Loading




tourmagazine.fr



Notez
Mardi 12 Octobre 2010 - 08:09

Kulula Airlines : un vent de bonne humeur souffle à bord !


Kulula Airlines, compagnie dont le siège est à Johannesburg, fait mourir de rire les passagers grâce à la lecture humoristique des consignes de sécurité et des commentaires désopilants de l'équipage et/ou les pilotes.



Kulula Airlines : un vent de bonne humeur souffle à bord !
Cela se déride de plus en plus dans les compagnies aériennes.

Ce sont les low cost, une fois de plus, qui font souffler un vent de fraîcheur et de bonne humeur dans ce secteur un peu pincé. Kulula, compagnie dont le siège est à Johannesbourg, fait mourir de rire les passagers grâce à leur lecture humoristique des consignes de sécurité.

En voici quelques exemples désopilants que Jacques Le Strat a eu l'amabilité de nous traduire. On lui doit également la "découverte des images" qui se passent de tout commentaire...

Dommage que Kulula Airlines ne vole qu’à l’intérieur de l’Afrique du Sud. A quand une desserte de la France ?

Lors d’un vol sans assignation de siège...

... les passagers semblaient avoir du mal à décider ou ils allaient s’asseoir, un steward annonça : « vous n’êtes pas entrain de choisir des meubles chez Meublena, alors choisissez vite une place et asseyez-vous ! ».

Lors d’un vol avec un équipage ayant « des heures de vol » le pilote annonça : « Mesdames et Messieurs, nous allons réduire l’éclairage de cabine, ceci pour votre confort et... afin d’améliorer l’apparence physique des membres de notre équipage ! »

« Mesdames et Messieurs, merci de vérifier que vous n’oubliez rien à bord, ou alors faites en sorte de laisser des choses qui pourraient nous plaire... ».

Après un atterrissage viril lors d’un orage...

... « Merci de faire attention en ouvrant les coffres à bagages car je mettrais ma tête à couper que tout est en vrac ! »

« Bienvenu à bord du vol Kulula 271 à destination de Port Elizabeth. Merci de mettre votre ceinture de sécurité en insérant la pièce de métal dans la boucle et de bien vouloir la serrer. Si vous ne savez pas comment faire, alors il serait préférable que vous ne restiez jamais seul ».

« En cas de dépressurisation de l’appareil les masques à oxygène tomberont automatiquement. Arrêtez de crier, attrapez un masque et mettez-le sur votre visage.
Si un enfant en bas âge vous accompagne aidez-le à mettre le sien. Si vous voyagez avec plusieurs enfants il vous faudra choisir celui que vous préférez…. »

Message de bienvenue du commandant

« Les assises de sièges peuvent être utilisé pour flotter en cas d’amerrissage. Si le cas se produisait utilisez-les pour ramer vers la côte. Dans ce cas nous vous informons que vous pourrez les garder avec nos compliments. »

« En sortant de l’appareil assurez vous de ne rien oublier à bord. Tout ce que vous laisserez à bord sera partagé entre les membres d’équipage. Évitez de nous laisser des enfants ou des épouses. »


Message de bienvenu du commandant de bord : « Kulula Ailrines est heureux de vous annoncez que nous avons le meilleur équipage de toutes les compagnies aériennes, malheureusement aucun de ses membres ne se trouve à bord aujourd’hui. »

Après l’atterrissage, particulièrement rude...

Kulula Airlines : un vent de bonne humeur souffle à bord !
... le steward annonça : « Mesdames et Messieurs, bienvenu à la maison, merci de rester assis et de garder votre ceinture attachée jusqu’à ce que le commandant de bord amène ce qu’il reste de l’appareil au point de débarquement. »

Une autre fois dans les mêmes conditions : « Merci de rester assis jusqu'à ce le Commandant « Kangourou » nous amène d’un saut jusqu’au terminal. »

Un pilote a écrit que lors d’un vol il avait un peu « jeté » son appareil au sol. La règle de politesse des compagnies aériennes veut que le chef de cabine salue les passagers lorsqu’il quitte l’avion, en disant « merci d’avoir choisi notre compagnie ETC…
En sortant de ce vol une vieille dame demanda : « Nous avons atterri ou nous avons été abattus ? »

Toujours lors d’un atterrissage agité à Johannesbourg...

... l’annonce fut : « Mesdames et Messieurs merci de rester assis jusqu’à ce que le capitaine « Catastrophe aérienne » ait fait crisser les freins en arrivant au terminal. Après l’extinction des signaux lumineux, nous ouvrirons les portes et vous pourrez alors sortir de l’épave….

Annonce Kulula Airlines : « Nous vous remercions d’avoir choisi notre compagnie aérienne aujourd’hui.
Et la prochaine fois qu’un besoin urgent de vous faire propulser dans les airs da
ns un tube de métal pressurisé vous prendra, nous espérons que vous choisirez à nouveau Kulula Airlines. »

Autre annonce : « Mesdames et Messieurs, si vous désirez fumer sachez que la zone fumeur se trouve sur les ailes. Si vous réussissez à allumer votre cigarette, vous avez le droit de la fumer. »

WOooooohhhhh Jolly Jumper...

« Il y a 50 manières de quitter celui ou celle que vous aimez (référence à la chanson 50 ways to leave your lover) mais seulement 4 sorties pour quitter cet appareil. »

Après l’atterrissage à Durbanet alors que l’appareil allait s’immobiliser une voix annonça : « WOooooohhhhh Jolly Jumper doucement » (traduction adaptée ).

« A destination la température est de 10° avec des nuages résiduels, nous ferons en sorte de les chasser avant notre arrivée. Merci de voler avec nous et n’oubliez jamais que personne ne vous aime autant, vous et votre argent, que Kulula Airlines. »

C'est pas ma faute !

Entendu à bord lord du vol 255 juste après un atterrissage un peu rude à Capetown, « Il y a eu comme un grosse bosse et je sais ce que vous pensez tous. Je tiens à vous préciser que ce n’est la faute ni de la compagnie aérienne, ni de celle du pilote, ni des membres d’équipage, c’est la faute de l’asphalte. »

Jeudi 7 Avril 2011 - 16:17
La Rédaction



Actualité | SAV du Voyage | Testé pour vous | Mode d'emploi du voyage | Editorial | Concours Voyages | Publi-Rédactionnel | France | HONG KONG DESTINATION2 | NORVEGE DESTINATION | QATAR DESTINATION | REPUBLIQUE DOMINICAINE DESTINATION | PORT AVENTURA DESTINATION | Monde | Rechercher par destination






RSS | Facebook | Newsletter | Ajout aux favoris


tourmag.com brochuresenligne.com mytourmag.com dmcmag.com