Loading




tourmagazine.fr



Notez
Lundi 27 Août 2012 - 09:24

Journées Européennes du Patrimoine 2012 : à la découverte des "Patrimoines cachés" de France...

Poussez la culture dans ses derniers retranchements


Les 15 et 16 septembre 2012 se tiendra la 29e édition des Journées Européennes du Patrimoine, avec cette année la volonté de dévoiler au public des lieux tenus secrets. L’occasion pour TourMagazine.fr de vous souffler une dizaine d’idées afin de découvrir ce que vous n’avez jamais vu en France...



L'affiche de l'édition 2012 des JEP / DR
L'affiche de l'édition 2012 des JEP / DR
Destination touristique d’excellence, la France compte d’innombrables sites classés au patrimoine mondial de l’humanité de l’UNESCO. Plus ou moins connues, ces attractions attirent des foules de voyageurs souhaitant les admirer.

Dans la plupart des cas, ces sites conservent cependant quelques secrets bien gardés qui seront, pour certains dévoilés cette année durant les Journées Européennes du Patrimoine (JEP) des 15 et 16 septembre prochains.

Créée en 1984 par le Ministère de la Culture de Jack Lang, cette manifestation internationale a cette année pour thème : les patrimoines cachés.

Un thème qui, selon Aurélie Filippetti, actuelle ministre de la Culture et de la Communication, "est destiné à réveiller l’insatiable curiosité qui nous anime".

Elle poursuit dans son éditorial sur le site des JEP en invitant à "la joie de lever le voile sur une part de mystère et au plaisir de lever le nez ou baisser le regard sur des trésors insoupçonnés".

Fières de leurs 12 millions de visiteurs attirés par le programme de l’an dernier, les JEP espèrent encore faire mouche en 2012.

A cette occasion, la rédaction de TourMagazine.fr vous propose une sélection de visites qui devrait mériter le coup d’œil. Tour d’horizon.

Monastère royal de Brou, Bourg-en-Bresse (01)

A Bourg-en-Bresse, le Monastère de Brou dévoilera ses secrets lors des JEP 2012. / © Benjamin Vidal
A Bourg-en-Bresse, le Monastère de Brou dévoilera ses secrets lors des JEP 2012. / © Benjamin Vidal
Érigé à la demande de Marguerite d’Autriche pour Philippe le Beau, son époux défunt et Duc de Savoie, le Monastère de Brou trône depuis le 16ème siècle comme une des principales attractions de Bourg-en-Bresse.

Tandis que la municipalité a aujourd’hui mis en place un musée dans certaines ailes du bâtiment et bien que des travaux du chœur de l’église soient en cours, le Monastère de Brou dévoilera ses galeries hautes durant les JEP.

Le samedi et le dimanche de 14h à 18h, partez à la découverte des couloirs bien gardés de cette œuvre d’amour avant, pourquoi pas, de réjouir vos papilles avec tout ce que le délicieux terroir bressan peut offrir.

Plus d’informations au 04.74.22.83.83

Musée des Arts et Métiers, Saint-Denis (93)

Bien entendu, le musée des Arts et Métiers de Saint-Denis est visitable toute l’année, et nul besoin d’attendre les JEP pour découvrir sa collection.

Mais le thème "patrimoines cachés" mis en place pour cette édition va ouvrir aux visiteurs les portes des réserves du musée, dans lesquels s’entassent des pièces de collection depuis 1996.

La découverte des coulisses de l’établissement se fait via l’une des quatre visites quotidiennes prévues pendant les JEP (10h, 11h, 14h, 16h). Les ateliers de restauration livreront leurs secrets tandis que plus de 80 000 objets et dessins techniques accumulés depuis le 17ème siècle seront aussi observables.

Si cette visite est gratuite, l’inscription est néanmoins indispensable et peut se faire au 01.49.15.98.98 ou à cette adresse : http://www.tourisme93.com/patrimoine/357-reserves-du-musee-des-arts-et-metiers.html

Technicentre SNCF, Lyon (69)

La visite d’un technicentre SNCF apparaît comme un bon moyen d’enrichir sa culture industrielle autour d’une entreprise publique parmi les plus connues de notre pays.

Une visite, qui plus est adaptée aux enfants, est prévue chaque jour du weekend des JEP. A travers les ateliers de maintenance, c’est l’envers du décor de nos déplacements ferroviaires qui se révèle.

Maquettes et dessins techniques de TGV et TER seront observables, de même qu’une cabine de conduite. Tout un circuit pédagogique se terminant pour les plus jeunes par un atelier dessin encadré par un animateur.

Pour plus de renseignements, contactez la direction régionale des Affaires Culturelles de Rhône-Alpes au 04.72.00.44.00

Manufacture royale, Bains-les-Bains (88)

Le patrimoine industriel toujours à l’honneur avec l’ouverture exceptionnelle de la Manufacture royale de Bains-les-Bains en Lorraine. Des visites sont prévues toutes les deux heures le samedi et le dimanche de 10h à 18h.

Fondée en 1733, elle fut d’abord et pendant longtemps la plus importante ferblanterie de France. La fabrication d’objets en fer blanc pris fin en 1914 au profit de la clouterie et de la saboterie, activités qui prédomineront jusqu’à la fermeture du site en 1951.

Une lourde histoire technique mais aussi l’anecdote de la naissance dans ces murs d’une certaine Julie-Victoire Daubié qui devint, en 1824, la première bachelière de France.

Les JEP offrent ainsi une opportunité idéale pour découvrir un site comme il en reste peu de nos jours et que vous avez peut-être aperçu dans le film Indigènes, tourné en 2005 en ce lieu.

Pour plus de renseignements, contactez le 03.29.31.32.87

Bassin minier du Nord-Pas de Calais, Sains-en-Gohelle (62)

Alors que le bassin minier du Nord-Pas de Calais a rejoint le patrimoine mondial de l’humanité de l’UNESCO fin juin 2012, les JEP saisissent l’occasion et vous proposent une découverte du bassin de Sains-en-Gohelle.

Le samedi 15 septembre, de 14h à 17h, des visites de 30 minutes guideront les visiteurs à travers l’histoire et les corons de cette région minière pour achever son dédale à la fosse 10.

Plus d’informations en téléphonant au 03.21.45.62.40

Village troglodyte des Roches, Perrier (63)

Le plateau de Perrier, dans le département du Puy-de-Dôme, accueille le plus grand site troglodytique d’Auvergne.

Composé de plus de 300 grottes, le village des Roches s’inscrit au programme de cette 29ème édition des JEP sur les deux jours, avec des visites à 14h, 15h et 16h.

Fondé il y a fort longtemps, la date précise étant inconnue à ce jour, ce lieu est dominé par la tour de guet, aujourd’hui Tour de Maurifolet.

Inhabitées de nos jours, les grottes de Perrier accueillaient néanmoins cinq à six familles à l’aube de la seconde guerre mondiale.

Outre ces grottes, les nombreuses caves sont là pour rappeler que jadis, l’économie auvergnate fut influencée par la vigne.

Plus de renseignements au 06.84.44.75.01

Camp de prisonniers coloniaux, Saint-Vincent-de-Paul (40)

Si (malheureusement) tout le monde connaît les camps de concentrations d’Auschwitz ou de Buchenwald, toutes ces horreurs raciales ne se sont pas déroulées uniquement en Pologne ou en Allemagne.

Appelés pour prêter main forte aux résistants français, les coloniaux faits prisonniers par les nazis se retrouvaient également dans des camps leur étant réservés… en France.

En effet, l’idéologie de la race aryenne poussait le Führer à refuser l’emprisonnement de ces hommes outre-Rhin, et leur gestion était ainsi confiée au régime de Vichy.

Redécouvert suite à la tempête de 2009 au milieu de la pinède, le camp de Saint-Vincent-de-Paul dans les Landes est un des derniers vestiges de cette sombre page de l’Histoire, où les JEP vous invitent à préserver la mémoire de ces soldats morts pour notre pays.

Les visites sont programmées le dimanche 16/09 de 9h à 18h.

Plus de renseignements au 06.85.27.64.72

Wolfsschlucht II, Margival (02)

Le Wolfsschlucht II ("Ravin du loup 2" en français) est le seul quartier général d’Hitler encore existant en Europe, et probablement le dernier lieu hors-Allemagne où s’est rendu le Führer le 17 juin 1944.

Lors de cette venue, une tentative d’attentat perpétrée par des résistants contre le chef nazi avait par ailleurs échouée.

La réunion qui s’est tenue en ces murs entre les leaders de l’Allemagne nazie ce jour-ci a accouché de multiples décisions qui ont vraisemblablement joué un rôle très important dans l’issue de la guerre, comme la décision du Général von Choltitz de ne pas réduire Paris à néant malgré l’ordre d’Hitler.

Visites commentées les deux jours de 10h à 18h. Renseignements au 06.03.71.22.30

Ville de Charleville-Mézières (08)

Cité d’Arthur Rimbaud, préfecture des Ardennes et candidate au label "Ville et Pays d’Art et d’Histoire", les Journées Européennes du Patrimoines sont une excellente occasion pour la municipalité de Charleville-Mézières de se faire connaître.

De la place Ducale au quartier art-déco d’Arches en passant par la Basilique Notre-Dame d’Espérance, la ville propose un parcours guidé qui, comme le veut le thème de l’édition, ne se cantonne pas qu’aux monuments les plus notoires.

L’ensemble du patrimoine carolomacérien, qu’il soit bâti, traditionnel ou secret, sera dévoilé au public au cours de visites prévues le samedi 15 septembre à partir de 15h.

Plus d’informations au 03.24.33.89.00

Cathédrale de Bayeux (14)

Mélange d’architecture romane et gothique, la Cathédrale de Bayeux, pour laquelle la fameuse Tapisserie de Bayeux était destinée, ouvre ses ultimes recoins au public pendant les JEP 2012.

Habituellement inaccessibles aux visiteurs, les charpentes et les tours de l’édifice accueilleront les curieux durant tout le weekend.

Renseignements au 02.31.51.28.28

Lundi 27 Août 2012 - 09:24
Benjamin VIDAL



Actualité | SAV du Voyage | Testé pour vous | Mode d'emploi du voyage | Editorial | Concours Voyages | Publi-Rédactionnel | France | HONG KONG DESTINATION2 | NORVEGE DESTINATION | QATAR DESTINATION | REPUBLIQUE DOMINICAINE DESTINATION | PORT AVENTURA DESTINATION | Monde | Rechercher par destination






RSS | Facebook | Newsletter | Ajout aux favoris


tourmag.com brochuresenligne.com mytourmag.com dmcmag.com