010, l’avion atterrira à Oslo Rygge, plus proche d'Oslo.
Au départ de province, plusieurs vols sont également disponibles. Pour Nice, des vols hebdomadaires vers Oslo en direct ou via Copenhague sont proposés avec SAS. Des vols hebdomadaires directs vers Oslo et Bergen sont également mis en place chez Norwegian. Au départ de Marseille, Ryanair offre des vols vers Oslo Torp sauf en hiver. A partir du 2 avril 2010, la compagnie ouvrira une ligne directe vers Oslo Rygge au départ de La Rochelle.

Une fois sur place, plusieurs moyens de transport sont disponibles pour rejoindre le centre ville. L'aéroport de Gardermoen, le plus grand du pays, se trouve à 60 km d'Oslo. De nombreuses connections en bus et trains sont disponibles, dont le train express "Flytoget", qui met 20 minutes pour atteindre le centre ville. Le train régional (NSB) coûte moins cher et met environ 30 minutes pour faire le trajet. Enfin, des bus sont également à la disposition des voyageurs pour un transfert qui dure 45 minutes. Quant aux taxis, il faut compter 35 minutes.
L’aéroport de Flesland- Bergen se trouve à 20 km au sud du centre ville. Les trajets en bus durent 45 minutes, mais seulement 25 minutes en taxi.
Mais la plupart des aéroports du pays sont situés à seulement 10 -15 minutes du centre ville en voiture.

Pour les autres aéroports internationaux, toutes les informations sont disponibles sur le site internet :
http://www.visitnorway.com/fr/Articles/Theme/Venir-et-se-deplacer-en-Norvege/Par-Avion/

Mercredi 21 Avril 2010



OT Norvège, Innovation Norway
Office National du Tourisme de Norvège
BP 497 – 75366 Paris cedex 08
Tel : 01 53 23 00 50
Fax : 01 53 23 00 59
Courriel : paris@innovationnorway.no 
www.visitnorway.fr
www.visitnorway.fr/randonnee

Edité par TourMaG.com, tous droits de reproduction réservés