Loading




tourmagazine.fr



Notez
Lundi 17 Mai 2010 - 16:28

Italie - Piémont : à la Pentecôte, devenez "grignolino" !

Idée week-end


Vous cherchez une idée de week-end pour la Pentecôte ? Vous aimez le bon vin et les recettes originales, de celles qui racontent un terroir mieux que tous les guides ? Franchissez les Alpes et laissez-vous happer par la diversité piémontaise.



Caves dites cathédrale souterraine Contratto à Canelli / AP
Caves dites cathédrale souterraine Contratto à Canelli / AP
Le 23 mai 2010, 23 vignerons du Piémont ouvrent les portes de leurs chais à la dégustation d’une vedette locale, le grignolino. Ce vin très ancien retrouve peu à peu les faveurs des amateurs qui aiment son caractère « anarchique ».

Ni rouge, ni rosé, il est léger au premier abord mais développe rapidement dans le verre des notes de fruits rouges, d’épices et de rose, soutenues dans la durée par un bon tanin. Un vin qui fait merveille avec les spécialités gourmandes du Monferrato où il est né.

Ses proches voisins de terroir, le Barolo, le Barbera et le Nebbiolo, l’accompagnent aussi dans les œnothèques qui fleurissent dans cette région bénie par Bacchus.

Pas moins de six Routes des vins et huit musées ethno-œnologiques, à découvrir dans ce petit coin de paradis pour gourmands, en sont le témoignage.

Tables et caves sont ici livre d’histoire

Rosignano Montferrato, les jardins de l'hôtel de charme Il Cavalieri / DR
Rosignano Montferrato, les jardins de l'hôtel de charme Il Cavalieri / DR
Les provinces piémontaises du Monferrato, Langhe et Roero recèlent des trésors de produits et recettes ancestrales, et ce n’est sans doute pas un hasard si Slow Food, l’association aujourd’hui internationale qui défend la diversité d’une production agricole « propre, juste et bonne » est née dans ces collines verdoyantes.

Sous son impulsion, les éleveurs de races particulières, les cultivateurs de légumes oubliés, les tours de mains de cuisinières familiales ont été remis à l’honneur, et épaulés dans une recherche de débouchés économiques viables. Cela donne aux tables rurales piémontaises des saveurs introuvables ailleurs.

Ainsi les "agnolotti", que des béotiens pourraient considérer comme de simples raviolis, sont des mines de parfums différents et chacun raconte l’histoire de son coin de vallée. La pâte, les farces, aux fromages, viandes ou légumes, les épices, la cuisson, l’accompagnement, ont tous une raison d’être locale et les restaurateurs se font un plaisir de vous l’expliquer.

Une manière bien séduisante de visiter un territoire déjà riche en sites culturels, en tant qu’ancienne voie de passage des pèlerins sur le chemin de Rome ou de Saint-Jacques.

La beauté préservée du décor est reflétée dans vos assiettes

Casale Monferrato, la cuisson artisanale des biscuits krumiri / DR
Casale Monferrato, la cuisson artisanale des biscuits krumiri / DR
Dans ce paysage de collines couvertes de vignes et de noisetiers, dont on retrouve les fruits dans les merveilleuses chocolateries sous forme de gianduja, les petits villages ont choisi les sommets pour s’implanter autour d’églises perchées qui rythment l’horizon de leurs campaniles de briques brunes.

Mosaïques de tuiles douces, façades de chaux colorées, balcons ouvragés et fleuris, terrasses tranquilles, vues somptueuses sur une campagne préservée, vous êtes bien en Italie, et spécialement dans le Piémont.

La région longtemps à l’ombre de ses voisines Vénétie et Lombardie, sort peu à peu de sa réserve et met en avant ses atouts, en particulier la qualité de ses produits et de ses hébergements de charme.

C’est le moment de prendre le temps de découvrir son incroyable palette de fromages, ses charcuteries amoureuses – ne manquez pas le filetto baciato, un saucisson "embrassant" un filet en son cœur -, sa viande de race piémontaise sauvegardée – le boucher la hache au couteau devant vous selon l’usage que vous en ferez, boulette, tartare, bolognaise, farce, etc., le luxe ! -, et ses gâteaux royaux – le krumiri, biscuit concocté à l’image des moustaches de Victor Emmanuel II, garde jalousement sa recette familiale, et certifiée casher, depuis 1878.

Plaisirs des sens à tous les étages

Italie - Piémont : à la Pentecôte, devenez "grignolino" !
Pour profiter en toute impunité de ces agapes, n’hésitez pas à sélectionner un petit hôtel de charme équipé d’un spa et d’une piscine.

Anciennes demeures de nobles et villas historiques sont aujourd’hui reconverties en accueil, avec la chaleur et l’amour du design qu’on connaît à nos amis italiens, qui en font souvent de petits bijoux pour un séjour plaisir de tous les sens.

Une mention particulière dans ce domaine à l’hôtel Roma Imperiale à Acqui Terme, dont le spa ayurvédique est à la hauteur de ses modèles kéralais.

Une heure quinze de vol depuis Paris ou quelques heures de voiture depuis le sud-est, le Piémont est décidément un proche voisin qui mérite un week-end et plus si affinités.

Fête du grignolino : www.monferratoslow.com
Hôtel Roma Imperiale : www.antichedimore.com
Office National Italien du Tourisme : www.enit.it

Lundi 17 Mai 2010 - 16:28
Aline Pontailler


Actualité | SAV du Voyage | Testé pour vous | Mode d'emploi du voyage | Editorial | Concours Voyages | Publi-Rédactionnel | France | HONG KONG DESTINATION2 | NORVEGE DESTINATION | QATAR DESTINATION | REPUBLIQUE DOMINICAINE DESTINATION | PORT AVENTURA DESTINATION | Monde | Rechercher par destination






RSS | Facebook | Newsletter | Ajout aux favoris


tourmag.com brochuresenligne.com mytourmag.com dmcmag.com