Loading




tourmagazine.fr



Notez
Vendredi 15 Décembre 2006 - 16:18

IGN : sur la route de Saint-Jacques de Compostelle

Nouvelle carte disponible depuis le 15 décembre dans les librairies


La carte des Chemins vers Saint-Jacques de Compostelle est la dernière née de l’Institut Géographique National (IGN). Réalisée en partenariat avec l’ACIR*, cette carte présente les itinéraires qui conduisent vers ce lieu de pèlerinage, mais également les patrimoines et les lieux incontournables qui jalonnent ces sentiers. Sans oublier les histoires et petites légendes qui ont forgé ''la Légende''.



L’histoire commence à Jérusalem, vers 44. Jacques le Majeur, chargé d’évangéliser une terre de l’empire romain, aujourd’hui l’Espagne, est décapité. Dès le 7e siècle, chrétiens et musulmans se battent et se combattent alors, de l’Orient à l’Occident.

Cordoue devient fief arabo-musulman en 711 mais un siècle plus tard la bataille de Clavijo donne la victoire aux Chrétiens grâce à l’apparition miraculeuse de saint Jacques... La dévotion envers le saint s’en trouve décuplée.

Saint Jacques, mort à Jérusalem et enseveli en Galice ! Comment cela est-il possible ? La légende de la Translation raconte que sa dépouille aurait été transportée dans une barque de pierre sur la côte galicienne. Située aux confins des terres connues par l’homme médiéval, cette côte est à la fois lieu symbolique du soleil couchant et « terre prédestinée aux grandes aventures de la foi » selon Bartolomé Benassar.

Plus prosaïquement, la confluence de courants marins conduisait les épaves sur cette côte. 

A chacun son chemin

IGN : sur la route de Saint-Jacques de Compostelle
Quels sont donc les souffles qui, chaque année, font converger des milliers de pèlerins vers Compostelle, par les Chemins de Tours, de Vézelay, du Puy, d’Arles ou du Piémont Pyrénéen ? Qu’ils partent d’Oslo, de Riga, de Minsk, de Bucarest, d’Athènes, de Séville, de Rome ou de Jérusalem c’est à pied, sur les chemins qui sculptent l’Europe en direction du Finisterre de Galice que ces pèlerins trouvent leur voie. Celle de la réflexion, du silence et de l’effort, de la rencontre aussi, avec les autres et peut être avec eux mêmes.

Le temps de la marche permet au regard de s’éveiller. Les sentiers sont jalonnés de symboles aussi modestes que la fameuse coquille sculptée dans la pierre ou de monuments remarquables tels que l’abbatiale de Vézelay en terre bourguignonne, la Tour Saint-Jacques à Paris, ou la Basilique Saint-Sernin à Toulouse… Les 70 sites français et les 7 tronçons sélectionnés pour constituer le bien « chemins de Saint-Jacques » inscrit sur la Liste du patrimoine mondial figurent sur cette carte.

Une sélection de sites parmi les plus évocateurs de l’histoire du pèlerinage, les lieux cités par Aymeri Picaud au 12Ie siècle, les espaces détenant une représentation artistique de la célèbre légende du « Pendu dépendu » sont également illustrés . Belle histoire que celle de ce jeune innocent pendu que saint Jacques fit dépendre...

Carte disponible depuis le 15 décembre dans les librairies et points de vente habituels ou sur le site www.ign.fr. Prix de vente conseillé : 5 €.

(*) ACIR : Association de Coopération Interrégionale « Les chemins de Saint-Jacques de Compostelle ».

Lundi 18 Décembre 2006 - 08:53
Rédaction (A.L)


Actualité | SAV du Voyage | Testé pour vous | Mode d'emploi du voyage | Editorial | Concours Voyages | Publi-Rédactionnel | France | HONG KONG DESTINATION2 | NORVEGE DESTINATION | QATAR DESTINATION | REPUBLIQUE DOMINICAINE DESTINATION | PORT AVENTURA DESTINATION | Monde | Rechercher par destination






RSS | Facebook | Newsletter | Ajout aux favoris


tourmag.com brochuresenligne.com mytourmag.com dmcmag.com