Loading




tourmagazine.fr



Notez
Mercredi 20 Décembre 2006 - 14:34

Fêtes de fin d'année : la belle famille passe en dernier !

une enquête menée par Lastminute.com


Une enquête menée par Lastminute.com auprès de 2980 abonnés à leur newsletter en France (1004 personnes), en Allemagne (374), en Espagne (354), en Italie (628) et au Royaume-Uni (620) au cours de ce mois-ci, a révélé qu'à Noël, ce sont les Français et les Anglais qui s'avèrent être les plus généreux...



A Noël, près de 23% des Français interrogés cassent leur tirelire à l’occasion des fêtes de fin d’année pour déposer sous le sapin un pactole d'une valeur de 500€ de cadeaux environ !
La générosité ? Une qualité dont ils peuvent être fiers puisque ce score les place à la seconde position, juste derrière les Anglais (25% à dépenser la même somme), et bien devant les Allemands (18%), les Italiens (17%) ou encore les Espagnols qui arrivent en dernier de la classe avec 16%.

Les cadeaux ? En décembre, bien sûr !

69% des Français attendent le mois de décembre pour se lancer à la recherche de ''l’idée cadeau de l’année''. Sans oublier, les 17% d’éternels retardataires qui, ronger par la culpabilité d’avoir tant tardé, s’y prennent la dernière semaine voire le Jour J.

En bons petits Pères Noël qui se respectent, leurs compatriotes Anglais et Allemands s’attèlent au remplissage de la hotte dès novembre. Leurs confrères Italiens préfèrent quant à eux faire monter l’adrénaline de la panne d’idée ou du cadeau oublié. Pour cela, tous les moyens sont bons : attendre la dernière semaine est le choix préféré de 29% d’entre eux.

idées cadeaux : les Français n'en ont pas

Fêtes de fin d'année : la belle famille passe en dernier !
Les Français ne se creusent pas beaucoup la tête. ''Que veux-tu pour Noël ?'' sera la sempiternelle question pour 56% d’entre eux. Cette panne d’inspiration se propage au-delà des frontières avec 55% des Anglais et 54% des Allemands qui adoptent la même pratique. Heureusement, les Espagnols et les Italiens sont là pour sauver l’honneur : respectivement 72% et 68% d’entre eux font leur choix, seuls !

On oublie la belle famille

Cette année, comme chaque année d’ailleurs, les enfants sont les grands vainqueurs des plus beaux cadeaux… et des plus chers d’ailleurs. 53% des Français leur consacrent la plus grande partie de leur budget, soit près de 100 € pour 76% d’entre eux. Alors que les Français crient les enfants d’abord, leurs compatriotes espagnoles, anglais, allemands et italiens privilégient leur moitié… et pas qu’à moitié.

Quant à la belle famille ? On l’oublie volontiers ! Pas de cadeau, ce serait trop pour une belle-mère-vipère, un beau-père amer, une belle-sœur qui me fait horreur et un « beauf’ » on ne peut plus… « boff » !
Moins de 1% des Français, Anglais, Allemands et Espagnols consacrent la plus grande partie de leur enveloppe cadeaux à leur belle-famille. Seuls les Italiens (26%) la « soignent » plus que leurs propres bambins...

Noël, c'est avant tout en famille

Mettons nous d’accord… Noël, c’est en famille, à la maison, un point c’est tout. Là dessus, on est unanime. Pour 93% des Français, 91% des Allemands, 90% des Italiens, 89% des Espagnols et 87% des Anglais c'est une fête qui se déroule en famille.

Côté congés, les Français oscillent entre une semaine pour 36%, 2 jours pour 35% ou la semaine de Noël, suivie de celle du 1er janvier pour 28% d’entre eux. En bref, plus que les Espagnols (60% ne bénéficient que des deux jours fériés) mais moins que les Italiens (45% disposent des deux semaines).

Le 31 décembre, c'est pépère pour les Français

Pour la Saint-sylvestre, les Français vont en ''private party'' pour 52% d’entre eux ou préfèrent se la jouer pépères à la maison à 31%. Mais tout de même, pour bien finir l’année, ils auraient préféré être à l’étranger (62% des Français) : aux USA, en Italie, en Australie, en Espagne ou au Royaume-Uni.

Jeudi 21 Décembre 2006 - 08:46
Rédaction (A.L)

News | Transport | Croisière






RSS | Facebook | Newsletter | Ajout aux favoris


tourmag.com brochuresenligne.com mytourmag.com dmcmag.com