Loading




tourmagazine.fr



Notez
Jeudi 7 Mai 2009 - 08:03

Enquête : l'argent et le travail, principaux obstacles aux vacances

Enquête réalisées par Expedia.fr


Expedia.fr a conduit le mois dernier une étude auprès de ses internautes, les interrogeant sur leurs vacances. Les sondés ont répondu à une série de questions mettant en avant le distinguo entre les vacances dont ils rêvent et les vacances qu’ils s’apprêtent à passer cet été. Cette étude témoigne du profond désir d’évasion des internautes et révèle de réelles disparités entre rêve et réalité.



A la question "Avez-vous un projet de voyage ?", 87% des personnes interrogées répondent par l’affirmative. Ce résultat témoigne du grand optimisme des Français.

Ils sont même plus de 50% à avoir plusieurs projets de voyage pour 2009. Toujours autant attachés à leurs vacances, ils envisagent de partir malgré la crise et ce, quels que soient les obstacles rencontrés.

Concernant la durée du séjour, 38 % des personnes interrogées ont l’habitude de partir en vacances 3 à 4 semaines.

Idéalement, elles souhaiteraient partir un mois complet. Quant à ceux qui ne disposent que de 2 à 3 semaines de vacances, ils aimeraient bien, eux, pouvoir en profiter pendant 3 bonnes semaines.

S’agissant des vacances de longue durée, la formule ne séduit pas les foules puisque seuls 7% des sondés souhaiteraient pouvoir s’évader plus de 3 mois. Prendre une année sabbatique n’est pas à la portée de tous, notamment en période de crise.

Mer, soleil ou séjour culturel

Faire des pâtés de sable, lire son magazine people préféré sur la plage avec ses copines, siroter un jus d’orange pendant que le petit dernier enfile ses brassards… Les Français restent très attachés à leurs plages.

Ils sont 39% à passer leurs vacances au bord de la mer sur les côtes françaises, loin devant le séjour à la campagne (5%). Les vacanciers privilégieraient-ils les courts séjours pour profiter de la verdure à d’autres moments de l’année ?

Sportifs, les Français ? Pas si sûr ! Adeptes des promenades à vélo et des petites foulées matinales sur le sable, les internautes semblent de moins en moins assidus à la pratique intensive d’un sport. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, seuls 8% des sondés rêvent de partir à l’aventure pour passer des vacances 100% sportives.

Repos et bien-être avant tout. Loin du stress et des pressions du monde professionnel, le vacancier profite de ses quelques jours de congés pour se détendre et se ressourcer : bienfaits de l’air iodé, vertus thérapeutiques de l’eau de mer, influence positive du soleil sur le moral. Si 14% des sondés consacrent leurs vacances au bien-être, 25% d’entre eux en rêvent, soit un quart des personnes interrogées.

En couple ou en famille mais pas seul

Enquête : l'argent et le travail, principaux obstacles aux vacances
Les Français interrogés voyagent surtout en couple (48%). De l’escapade amoureuse au séjour main dans la main, les vacances sont autant d’occasions de profiter de moments partagés, loin de la routine et de la fatigue du quotidien.

Et les enfants dans tout ça ? 27% des personnes sondées déclarent passer leurs vacances en famille. Valeur refuge toujours aussi sacrée, elle fait rêver 29% des sondés, pour qui châteaux de sables et premiers tours de vélo font partie des bonheurs simples auxquels ils ne renonceraient pour rien au monde.

Des vacances entre amis ? 13% des internautes interrogés souhaiteraient partir en vacances avec leurs amis. Le phénomène des réseaux sociaux accentue peut-être cette tendance… Entre apéro et frisbee à gogo sur la plage, pour les célibataires endurcis, les vacances entre amis, ça crée des liens.

Enfin, 4% des personnes interrogées seulement affirment que le fait d’être seul constitue un obstacle à la réalisation de leurs rêves de voyage.

Néanmoins, les vacances restent un moment privilégié de partage et d’échange au cours desquels les 6% des sondés amateurs de vacances en « célib » espèrent peut-être trouver l’âme sœur.

L'argent, premier obstacle

L’argent reste le principal obstacle à la réalisation des rêves des voyageurs.

Les petits budgets profitent des destinations ensoleillées proches (bassin méditerranéen) à défaut de pouvoir s’évader vers des contrées plus lointaines.

Le travail constitue également un obstacle important pour les vacanciers, qui renoncent de plus en plus à leurs vacances.

Une note positive pour finir : 16% des sondés déclarent que rien ne les empêche de réaliser leurs rêves, signe que nos compatriotes savent se satisfaire des petits bonheurs du quotidien en vacances.

Jeudi 7 Mai 2009 - 08:03
La Rédaction (A.L)

News | Transport | Croisière






RSS | Facebook | Newsletter | Ajout aux favoris


tourmag.com brochuresenligne.com mytourmag.com dmcmag.com