Loading




tourmagazine.fr



Notez
Mercredi 14 Mai 2008 - 16:25

Festival du Film : du pain béni pour l’économie touristique cannoise

Les retombées sont évaluées à 170 millions d'euros pour 15 jours


Au-delà de son impact médiatique avec une image glamour de Cannes largement diffusée durant 15 jours dans l’ensemble des médias du monde (4.000 journalistes une sacrée publicité dont le budget est incalculable), l’évènement que constitue le Festival du Film a des retombées considérables sur l’activité touristique de la ville de tous les festivals.



Festival du Film : du pain béni pour l’économie touristique cannoise
L’ensemble du parc hôtelier y compris les résidences de tourisme, les meublés, gîtes et location privée affichent « complet » durant 15 jours. Un studio se loue entre 1800 et 3600 euros sur la durée de l'événement jusqu'à 45 000 euros pour une villa, services non compris.

En douze nuits, les 7 500 chambres de la ville vont engranger 15 % de leur chiffre d'affaires annuel. Comme au Majestic-Barrière qui refuse « plus de 3 000 demandes » pour ses 305 chambres.

La demande est si forte que les festivaliers accaparent les hôtels de tout le bassin cannois jusqu’à Nice. Le Carlton inaugure 3 nouvelles suites, d’une superficie de 100 à 300 m2, situées au 7e étage.

On annonce toujours des chiffres impressionnants comme les 30.000 bouteilles de champagnes débouchées dans les trois palaces de la Croisette. C’est 8500 grands crus qui seront consommés au Majestic Barriere.

8000 roses seront distribuées au Majestic

Toujours des chiffres : 3000 cigares au Martinez. 8000 roses seront distribuées par les femmes de chambre du Majestic où 20.000 vêtements seront confiés au pressing dont la moitié de robes du soir et de smokings… Enfin les prix s’envolent comme la grande suite du Martinez (1000 m2), la plus grande France facturée 36.000 euros la nuit à l’Oreal et un grand studio américain…

La ville (70.000 habitants) enfle et triple pour atteindre la taille de Rennes ou Lille à la 10 e place en France…Les commerces sont à la fête réalisant en 10 jours leurs meilleures recettes de l’année. La Semec qui gère le Palais des festivals s’est livré au petit calcul des retombées. Elles sont évaluées à 170 millions d'euros pour 15 jours... pour un budget de 20 millions dont la moitié de fonds publics.

Curieusement Noël di Giovanni nouveau président du syndicat des restaurateurs est moins positif. Il annonce même que le chiffre d'affaires baisse de 10% à 12 % chaque année. Beaux joueurs les restaurateurs offriront à leurs clients d'ici au 25 mai 30 000 DVD retraçant la belle histoire du cinéma.

Le jeudi 15 mai, la plage du Carlton accueillera sa première soirée pour 800 personnes, avant de recevoir chaque soir les fêtes d’après projections. Le célèbre club Crystal Beach (Saint-Tropez, Dubaï, London) y installera pour la première année son concept « lounge - star ».

Jeudi 15 Mai 2008 - 08:29
Michel Bovas à Nice

News | Transport | Croisière






RSS | Facebook | Newsletter | Ajout aux favoris


tourmag.com brochuresenligne.com mytourmag.com dmcmag.com