Loading




tourmagazine.fr

Notez
Lundi 19 Mai 2014 - 14:28

Iraty-Ahusquy, le « Tibet » des Basques


Ces deux territoires à cheval entre Soule et Basse Navarre ont mille atouts pour séduire le visiteur. Des paysages somptueux de montagnes vertes et de forêts, des vestiges millénaires, un pastoralisme vivace, des adresses de gourmets, où le client est roi. A moins d’être de marbre, personne ne rentre indemne des hauts plateaux basques.



La découverte d’Iraty est d’abord affaire de paysages. Pas de ceux à la petite semaine, horizons courts et couleurs ternes. Non.

Iraty c’est le domaine du grand angle, de la netteté, de la profondeur, le royaume du coloré. Par la route depuis Larrau, si étroite que deux pottoks n’y tiennent pas de front, on s’élève dans l’air cristallin jusqu’à respirer le vent frais, qui secoue les prairies d’altitude à brebis.

Du vert gazon, de l’olivâtre, du jaune fauve, du roux (à l’automne), des ondulations presque érotiques, à l’infini. Un sentiment de liberté. Voilà l’effet Iraty.

Il y a mieux encore. Prendre la route, forestière, qui relie les chalets d’Iraty (1 327 m) à Ahusquy (892 m). 10 km de col à col à parcourir soleil déclinant, pour voir sombrer les vallées de Soule dans le silence vespéral et s’étirer le jour jusqu’à la lie sur les versants de Basse Navarre.

On se demande bien pourquoi les hippies n’ont pas posé leur combi Volkswagen dans le coin, à l’heure des délires extatiques des années 1970.

Peut-être un makila de berger basque piqué dans leurs fesses malingres les a-t-il dissuadés d’investir les lieux.

Plus grande hêtraie d’Europe

Les randonneurs, eux, sont les bienvenus. Depuis Iratyko Etchola, 7 km après les chalets d’Iraty, (secteur de la Cize, en Basse Navarre), des itinéraires partent à l’assaut des cimes. Le sommet d’Occabé est un classique.

Autant pour l’exceptionnel panorama qu’il délivre depuis ses 1 456 m que pour la rencontre singulière avec les cromlechs (Harrespils, en basque), cercles de pierre funéraires millénaires posés sur les lignes douces du ballon.

L’accès est sans difficulté.

Depuis le bar-restaurant « Le Kayolar », un sentier balisé en jaune conduit en 30 mn au col de Zurzay. De là, un chemin pierreux, à gauche, juste avant le col, hisse en trois quarts d’heure au faîte d’Occabé.

Le sommet est un savant mélange de chaos rocheux et de prairie grasse, survolé par des vautours fauves et des milans royaux. En été, 10 000 à 15 000 brebis manex à tête noire gambadent sur ces hauteurs, rompant la tranquillité du tintement aigrelet de leurs clochettes.

On ne les a pas questionnées sur leur qualité de vie. Nous, en tout cas, on apprécie. Depuis la croupe d’Occabé, tout Iraty se déploie. 18 000 ha de forêts (surtout une hêtraie, l’une des plus vastes d’Europe), en grande partie côté Hegoalde (Pays basque Sud), un secteur moins défriché que côté Nord.

A côté des parcelles boisées, s’intercalent des monts pelés, des barres rocheuses, sur fond de Béarn et d’Espagne. Et le pic d’Ohry, l’Everest basque, haut de 2 017 m. Un territoire de renards, de sangliers, de cerfs, de chevreuils, de blaireaux. Et de pics noirs.

Comme nous l’apprend François Olivier Chabot, accompagnateur en montagne, tombé amoureux du coin, cet oiseau est le plus grand des pics. Si son cri est plaintif, son martellement est dévastateur.

Cayolars et harrespils

Avant de rattraper le GR 10 et de retourner au restaurant « Le Kayolar », par le chalet Pedro (1h de descente), une digression vers les cromlechs s’impose. Rien de spectaculaire mais une force mystérieuse se dégage de ces arrondis de pierre, ouverts à tous les vents.

Comme si les morts enterrés là 800 à 1 000 ans avant J.C. voulaient tutoyer les Dieux. Au centre des cercles, se tenait jadis une ciste (coffre de pierre), enfermant les restes du défunt.

Une trentaine d’harrespils jalonnent le revers d’Occabé, l’une des plus importantes nécropoles du Pays basque Nord.

Après les panoramas, les vestiges, les balades et le pastoralisme (voir portrait ci-contre), Iraty-Ahusquy a aussi l’atout gastronomie dans sa manche.

Inutile ici de chercher de la cuisine moléculaire. En Soule, on mange solide, généreux, relevé. Voyez Isabelle Lhomme, au chalet Pedro. Plus de 15 ans qu’elle dirige à la suite de son père cette auberge d’Iraty, jadis cantine de forestiers, à 1 000 m d’altitude.

Si Isabelle a beaucoup voyagé (comme beaucoup de Basques), sa cuisine est d’abord celle du terroir et des saisons. Truite, palombe, omelette aux cèpes (testée pour vous, une icône !) : la halte est quasi obligatoire.

Vieux 4x4 et gastronomie…

Elle l’est aussi à Ahusquy, à l’auberge éponyme. Quand, au Pays basque, de vieux 4x4 crottés et pas glamour pour un sou entourent un restaurant, c’est bon signe.

Dominant avec superbe le paysage, cette ancienne ferme isolée est le phare des chasseurs et bergers des environs.

S’y ajoute aux beaux jours la clientèle de touristes, « égarée » sur cette petite route du vertige reliant la Soule à la forêt des Arbailles et à Saint-Jean-Pied-de-Port. On vous le redit mais vous l’avez compris, Iraty et Ahusquy, c’est le coup de foudre assuré.

Office de tourisme
64560 Larrau
05 59 28 62 80

Office de Tourisme de Mauléon
64130 Mauléon
05 59 28 02 37 - www.soule-xiberoa.fr

Lundi 19 Mai 2014 - 14:28
Jean-François Rust

Ain | Aisne | Allier | Alpes-de-Haute-Provence | Alpes-Maritimes | Ardèche | Ardennes | Aube | Aude | Aveyron | Bas-Rhin | Bouches-du-Rhône | Calvados | Cantal | Charente | Charente-Maritime | Cher | Corrèze | Corse | Côte-d'Or | Cotes d'Armor | Creuse | Dordogne | Doubs | Drôme | Essonne | Eure | Eure-et-Loir | Finistère | Gard | Gers | Gironde | Guadeloupe | Guyane | Hautes-Alpes | Haute-Garonne | Haute-Marne | Hautes-Pyrénées | Haute-Savoie | Haut-Rhin | Hauts-de-Seine | Haute-Vienne | Hérault | Ille-et-Vilaine | Indre | Indre-et-Loire | Isère | Jura | Landes | Loire | Loir-et-Cher | Loire-Atlantique | Loiret | Lot | Lot-et-Garonne | Lozère | Maine-et-Loire | Manche | Marne | Martinique | Mayenne | Mayotte | Meuse | Morbihan | Moselle | Nièvre | Nord | Oise | Orne | Paris | Pas-de-Calais | Puy-de-Dôme | Pyrénées-Atlantiques | Pyrénées Orientales | Réunion | Rhône | Saône-et-Loire | Sarthe | Savoie | Seine-et-Marne | Seine-Maritime | Seine-Saint-Denis | Somme | Tarn | Val-de-Marne | Val d'Oise | Vaucluse | Var | Vendée | Visitez les Châteaux de la Loire | Vienne | Vosges | Yonne | Yvelines | Tarn et Garonne





RSS | Facebook | Newsletter | Ajout aux favoris


tourmag.com brochuresenligne.com mytourmag.com dmcmag.com