Loading




tourmagazine.fr



Notez
Jeudi 27 Juillet 2006 - 15:02

La Bretagne : muse d'hier et d'aujourd'hui

Une multitude d’itinéraires permettent de revenir sur les pas des peintres fascinés


La Bretagne, grande inspiratrice des peintres depuis plus de 200 ans est une des régions les plus fréquentées. Nombreux sont les artistes, à l’orée du XXe, qui quittent les ateliers parisiens pendant la période estivale pour pratiquer la peinture de plein-air en Bretagne. L’inépuisable variété des paysages côtiers et intérieurs mais aussi les Bretons avec leurs mœurs, leurs croyances et leurs légendes fascinent les artistes. Des colonies se forment alors à Concarneau, Pont-Aven, Douarnenez, Camaret, Rocheforten-Terre, Pont-Croix, Cancale, a Faouët… bienvenue dans la Bretagne des Peintres.



Le Pardon de Notre-Dame des Portes à Chateauneuf du Faou - Paul Sérusier - © Musée des Beaux-Arts de Quimper
Le Pardon de Notre-Dame des Portes à Chateauneuf du Faou - Paul Sérusier - © Musée des Beaux-Arts de Quimper
Des peintres plus solitaires font également la renommée de sites moins fréquentés comme Plédéliac, Kerity, Clisson, ou les Monts d’Arrée. Une multitude d’itinéraires permettent de revenir sur les pas des peintres qui ont été fascinés par toutes les richesses de la Bretagne et qui ont, au travers de leurs tableaux, exprimé tout leur attachement à cette région.

L’École de Pont-Aven et Gauguin

Découverte dans les années 1860 par un peintre américain, Pont-Aven devient le lieu de villégiature d’une colonie d’artistes très cosmopolite. Les Français côtoient, dans les auberges de la petite cité, des Anglais, des Danois, des Finlandais, des Irlandais … La venue de Paul Gauguin et de ses disciples à Pont-Aven puis au Pouldu marque un tournant important dans l’histoire de la peinture. Émile Bernard, Maxime Maufra, Henry Moret, Charles Filiger, Paul Sérusier ont, sur les conseils de leur maître, présenté une nouvelle conception picturale en rupture totale avec l’essentiel des pratiques traditionnelles.

En créant ce mouvement appelé le synthétisme, ils ont ainsi ouvert la voie à un courant de peinture libéré des principes académiques. L’autoportrait au Christ Jaune, le Christ vert de Gauguin, le Talisman de Sérusier, le paysage du Pouldu de Filiger, Pont-Aven ciel rouge de Maufra ne sont que quelques-unes des très célèbres oeuvres du groupe.

Du côté de la côte d’Émeraude

Saint-Malo, Saint-Servan, Cancale et Dinan attirent les peintres dès les années 1860 : Eugène Isabey, Camille Corot, John Sargent et beaucoup d’autres immortalisent sur la toile ces lieux chargés d’histoire. Mais ce sont surtout les rivages de la côte, entre Dinard et le Cap Fréhel, qui donnent naissance aux oeuvres les plus originales.

À Saint-Briac, Paul Signac tourne le dos aux facilités de l’impressionnisme pour inventer le pointillisme. Maurice Denis, le peintre nabi, puise son inspiration dans la région de Ploumanac’h et de Trégastel où il s’installe avec sa famille. Quant à Picasso, il choisit le thème des femmes jouant sur la plage pour laisser libre cours à sa peinture expressionniste.

Auguste Renoir, ÉmileBernard, Edouard Vuillard, Henry Rivière, Bernard Buffet font également partie des 160 artistes ayant été séduits par la côte nord de la Bretagne.

Belle-Île et ses peintres

Venu séjourner quelques semaines à Belle-Ile, Claude Monet a immortalisé sur une quarantaine de tableaux les côtes rocheuses de l’île. Fasciné par le caractère sauvage du paysage, le maître de l’impressionnisme tente de capturer sur la toile les effets atmosphériques de la tempête sur la mer.

Désireux de venir sur les pas de Monet, Cottet, Matisse, Hélion, Gromaire, Vasarely et beaucoup d’autres explorent ensuite l’île et offrent, à leur tour, leur vision des aiguilles de Port-Coton, de Port-Donant ou de Port-Goulphar.

La Bretagne de Mathurin Méheut

Parmi tous les artistes ayant joué un rôle fondamental dans la production d’œuvres d’inspiration bretonne, Mathurin Méheut apparaît comme “l’artiste du siècle”. Au travers de sa peinture, de ses dessins et de ses illustrations, de ses décors et de ses céramiques, il présente un témoignage incomparable de la vie quotidienne en Bretagne dans la première moitié du XXe siècle.

Renseignements sur la Bretagne des Peintres : cliquez ici

Musées de Bretagne et lieux d'exposition : cliquez ici

Site de référence : www.tourismebretagne.com

Vendredi 28 Juillet 2006 - 08:47
A.L - redaction@tourmagazine.fr

Actualité | SAV du Voyage | Testé pour vous | Mode d'emploi du voyage | Editorial | Concours Voyages | Publi-Rédactionnel | France | HONG KONG DESTINATION2 | NORVEGE DESTINATION | QATAR DESTINATION | REPUBLIQUE DOMINICAINE DESTINATION | PORT AVENTURA DESTINATION | Monde | Rechercher par destination






RSS | Facebook | Newsletter | Ajout aux favoris


tourmag.com brochuresenligne.com mytourmag.com dmcmag.com