Loading




tourmagazine.fr



Notez
Mardi 18 Janvier 2011 - 15:30

Insolite : partez en voyage dans les zones dangereuses


Alors que les derniers touristes français quittent le Sahel, devenu trop risqué, un voyagiste suisse vient de lancer des séjours dans les zones les plus dangereuses de la planète : l’Afghanistan, l'Irak, le Somaliland, la Corée du Nord ou le Sud-Soudan. Un voyage à but touristique mais aussi humanitaire. Reste à se prémunir d’une bonne assurance...



Les plus courageux pourront tenter de visiter l'Afghanistan - DR
Les plus courageux pourront tenter de visiter l'Afghanistan - DR
Se balader sur les marchés de Bagdad, visiter la ville sainte de Karbala, admirer les ruines de Babylone ou des bouddhas afghans, explorer les frontières de la guerre froide nord-coréenne ou discuter avec les pirates emprisonnés au Somaliland.

Aussi étonnant qu’il puisse paraître, ce programme est celui d’une agence de voyages : Babel Travel.

Ce tour-opérateur suisse propose depuis décembre 2010 aux voyageurs "ouverts d’esprit et aventureux" l’opportunité de "comprendre les facteurs politiques et environnementaux derrière les conflits".

Il insiste sur leur engagement et leur implication.

"Nous voulons faire éclater la bulle touristique pour confronter nos clients au monde réel", explique son directeur, Kevin Pollard. Pour chaque séjour, 5% est reversé aux organismes de bienfaisance visités sur place.

L’Afghanistan, l’Irak, l’Iran, la Corée du Nord, le Somaliland et le Soudan sont pour l’instant au programme.

Des voyages conçus avec le spécialiste des zones dangereuses

L'Iran est au programme de ce tour-opérateur - DR
L'Iran est au programme de ce tour-opérateur - DR
Ces voyages ont été conçus avec l’aide de l’écrivain journaliste Robert Young Pelton. Ce Canadien, auteur du livre The World’s Most Dangerous Places (en anglais), couvre depuis 30 ans tous les conflits du globe.

Grâce à son expertise ainsi qu’à ses nombreux contacts, Babel Travel assure offrir des conditions de sécurité optimales.

"Dans les cas extrêmes, il peut être nécessaire d’annuler ou de reporter le voyage", précise quand même le site.

On peut toutefois se demander de quelle façon il est possible d’assurer un minimum de sécurité dans certaines zones d’Afghanistan, où deux journalistes français sont toujours retenus en otages.

Une telle organisation a un coût. Comptez 85 000€ pour le circuit de 45 jours en Irak, Iran et Afghanistan, 5200 € pour la Corée du Nord ou 12 000€ pour le Soudan.

Pour le moment, l’agence annonce 9 ventes et beaucoup d’intéressés.

Ces neuf aventuriers devront prendre une bonne assurance. En effet, les parlementaires français ont voté en juillet 2010 un texte qui stipule que les otages devront désormais rembourser leurs frais de sauvetage.

Babel Travel propose de son coté l’assureur canadien Ingle.

En France, le courtier TMS Contact nous assure qu’il peut couvrir ce type de séjour.

"Nous pouvons intervenir, tant que les frontières ne sont pas fermées et que les avions peuvent décoller", assure Bertrand Guislain, le responsable marketing. Néanmoins, l’addition risque d’être salée...

Plus d'information : sur www.babeltravel.com

Jeudi 7 Avril 2011 - 15:44
Laury-Anne Cholez



Actualité | SAV du Voyage | Testé pour vous | Mode d'emploi du voyage | Editorial | Concours Voyages | Publi-Rédactionnel | France | HONG KONG DESTINATION2 | NORVEGE DESTINATION | QATAR DESTINATION | REPUBLIQUE DOMINICAINE DESTINATION | PORT AVENTURA DESTINATION | Monde | Rechercher par destination






RSS | Facebook | Newsletter | Ajout aux favoris


tourmag.com brochuresenligne.com mytourmag.com dmcmag.com