Loading




tourmagazine.fr



Notez
Lundi 9 Octobre 2006 - 09:45

L’Alsace célèbrera la féerie de Noël dès le 25 novembre

Cinq siècles et l’authenticité demeure


Ce sont des endroits magiques où les illuminations, les odeurs de cannelle et la joie de vivre détournent les visages de la rudesse de l’hiver. On peut y déguster vin chaud, pains d’épices et pommes d’amour, et s’y procurer boules de verre, guirlandes, et autres santons de crèches. En Alsace plus qu’ailleurs, les marchés de Noël sont une institution. Du 25 novembre au 31 décembre, la région propose une symphonie de couleurs et une kyrielle d’animations.



Illumination sentier de Noël Osthouse - Photo : LCT
Illumination sentier de Noël Osthouse - Photo : LCT
Le premier de tous les marchés s’est installé à Strasbourg, en décembre 1570. « Il y avait déjà toute une concentration de commerçants et les habitants trouvaient déjà de quoi décorer leur maison », décrit Annie Dumoulin, directrice adjointe de l’Office de tourisme de la ville.

Près de cinq siècles plus tard, le marché de Strasbourg et son environnement architectural fait toujours le bonheur des Alsaciens, mais également des centaines de milliers de touristes de passage dans la région durant la période de l’Avent.

Le fief du sapin

La foule sera dense entre la place Broglie, le parvis de la cathédrale et la place du château. De nombreuses animations musicales sont programmées à l’occasion de ces fêtes, le lundi 11 décembre en particulier, où l’on attend à la nuit tombée un millier de choristes entre l’église Saint-Paul et la Place Kléber, lieu symbolique où le majestueux sapin trône en habitué.

La tradition du sapin comme arbre de Noël a vu elle aussi le jour en Alsace, en 1521, dans la région de Sélestat. Les marchés y sont certes moins vastes qu’à Strasbourg, mais tout aussi fort en lumières, en mets, et en chaleur humaine.

Peut-être y croiserez-vous, au détour d’un étal de sucres d’orges ou d’une chaumière, les personnages légendaires de la région, tels Christkindel la douce ou ce satané Hans Trapp, équivalent local du Père Fouettard. Une quinzaine d’office de tourisme de ce pays ont imaginé cette année la mise en place de circuits de promenade, pour groupes ou particuliers. Une idée à retenir, et des places à réserver dès maintenant.

Colmar, dans son écrin patrimonial d’exception, orchestrera une féerie générale de lumières, de la Petite Venise au Koïfhus, de la rue des Serruriers à la rue des Tanneurs. Münster ouvrira quant à elle son atelier de Noël, Uffholz les fenêtres du calendrier de l’Avent, et Osthouse étonnera par son sentier transformé en un musée à ciel ouvert.

L’atmosphère de Noël est si incomparable dans la région que deux marchés typiques font, une fois de plus, le déplacement jusqu’à Paris. Le premier sera abrité à la Maison d’Alsace, 39 avenue des Champs-Élysées, dès le 25 novembre. Le second se tiendra, comme depuis déjà 23 ans, à la gare de l’Est, du 5 au 17 décembre.

Pour organiser votre séjour et ne rien manquer de ce Noël alsacien, notez cette adresse : www.tourisme-alsace.com

Lundi 13 Novembre 2006 - 14:13
Louis-Cyril Tharaux - redaction@toumag.com


Actualité | SAV du Voyage | Testé pour vous | Mode d'emploi du voyage | Editorial | Concours Voyages | Publi-Rédactionnel | France | HONG KONG DESTINATION2 | NORVEGE DESTINATION | QATAR DESTINATION | REPUBLIQUE DOMINICAINE DESTINATION | PORT AVENTURA DESTINATION | Monde | Rechercher par destination






RSS | Facebook | Newsletter | Ajout aux favoris


tourmag.com brochuresenligne.com mytourmag.com dmcmag.com