Loading




tourmagazine.fr



Notez
Jeudi 25 Octobre 2007 - 14:31

Il était une fois 1720 : La Ciotat remonte le temps

Rendez-vous les 26, 27 et 28 octobre


Le week-end 26, 27 et 28 octobre prochain, attendez-vous à revivre les plus grandes pages de l'histoire de France à la Ciotat, dans les Bouches du Rhône, à l'occasion de la fête historique ''Il était une fois 1720... et l'Histoire de France''.



Il était une fois 1720 : La Ciotat remonte le temps
Pour sa 1ère édition en 2002, la fête historique de la Ciotat "Il était une fois 1720..." avait accueilli 6000 visiteurs. En 2006, ils étaient plus de 90 000 ! Aussi, fort de ces 5 années d'expérience, la fête revient cette année les 26, 27 et 28 octobre prochain.

Gare aux pirates

Organisée par l’association «La Ciotat, il était une fois», le festival offrira pour cette 6ème édition, une immense fresque sur "l'Histoire de France", de l’époque Gallo romaine au XXème siècle, grâce au déploiement des figurants bénévoles, des talents amateurs et des professionnels du spectacle. Ainsi, c’est près de 2 000 personnes en costume d’époque, des monarques au petit peuple qui chemineront sur les quais du Port vieux et dans le cœur de ville pour le plaisir des yeux et l’éveil de l’imaginaire.

Parez pour un retour dans l'histoire de France ? le coup d'envoi de la fête historique sera donné vendredi à 14h et se prolongera jusqu'au soir du dimanche 28 octobre. Grand spectacle de feu à l'Escalet, défense de la ville par les Femmes de la Ciotat, attaque des pirates, arrestation d'un pesteux, grand défilé "au fil des siècles", arrivée du blé par la mer... vous allez en prendre plein les mirettes alors gare à vos arrières !

Une autre dimension

Enfin, cette année, la fête prendra une dimension exceptionnelle car elle accueillera sur les trois jours, le Festival des Fêtes et Spectacles Historiques. Cet évènement sera une addition de toutes les dynamiques de France et d’Europe du spectacle vivant, véritable fer de lance de la promotion du patrimoine historique. Le Congrès National de la Fédération des Fêtes et Spectacles historiques se déroulera également dans le même temps.

Pour en savoir plus : www.laciotat-iletaitunefois.com

Il était une fois 1720 : La Ciotat remonte le temps
Les Grands moments du Festival

Vendredi 26 octobre 2007
- 14h Ouverture du Festival Spécial Scolaire
- 19h Grand Spectacle de feu à l’Escalet

Samedi 27 octobre 2007
- 10h /15h Défense de la ville par les Femmes de La Ciotat
- 10h30/14h Attaque des pirates
- 11h/17h Arrestation d’un pesteux
- 11h Grand défilé « Au fil des siècles » présenté par la FFFSH en Congrès
- 15h30 Arrivée du Blé par la mer / Prestation de serment du Capitaine / Semailles du Blé de l’Espérance
- 18h Procession en l’honneur de St Roch
- 19h Nocturne – Attaque des pirates – Spectacle de feu sur terre et sur mer
- 20h Concert du Régent Église Notre Dame "Orgue – Trompette et chant"

Dimanche 28 octobre
- 10h / 15h Défense de la ville par les Femmes de La Ciotat
- 10h30 / 14h30 Attaque des pirates
- 11h / 16h Arrestation d’un pesteux
- 11h Grand défilé « La Ciotat accueille les Rois et les personnages célèbres de l’Histoire de France » présenté par la FFFSH en Congrès
- 16h30 Spectacle de clôture
- 18h Concert de la Régente Eglise Notre Dame Concert d’Orgue

Il était une fois 1720 : La Ciotat remonte le temps
Un peu d’ Histoire

Nous sommes en 1720. «Le grand Saint-Antoine» entre dans le port de Marseille, avec à son bord la peste. Il est aussitôt admis au Lazaret en quarantaine. La cargaison est évaluée à cent mille écus, une somme énorme. Des marchandises infectées sont débarquées et vendues clandestinement...

Le fléau se propage très rapidement sur Marseille. Près de 40 000 victimes succombent sur les 75 000 habitants que compte la ville à l’époque. La peste se répand peu à peu dans toute la Provence. Grâce à leur ténacité et à leur ingéniosité, les 9 000 habitants ont su se protéger de la peste. Sur terre, les portes de la ville sont murées et des barrières dressées. Les médecins et intendants distribuent des billets de santé aux habitants.

Dans le port, les Capitaines et propriétaires de vaisseaux et barques jurent sur «la palette de prestation de serment» qu’aucun malade n’est à bord.

La Ciotat sera épargnée par la peste

Au moment où les troupes qui formaient les garnisons de Marseille sont annoncées, les Ciotadennes montent sur les murailles, forment des barrières en dedans et en dehors des murs et repoussent les garnisons Marseillaises. Ces dernières seront mises en quarantaine dans une bastide aux abords de la ville.

Mieux encore, le port de La Ciotat devient entrepôt du commerce. C’est là qu’arrivent les denrées pour Marseille et toutes les villes voisines. La Ciotat ravitaille en blé la Provence, la préservant ainsi d’un autre fléau : la famine.

Vendredi 26 Octobre 2007 - 09:23
Rédaction (A.L)


Actualité | SAV du Voyage | Testé pour vous | Mode d'emploi du voyage | Editorial | Concours Voyages | Publi-Rédactionnel | France | HONG KONG DESTINATION2 | NORVEGE DESTINATION | QATAR DESTINATION | REPUBLIQUE DOMINICAINE DESTINATION | PORT AVENTURA DESTINATION | Monde | Rechercher par destination






RSS | Facebook | Newsletter | Ajout aux favoris


tourmag.com brochuresenligne.com mytourmag.com dmcmag.com