Loading




tourmagazine.fr



Notez
Jeudi 20 Janvier 2011 - 07:47

''Il est trop tôt pour recommander aux touristes de repartir en Tunisie...''


Les touristes français ont été rapatriés de Tunisie, certains ont décidé d'y rester en signant une décharge. Les professionnels du tourisme reprennent leur souffle. Rencontre avec Georges Colson, spécialiste de la destination, président du Syndicat national des agents de voyages, SNAV, mais aussi celui du Conseil de Surveillance de Fram.



TourMagazine.fr - Etait-il vraiment nécessaire de rapatrier dans une telle urgence ? Beaucoup de touristes sont rentrés en France à contrecœur, d'autres ont décidé de rester. De plus, la France n'a pas demandé le retour de ses ressortissants résidant en Tunisie ?

Georges Colson -
"En effet les zones touristiques notamment à Djerba et Zaris étaient calmes mais, vous l'avez vu, les flambées de violence pouvaient se déclarer soudainement un peu partout en Tunisie.

Ce fut le cas à Monastir où nous avons un établissement. Les clients n'étaient pas rassurés. Nous sommes responsable de la sécurité de nos clients et devons agir en conséquence.

Le moindre incident contre un touriste serait catastrophique pour le vendeur. Cela relève du pénal pur et dur. Les professionnels se sont remarquablement mobilisés.

Ils ont su gérer cette crise, une de plus alors que le métier reprenait des couleurs. Cela devient une habitude !
"

T.M.fr - Quel serait votre scénario pour une reprise du trafic touristique vers la Tunisie ? Durant combien de temps les producteurs vont-ils pouvoir reporter les voyages ?

G.C. -
"La sécurité et la stabilité politique sont les deux moteurs indispensables au développement du tourisme dans un pays.

La Tunisie doit retrouver sa sérénité. Cela risque de prendre du temps. Il est toutefois rassurant de voir Mohamed Jegham à la tête du tourisme dans le gouvernement provisoire. C'est un homme de métier. Il a déjà occupé ce poste dans le passé. Ce fut un ministre remarquable en son temps.

Je doute que la Tunisie puisse retrouver en 2011 les plus de 1 300 000 touristes français de 2010. En matière de report, il faut être réaliste. J'estime qu'il est encore bien tôt pour recommander à nos clients de partir en Tunisie.

Depuis le début de la semaine il n'y a pas beaucoup de candidats. Je suis convaincu que l'amitié qui lie naturellement les Français et les Tunisiens sera renforcée.

Nos compatriotes aimeront encore davantage une Tunisie libérale et démocratique. Je profite de votre support pour assurer à mes confrères tunisiens que dès que la situation sera sécurisée pour nos clients je serai le premier à promouvoir la destination. C'est ce que j'avais déjà fait après le Guerre du Golfe...
"

Jeudi 20 Janvier 2011 - 07:48
Propos Recueillis par Michèle Sani


News | Transport | Croisière






RSS | Facebook | Newsletter | Ajout aux favoris


tourmag.com brochuresenligne.com mytourmag.com dmcmag.com