Loading




tourmagazine.fr



Notez
Vendredi 17 Mars 2006 - 13:44

Easyjet : un flop pour le coup de ''bluff'' corse !

ce passage en force n’a aucune chance d’aboutir


Quand easyjet fait de la communication « Ryanair », ça ne passe pas toujours très bien. En l’occurrence, le coup de force consistant à mettre en place une ligne alors que la compagnie savait très bien qu’elle n’en avait pas le droit, a fait long feu.



Easyjet : un flop pour le coup de ''bluff'' corse !
Après plusieurs coups de fil et emails adressés sans résultat au service presse de easyjet, la compagnie vient enfin de se fendre d’un communiqué intitulé sans trop de conviction « Passagers défavorisés, easyJet bloqué par le monopole d'Air France sur la ligne Paris-Ajaccio ».

Du côté d'easyjet

Que dit easyjet ? Qu’elle a « a été obligée cette semaine d’annuler la ligne Paris Orly- Ajaccio annoncée au début du mois. En effet, la DGAC a informé easyJet de son refus d’opérer des vols réguliers sur cette ligne, « même de manière temporaire, car le gouvernement français avait accordé un monopole à Air France/CCM sous un prétendu engagement de service public (OSP).

Après avoir considéré toutes les options, easyJet a aujourd'hui décidé de ne pas rendre cette ligne opérationnelle. » Bien entendu, François Bacchetta, DG France, constate que «… non seulement d'autres compagnies aériennes sont interdites sur cette ligne mais en plus Air France bénéficie des subventions du contribuable pour cette ligne rentable. »

Et de se placer : « Nous pourrions fournir un meilleur service à un meilleur prix sans subvention avec un aller retour à partir de 70 euros, contre 263 € au minimum pour un aller-retour avec Air France… »

Aucune chance d'aboutir

Sur le fond rien à redire et les arguments (prix chers, monopole à peine déguisé, subventions publiques…) de la low cost sont imparables. Mais sur la forme on ne félicite pas le « stratège » qui a pondu un coup aussi foireux.

Primo parce que ce passage en force n’a juridiquement aucune chance d’aboutir. Deuxio parce que ce faisant, easyjet prend ses clients pour des demeurés. La compagnie orange nous avait habitué à plus d’élégance dans sa communication.

Bien entendu et c’est heureux : « Les passagers qui ont déjà réservé un siège sur la ligne Paris-Ajaccio seront contactés directement par easyJet et remboursés intégralement… »

On aurait cependant aimé que les responsables de la compagnie verrouillent un peu mieux leurs dossiers. Et que l’on nous raconte pas de « cracks » : si easyjet voulait vraiment desservir cette ligne, elle pourrait le faire en « charter », comme à ses débuts en Suisse. Elle en a les moyens mais… pas forcément la volonté politique.

Lundi 20 Mars 2006 - 17:30
Jean da Luz - redaction@tourmag.com

News | Transport | Croisière






RSS | Facebook | Newsletter | Ajout aux favoris


tourmag.com brochuresenligne.com mytourmag.com dmcmag.com