Loading




tourmagazine.fr



Notez
Mardi 15 Février 2011 - 08:01

Diplomatie - France : l'année du Mexique compromise ?


L'année du Mexique en France ne commence pas sous les meilleurs auspices... Le gouvernement mexicain a indiqué, lundi 14 février 2011 au soir qu'il se retirait de l'organisation de l'année du Mexique en France en raison des déclarations du président Nicolas Sarkozy sur l'affaire Florence Cassez.



Entre la France et le Mexique, la Saint Valentin aura tourné au vinaigre.

Lundi 14 février 2011, le gouvernement mexicain a annoncé qu'il se retirait de l'organisation de l'année du Mexique en France en raison des déclarations du président Nicolas Sarkozy sur l'affaire Florence Cassez.

Le gouvernement du Mexique considère qu'il ne figure pas "les conditions pour que l'année du Mexique en France soit menée à bien de manière appropriée et que soit mis en œuvre l'objectif pour lequel elle avait été conçue", a indiqué le ministère mexicain des Affaires étrangères dans un communiqué.

Le président Nicolas Sarkozy avait annoncé ce même jour sa décision de maintenir l'Année du Mexique en France mais en la dédiant à Florence Cassez, tout en renouvelant sa demande d'un transfèrement de la jeune femme en France.

Florence Cassez, en prison depuis plus de cinq ans pour enlèvements, port d'armes et participation à délinquance organisée, a été condamnée à 60 ans de prison.

Dans son communiqué, le gouvernement mexicain réaffirme, comme il l'avait déjà fait en mars 2009 après le jugement en appel, que "n'existent pas les conditions permettant de donner son accord au transfèrement de Florence Cassez en France, dans le cadre de la convention de Strasbourg, en raison des différences substantielles entre les systèmes juridiques des deux pays".

Mardi 15 Février 2011 - 10:22
la rédaction

News | Transport | Croisière






RSS | Facebook | Newsletter | Ajout aux favoris


tourmag.com brochuresenligne.com mytourmag.com dmcmag.com