Loading




tourmagazine.fr



Notez
Mardi 3 Juin 2014 - 14:37

Franche Comté : Ronchamp, un projet "piano piano"

Un nouveau couvent signé Renzo Piano


Chapelle parmi les plus célèbres d’Europe, Ronchamp, œuvre de Le Corbusier, a démarré une seconde vie depuis l’adjonction d’un couvent, en 2011. Et pour pouvoir exister à côté du maître français, c’est à une autre star de l’architecture, Renzo Piano, qu’il a été demandé de fondre dans la colline les cellules monastiques des sœurs Clarisses. Un projet inédit.



Avec la construction du nouveau couvent, le béton blanc, gracieux et doux, de la chapelle de Le Corbusier, a trouvé son pendant - J.-F. Rust
Avec la construction du nouveau couvent, le béton blanc, gracieux et doux, de la chapelle de Le Corbusier, a trouvé son pendant - J.-F. Rust
Vient-on à Ronchamp par piété religieuse ou par goût de l’architecture ?

Les deux, probablement, et sans doute l’un et l’autre vont-ils profiter de l’élan donné par le projet de l’association des Œuvres de Notre-Dame-du-Haut, présidée par Jean-François Mathey.

Un projet « fou », celui d’intégrer dans la colline, au sommet de laquelle trône la chapelle, un couvent.

Il ne se construit pas de monastères en France tous les quatre dimanches.

Demander, en plus, à une star de l’architecture mondiale d’en réaliser un, est encore plus rare.

« Pourquoi pas, mais je suis débordé, il faut attendre huit ans », aurait répondu Piano, quand Jean-François Mathey a pris contact avec lui, en 2005.

Pas gagné, alors qu’une sorte de consensus s’était fait sur son nom, car « nous savions comment il avait réussi ailleurs à intégrer ses projets dans le paysage ».

Un bon promoteur…

C’est à partir de là que Brigitte, sœur abbesse des Clarisses, a commencé son « opération séduction ».

« Renzo Piano a été conquis par sœur Brigitte. Il était aussi évidemment flatté de pouvoir travailler à côté de Le Corbusier, de même qu’il se souvenait que Jean Prouvé, un de ses proches, avait réalisé le campanile derrière la chapelle », explique Jean-François Mathey.

Bref, le couvent resurgit au sommet de la pile des priorités de Piano, qui s’investit personnellement dans le projet.

Les sœurs Clarisses, qui doivent déménager de leur vieux monastère de Besançon, n’auront pas besoin d’aller en région parisienne comme elles l’avaient un temps envisagé.

Elles tiennent, sur place, un bon promoteur…, et Jean-François Mathey, son pari « d’assurer une permanence spirituelle permanente » à Ronchamp.

Nouveau bâtiment d’accueil

Inauguré en septembre 2011, le couvent se présente sous la forme de douze unités d’habitation sur le flanc ouest de la colline, d’un oratoire et de quelques chambres pour les pèlerins.

Douze sœurs Clarisses y prient. Le projet, de 8 millions d’€, s’est inscrit dans un chantier global de réhabilitation du site de Ronchamp, qui a vu l’ouverture d’un nouveau bâtiment d’accueil pour le public.

Le béton blanc, gracieux et doux, de la chapelle de Le Corbusier, a trouvé son pendant.

Mardi 3 Juin 2014 - 14:50
Jean-François RUST

Actualité | SAV du Voyage | Testé pour vous | Mode d'emploi du voyage | Editorial | Concours Voyages | Publi-Rédactionnel | France | HONG KONG DESTINATION2 | NORVEGE DESTINATION | QATAR DESTINATION | REPUBLIQUE DOMINICAINE DESTINATION | PORT AVENTURA DESTINATION | Monde | Rechercher par destination






RSS | Facebook | Newsletter | Ajout aux favoris


tourmag.com brochuresenligne.com mytourmag.com dmcmag.com