Loading




tourmagazine.fr



Notez
Lundi 28 Avril 2008 - 14:31

Infractions : les agences en ligne dans le collimateur

règles d'affichage des prix non respectées


Alors que les ventes en lignes connaissent un boom sans précédent, « 37% des sites de E-commerce inspectés sont en infraction » tel est le constat révélé par Luc Chatel, secrétaire d'Etat à la Consommation dans une interview au Journal du Dimanche. Un bilan qui est bien loin d’être satisfaisant !



Sur 6570 contrôles réalisés l'an dernier par le centre de surveillance du commerce électronique de la DGCCRF (*), le taux d'anomalies a ainsi grimpé de 2 points par rapport à 2006.

Parmi les infractions : l'absence des mentions obligatoires (64% des cas), comme les coordonnées téléphoniques du site, la publicité trompeuse (10%) et les infractions aux règles d'affichage des prix (9%).

Le secteur du tourisme, très présent sur la toile n’échappe pas à la règle « trop de sites de voyages présentent encore les tarifs des billets d'avion sans inclure les taxes et les frais annexes. », souligne Luc Chatel dans l’interview.

La médaille d’or du mauvais élève revient aux voyagistes puisqu’ils cumulent à eux seuls le plus grands nombres d’anomalies : 44%

Pourtant ce n’est pas la première fois que les agences en ligne sont montrées du doigt. Déjà en décembre 2006, une enquête avait montré que « l’information du consommateur sur les conditions de vente et sur les prestations proposées est souvent insuffisante ou erronée. Les conditions pour bénéficier des offres promotionnelles sont difficilement lisibles par le consommateur. » (Lire)

Infractions : les agences en ligne dans le collimateur
Un peu moins de discrétion, SVP !

Le secteur de l’hôtellerie en ligne s’est également fait épingler en mars 2007 : sur 266 sites contrôlés, la moitié a fait l’objet de lettres de rappel de réglementation (127 en tout). ( Lire).

Des études qui ont le mérite de tirer la sonnette d’alarme. En revanche elles ont la fâcheuse tendance de mettre tous les sites de ventes en ligne, dans le panier de ceux qui ne jouent pas le jeu de la transparence !

Ainsi, c'est bien dommage mais, secret de l'instruction oblige, vous ne saurez pas quels sites sont en infraction. Si l’œil vigilant de la DGCCRF veille sur la toile on aurait aimé, au risque de nous répéter qu’elle se « mouille » davantage. Les consommateurs attendent de sa part, un peu moins de discrétion !

On se souvient qu'en juillet 2007, « 60 millions de consommateurs » avait noté les 10 principales agences de voyages en ligne : Expédia.fr, Voyages-SNCF.com, Nouvelles Frontières, Anyway, Lastminute.com, Bourse-des-Voyages.com, Ebookers, Opodo, Promovacances, et Go Voyages.

Au cœur de l’étude toujours la même rengaine : transparence des prix, taxes, assurances, et accès aux hot lines… (Lire) Une enquête qui avait fait grands bruits dans le monde des agences en ligne. Elles n'ont d'ailleurs pas manqué de réagir.

Conséquences immédiates : les sites mis sous les feux de la rampe ont tous essayé de rattraper le coup. Exemple concret : tous ces sites affichent désormais leurs prix TTC, et n’ont pas manqué de le faire savoir !

Un petit de coup de projecteur sur les sites en infraction, pourrait, à n’en pas douter faire avancer les mentalités…

(*) Direction générale Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes

Mardi 29 Avril 2008 - 10:56
Céline Eymery


Actualité | SAV du Voyage | Testé pour vous | Mode d'emploi du voyage | Editorial | Concours Voyages | Publi-Rédactionnel | France | HONG KONG DESTINATION2 | NORVEGE DESTINATION | QATAR DESTINATION | REPUBLIQUE DOMINICAINE DESTINATION | PORT AVENTURA DESTINATION | Monde | Rechercher par destination






RSS | Facebook | Newsletter | Ajout aux favoris


tourmag.com brochuresenligne.com mytourmag.com dmcmag.com