Loading




tourmagazine.fr



Notez
Lundi 14 Février 2011 - 08:37

Égypte, Tunisie : plus de reports que d'annulations


Ces deux derniers mois, les touristes semblent avoir été compréhensifs, suite à l'annulation de tous les séjours en Tunisie et en Égypte. La plupart ont préféré reporter leur voyage plutôt que d'annuler, en choisissant d'autres destinations ? Oui, mais lesquelles ?



Si les voyagistes ont proposé des destinations alternatives à la Tunisie, l'Egypte reste irremplaçable - DR
Si les voyagistes ont proposé des destinations alternatives à la Tunisie, l'Egypte reste irremplaçable - DR
Après les crises qui ont perturbé leurs vacances en 2010, les touristes ont été très patients face aux conséquences des manifestations en Afrique du Nord.

Pour la Tunisie, les clients ont reporté facilement leurs choix vers d'autres destinations balnéaires.

Chez Go Voyages, la Turquie a pris le relais, car l'offre est équivalente même si le climat est un peu moins clément.

L' Espagne a été largement plébiscitée avec Marbella, Séville, mais aussi les Canaries et Madère. Chez Fram, quelques clients se sont décidés pour Corfou et la Crête.

Mais parfois, la peur a pris le pas sur la raison. "J'ai eu un couple de retraités qui a paniqué et a mis tous les pays musulmans dans le même panier !

J'ai du négocier pour les envoyer au Maroc, après leur avoir donné le numéro de l'ambassade sur place
", explique Georges Chataing, le gérant de Babyboom Voyages à Annecy.

Concernant l'Égypte, le report est plus compliqué car c'est une destination difficilement remplaçable.

"Certains de nos voyageurs veulent à tout prix faire ce séjour initiatique. Ils attendent donc que cela se calme", explique Philippe Beissier le directeur d' Alpilles Voyages.

Si le Maroc a pu servir d'alternative pour certains clients, d'autres ont au contraire totalement abandonné le coté culturel pour s'envoler au Cap Vert ou au Sénégal.

Mais dans tous les cas, les reports semblent prévaloir sur les remboursements. En effet, ces évènements constituent un cas de force majeure et les tours-opérateurs ne voudront pas rembourser. D'autant plus que les clients voulaient partir.

LIRE AUSSI : Égypte : peut-on annuler son voyage ?

Il suffisait juste de leur trouver une nouvelle destination. "L'agence ne peut rebondir que si le fournisseur lui propose une alternative", précise Richard Vainopoulos, président de Tourcom.

A l'instar de Fram, qui a mis en place 17 000 sièges supplémentaires pour la Turquie, l'Espagne et l'Italie, les voyagistes ont rapidement réagi et proposé de nouveaux séjours.


A LIRE AUSSI, NOTRE DOSSIER : Tunisie, Egypte : reports, annulations, toutes les réponses à vos questions

Lundi 14 Février 2011 - 09:04
Laury-Anne CHOLEZ

News | Transport | Croisière






RSS | Facebook | Newsletter | Ajout aux favoris


tourmag.com brochuresenligne.com mytourmag.com dmcmag.com