Loading




tourmagazine.fr



Notez
Vendredi 7 Août 2009 - 13:20

II - Offres de dernière minute : les agences traditionnelles soldent aussi


Après un premier volet consacré aux promos affichées par les agences de voyages en ligne, TourMaG s’intéresse aux vitrines des agences de ville. Comme partout dans le commerce, les soldes d’été s’imposent dans le tourisme.



II - Offres de dernière minute : les agences traditionnelles soldent aussi
Dans notre premier volet consacré aux ventes de dernière minute, nous avons vu que certains sites Internet jouent à 200% la carte de la promo tape-à-l’œil, en affichant en gros et en gras leurs rabais (sur Voyages-sncf.com, sur Look-voyages.fr) ou en cassant les prix (sur ClubMed.fr).

Et en ce moment, les sites Internet communiquent un peu partout dans Paris : dans le métro, sur les taxis (Promovacances.com) et sur les flancs de bus (Expedia.fr).

Dans ce contexte ultra concurrentiel, comment les agences de ville résistent-elles ?

Les éléments de réponse que nous fournissons ci-dessous portent uniquement sur les vitrines, c’est-à-dire sur le premier contact établi avec un consommateur en quête d’un séjour de dernière minute.

Une brochure « Soldes » chez NF

II - Offres de dernière minute : les agences traditionnelles soldent aussi
Chez Nouvelles Frontières, on applique les codes traditionnellement observés en période de braderie. On solde et on ne s’en cache pas.

Ainsi, la vitrine de l’agence du boulevard du Montparnasse (Paris XIV) est barrée de grands stickers « Soldes ». Pour autant NF n’affiche pas les ristournes consenties.

Quand on pousse la porte de l’agence, une conseillère vous remet une brochure dédiée.

Des -10% sont appliqués en août et septembre sur la Guadeloupe, la Turquie, l’Espagne, les Canaries, le Sénégal, la Tunisie, le Mexique, Maurice.

Des -15% sur la Croatie, les Baléares, le Kenya, la Crète. Mais des -20%, -25% et même -30% étaient accordés sur les départs en juillet sur les destinations mentionnées.

-70% chez Thomas Cook ? 33% en réalité !

II - Offres de dernière minute : les agences traditionnelles soldent aussi
Rendons-nous à présent dans La Mecque des agences de voyages : Le quartier de l’Opéra. Chez Thomas Cook Boiloris, la vitrine affiche des réduc’ alléchantes : -30%, -40%, -70%.

Ce sont ces fameuses ristournes que l’on retrouve sur les sites Thomascook.fr et Jettours.com qui, comme nous l’avons vu dans le précédent volet, entretiennent un peu la confusion, car elles ne s’appliquent que sur les vols des produits packagés (1).

Même stratégie chez sa voisine, l’agence Jet tours Boiloris qui annonce sans complexe sur une grande affiche « Soldes -70% », et sur de plus petites « -50% » ou « -40% », des ristournes qui ne portent que sur les vols.

Et ce sont ces mêmes affiches qu’on retrouve de l’autre côté de l’avenue de l’Opéra, dans une agence Selectour qui, par ailleurs, relaie de manière très visible les offres disponibles sur Lastminute.com (rappelons qu’un partenariat lie dorénavant le réseau et le site Internet).

Selectour/Lastminute, on y croit… ou pas !

II - Offres de dernière minute : les agences traditionnelles soldent aussi
Un peu plus loin, chez Selectour rue des Pyramides, on ne mise visiblement pas sur ce partenariat avec Lastminute (aucune offre en vitrine), mais à 100% sur la France, avec une sélection de produits Visit France.

Pour boucler ce rapide tour d’horizon, rendez-vous chez Terre d’Aventure, rue Saint-Augustin (Paris II). Ici, l’heure n’est pas aux réduc’ ou aux prix cassés (pas plus que sur le site Terdav.com).

La vitrine de l’agence est vierge de toute offre promotionnelle. Le voyage à pied ne semble, à priori, pas souffrir de la crise.


Sur le Web ou en agences, c’est kif-kif

Notre petite enquête n’ayant porté que sur une dizaine de sites Internet et autant d’agences sur Paris, nous n’en tirerons pas de conclusions définitives.

Pour autant, à la lumière des offres relevées sur le Web et dans les agences, on notera une grande homogénéité des prix de dernière minute.

Si les sites Internet apparaissent plus agressifs en terme de promotion des ventes (notamment sur le plan graphique), ils n’ont pas l’exclusivité des offres les plus intéressantes.

En fait, agences de ville et pure players se tiennent. Reste que nous avons constaté que beaucoup de vitrines d’agences traditionnelles ne donnent pas envie de pousser leur porte, en ces temps où il est si facile d’entrouvrir la porte virtuelle des agences en ligne.

Cet aspect fondamental fera l’objet d’une autre enquête.

(1) Sur leurs sites ou en agences, Thomas Cook et Jet tours annoncent en gros et en gras 70% de réduc’sur les vols d’un séjour à Djerba vendu 377€ contre 562€. La réduc’ sur le séjour packagé est en réalité de 33%.

Vendredi 7 Août 2009 - 13:20
Yves Barraud

News | Transport | Croisière






RSS | Facebook | Newsletter | Ajout aux favoris


tourmag.com brochuresenligne.com mytourmag.com dmcmag.com