Loading




tourmagazine.fr



Notez
Lundi 2 Novembre 2009 - 14:38

L'âge d'or hollandais renaît à la Pinacothèque de Paris

Jusqu'au 7 février 2010


La Pinacothèque de Paris, en association avec le Rijksmuseum, Amsterdam, vous invite à découvrir le 17e siècle hollandais à travers une exposition baptisée "L'âge d'or hollandais : de Rembrandt à Vermeer". Rendez-vous est donné jusqu'au 7 février 2010.



Cette époque a donné naissance à quelques uns des artistes les plus célèbres de tous les temps et surtout à celui qui reste l’une des références absolues pour tout artiste depuis près de quatre siècles : Rembrandt.

L’exposition présente un ensemble exceptionnel de plus de cent trente pièces dont une soixantaine de tableaux, une trentaine d’œuvres graphiques (dessins et aquarelles), une dizaine de gravures ainsi qu’une dizaine d’objets pour illustrer de manière très représentative la période (tapisseries, faïences, miniatures en bois, argenterie et verrerie).

À travers l’art de ce temps, il s’agit de comprendre comment une jeune république (1581) va, grâce à sa réussite commerciale et sa tolérance de pensée, devenir l’une des puissances commerciales les plus fortes d’Europe au moment où d’autres nations européennes s’enfoncent dans une récession endémique et font preuve d’intolérance religieuse : la nouvelle république à peine née apparaît comme une terre promise où tout le monde peut vivre en paix et en harmonie.

Chaque année, de nouveaux peintres apparaissaient, apportant des thèmes nouveaux ou des sujets inédits. La peinture de genre naquit à cette époque, la description des paysages se traduisit sous de nouvelles formes. Une génération d’une richesse sans précédent dans l’histoire des arts vit le jour, que l’on retrouvera seulement à Paris à la fin du XIXe siècle et au début du XXe siècle.

L'âge d'or hollandais renaît à la Pinacothèque de Paris
Des peintres acquirent eux aussi une spécialité dans un domaine très précis : la nature morte ou la vanité avec Willem Claesz Heda et Pieter Claesz ; le paysage avec Jan van Goyen, Jacob van Ruysdael ou encore Meindert Hobbema. Jan Steen ou Adriaen van Ostade illustrent la satire villageoise tandis que Gerard ter Borch et Pieter de Hooch s’adonnent à la comédie de moeurs et aux scènes de genre dont font partie les fêtes paysannes.

Emanuel de Witte et Pieter Jansz Saenredam se spécialisèrent dans la peinture de monuments,Thomas de Keyser et Frans Hals devinrent les spécialistes du portrait et Paulus Potter celui des animaux.

Doivent être mises à part des individualités comme Vermeer ou Rembrandt qui finalement ne sont pas très représentatifs de cette époque. Ils en sont pourtant devenus les symboles. À la différence des autres artistes, ils s’intéressèrent à plusieurs genres et refusèrent toute spécialisation.

Ils demeurèrent l’un et l’autre des modèles absolus, hors du temps et de toute époque, considérés depuis quatre siècles comme les peintres majeurs de l’histoire de l’art.

Pratique

La Pinacothèque de Paris est ouverte tous les jours de 10h30 à 18h.
Le vendredi 25 décembre 2009 et le vendredi 1er janvier 2010, ouverture de 14h à 18h.
Fermeture de la billetterie à 17h15.
Nocturne tous les premiers mercredis du mois jusqu’à 21h (fermeture de la billetterie à 20h15).

www.pinacotheque.com

Plein tarif : 10 euros

Tarifs
- Tarif réduit (sur présentation d’un justificatif) : 8 euros
- De 12 à 25 ans, étudiants, demandeurs d’emploi (justificatif daté de moins d’un an), famille nombreuse, carte Améthyste, Emeraude, maison des artistes, carte de priorité pour personne handicapée, guides et conférenciers, professeurs d’art et d’arts plastiques.
- Gratuité (sur présentation d’un justificatif)
Pour les moins de 12 ans, journalistes, ICOM, RMI, ASS et minimum vieillesse, guides conférenciers et professeurs ayant une réservation de groupe, carte d’invalidité.
- Tarif groupes : 9,50 euros incluant la location de l’audiophone (obligatoire)

Accès
28, place de la Madeleine
75008 PARIS
Tél. : 01 42 68 02 01
Métro : lignes 8, 12 et 14, station Madeleine, sortie place de la Madeleine
Bus 42 et 52, arrêt : Madeleine et Madeleine-Vignon. Bus 24, 84 et 94, arrêt : Madeleine Parcs de stationnement : Madeleine Tronchet Vinci / Rue Chauveau-Lagarde / Rue Caumartin
Le musée est accessible aux personne à mobilité réduite.


Lundi 2 Novembre 2009 - 14:41
La Rédaction (A.L)


Actualité | SAV du Voyage | Testé pour vous | Mode d'emploi du voyage | Editorial | Concours Voyages | Publi-Rédactionnel | France | HONG KONG DESTINATION2 | NORVEGE DESTINATION | QATAR DESTINATION | REPUBLIQUE DOMINICAINE DESTINATION | PORT AVENTURA DESTINATION | Monde | Rechercher par destination



SUIVEZ NOUS











Voyager en photos   Voyager en vidéos

Choisissez votre destination
Carte du monde Canada Etats-Unis Amérique Centrale Amérique du Sud Afrique Australie, Nouvelle-Zélande et Pacifique Moyen-Orient Asie France Caraïbes République Dominicaine Europe Europe Maldives Seychelles Ile Maurice



Hébergements


Commentaire




RSS | Facebook | Newsletter | Ajout aux favoris


tourmag.com brochuresenligne.com mytourmag.com dmcmag.com