Loading




tourmagazine.fr



Notez
Lundi 14 Septembre 2009 - 14:03

Disputes en vacances : elles éclatent sur les trajets du départ

Etude réalisée par Expedia.fr


Les vacances d’été, pour les Français, ce n’est pas que "le ciel, le soleil, et la mer". Non, ce sont aussi des petites disputes, de grosses divergences, des soupes à la grimace entre le fromage et le dessert mais aussi de belles réconciliations. Expedia.fr nous révèle les résultats d’une étude consacrée aux plus belles disputes de vacances.



Une dispute en voiture et c'est un réglement de compte au bord de la route / ©Rainer Elstermann - Getty Images
Une dispute en voiture et c'est un réglement de compte au bord de la route / ©Rainer Elstermann - Getty Images
A qui n'est-ce jamais arrivé de se disputer avec son/sa cher(e) et tendre pendant les vacances ? Parfois même ça commence avant... Que l'on se rassure c'est monnaie courante. C'est ce que révèle une étude réalisée par Expedia.fr*.

Voyager pour échapper aux disputes

Voyager pour échapper aux disputes du quotidien : ça marche vraiment ? Seulement 3.5 % des sondés déclarent voyager pour échapper à leurs problèmes quotidiens. Il semble que cela fonctionne pour certains puisque 36 % des sondés affirment que leur relation est au beau fixe pendant leurs vacances.

Une grande partie des répondants se montrent plus réalistes et avouent que (pour 22 % d’entre eux), ou que la promiscuité avec leur moitié exacerbe les tensions sur le lieu de villégiature (pour 11 % des sondés).

Pour plus de la moitié des voyageurs interrogés (53 %), les disputes commencent bien avant d’arriver sur leur lieu de vacances : 34 % d’entre-deux entament les hostilités avant même d’avoir quitté leur domicile et 19 % s’échauffent sur le trajet.

Les déplacements sont particulièrement propices aux disputes, puisque c’est sur les trajets du départ et du retour que la plupart d’entre-elles éclatent, pour respectivement 53 et 15 % des sondés. En revanche, leurs séjours sont en général plus calmes, au moins pour ceux qui ont évité le stress du grand départ.

Tout est source de conflits

Nos compatriotes ne sont pas faciles à contenter, et, une fois arrivés à destination, se disputent pour tout et n’importe quoi : l’hôtel est trop bruyant, le lit trop petit, la douche pas assez chaude, le restaurant ne sert pas de vin français, les bus locaux sont surchargés ou en piteux état... A leurs yeux, on n’est jamais mieux que chez soi. D’inoubliables scènes en perspective !

C’est ainsi que 27 % des sondés se fâchent avec leurs amis ou conjoints parce qu’ils ne sont pas d’accord sur les lieux où déjeuner ou dîner, et 17 % parce qu’ils ne sont pas en phase sur la qualité de la nourriture proposée ;

31 % de ces sondés se disputent également à cause de la qualité de l’hébergement.

Enfin le transport reste par excellence le lieu de prédilection des disputes les plus mémorables (pour 18 % des sondés), avec en premier lieu la voiture, sujet de stress pour 62 % des répondants, suivie du bus (34 %), l’avion (28 %) et le train (20 %)…

Voyageurs les plus râleurs du monde, les touristes français se disputent, pour 28 % des répondants lorsqu’ils entament une bucolique promenade... L’esprit libre, ils s’en donnent à cœur joie ! Seul trouve grâce à leurs yeux le tramway qui ne stresse que 9 % des répondants.

Et l'argent dans tout ça ?

Si l’argent reste un enjeu majeur à la maison, il l’est également dans la vie des vacanciers. Il n’en représente pas pour autant un véritable sujet de dispute : la parenthèse "sacrée" des vacances est un moment pendant lequel les sondés souhaitent oublier leur porte-monnaie.

Ainsi, seulement 27 % des répondants se disputent pour des problèmes d’ordre budgétaire, et 62 % des internautes interrogés déclarent ne pas avoir de soucis liés à l’argent (70 %) ou les laisser derrière eux à la maison (30 %).

Parmi ces 27 % sondés pour lesquels l’argent est source de disputes en vacances, la plupart sont stressés parce qu’ils dépassent allègrement leur budget vacances (15 % du total des répondants), ou bien parce que leur conjoint – ou eux-mêmes - dépense trop (pour respectivement 7.5 et 8 % du total des répondants).

Les meilleurs causes de dispute

- 34 % des sondés ont tendance à se disputer parce que leur compagnon de voyage refuse de demander son chemin aux autochtones
- 21 % d’entre eux se disputent à cause du climat ou de la météo
- 17 % d’entre eux parce qu’ils ne sont finalement pas d’accord sur la destination choisie.
- 12 % parce qu’ils ne savent finalement pas quelle activité choisir, compte tenu du trop grand choix d’activités disponibles sur place.

On remet les compteurs à blanc

84 % des personnes sondées se disputent en vacances, preuve s’il en est que les disputes font partie des rituels de l’été que l’on va pouvoir raconter fièrement à ses amis après notre retour.

Heureusement, pour plus de la moitié des sondés, les disputes se traduisent par un happy-end : de retour chez eux, 20 % d’entre eux s’en amusent, et 35 % se pardonnent mutuellement leurs petits éclats de voix.

Et si 16 % des sondés ne se disputent pas en vacances, 7 % concluent les leurs par une note peu joyeuse : ignorés par la personne avec laquelle ils se sont disputés, flirtant par vengeance avec quelqu’un d’autre, ou perdant soit leur petit(e)-ami(e), soit un ou une amie.

Expedia sur www.expedia.fr ou par téléphone au 0892 302 104 (0,34 € / min).

* Etude réalisée en août 2009 auprès de 636 abonnés à la newsletter Expedia.fr

Lundi 14 Septembre 2009 - 14:05
La Rédaction (A.L)


News | Transport | Croisière






RSS | Facebook | Newsletter | Ajout aux favoris


tourmag.com brochuresenligne.com mytourmag.com dmcmag.com