Loading




tourmagazine.fr



Notez
Mardi 22 Décembre 2009 - 15:46

Hervé Novelli rappelle la future loi au spécialiste des coffrets cadeaux




Le ministre du Tourisme a visité les bureaux du leader français, Wonderbox / Michèle Sani
Le ministre du Tourisme a visité les bureaux du leader français, Wonderbox / Michèle Sani
Il a même son coffret cadeaux préféré, celui récemment sorti, "Au cœur des Vignes". Un coup de cœur que le ministre du Tourisme, Hervé Novelli, a dévoilé à l'occasion d'une visite dans les coulisses de l’entreprise Wonderbox, PME française leader dans les coffrets cadeaux.

Cette activité qui a échappé aux professionnels du tourisme s'est développée en France de façon exponentielle en moins de 5 ans. Et depuis cet été, le gouvernement a décidé de légiférer dans ce domaine, jusqu'à présent sans cadre législatif.

Cette visite a été l'occasion pour le ministre du Tourisme de présenter les nouvelles dispositions prévues par la loi de modernisation et développement des services touristiques dans ce domaine : tous les opérateurs, quels qu’ils soient, procédant à des ventes de séjours, doivent désormais s’immatriculer auprès d’Atout France.


Nouvelle loi pour janvier 2010

Ils ont ainsi la responsabilité de la bonne exécution des prestations vendues sous forme de séjour. La loi apporte dans le cas des coffrets cadeaux une solution visant à conforter cette activité qui contribue significativement à la promotion de l’offre touristique française diffuse.

Cette loi entrera en vigueur dès le début du mois de janvier 2010. Elle devrait protéger davantage les consommateurs contre les mauvaises surprises (voir notre précédent article sur ce sujet en cliquant ici).

On compte en France près de 70 entreprises de coffrets et chèques cadeaux. Mais trois acteurs réalisent l'essentiel du volume d'affaires. Wonderbox est leader en France. "Leader mondial" corrige Jacques-Christophe Blouzard.

L'entreprise à cette particularité : la quasi totalité de ses 8 500 activités se déroulent en France et sans transport. Cet angle a de quoi rassurer les professionnels "traditionnels" qui s'inquiétaient à juste titre du développement d'une activité qui vendait des forfaits touristiques hors toute réglementation et sans garantie pour le consommateur.

Mardi 22 Décembre 2009 - 15:46
Michèle Sani

News | Transport | Croisière






RSS | Facebook | Newsletter | Ajout aux favoris


tourmag.com brochuresenligne.com mytourmag.com dmcmag.com