Loading




tourmagazine.fr



Notez
Lundi 2 Juillet 2012 - 08:00

Départ en vacances : comment prendre la route en toute sérénité ?

La check-list du bon automobiliste


Les vacances approchent à grands pas, accompagnées de leur traditionnel chassé-croisé sur les routes de France. Si toute la famille attend le grand départ avec impatience, prendre le volant pendant des heures n’est pas de tout repos. Afin d’éviter tout problème sur le trajet et de ne pas céder au stress de la circulation, TourMagazine.fr vous propose de dépoussiérer les conseils de bonne conduite à adopter pour un voyage plus serein.



Mal préparée, la route des vacances peut-être longue - DR : Fotolia
Mal préparée, la route des vacances peut-être longue - DR : Fotolia
Chaque année, des milliers de Français prennent la route pour rejoindre leur lieu de villégiature estival.

Une vague de départ souvent associé à de malheureux incidents que quelques règles simples suffisent pourtant à diminuer.

Comme tout voyage, un trajet routier se prépare à l’avance.

Diverses précautions et vérifications sont à mettre en œuvre avant de démarrer le moteur pour éviter tout tracas inutile ou surprise malvenue.

TourMagazine.fr se propose de rafraîchir vos connaissances sur les règles à respecter pour rouler sereinement.

Un véhicule bien équipé

Rouler en toute sécurité, c’est conduire un véhicule paré à affronter les kilomètres. Pour s’en assurer, certains points de la voiture sont essentiels à contrôler.

Les pneus :

Avant le départ et à froid, pensez à vérifier la pression de tous vos pneus (roue de secours comprise) en vous reportant à l’indicateur « pression autoroute » situé sur la portière avant (et sur la notice d’entretien).

Si vous effectuez la vérification à chaud (après avoir roulé plus de 5km), rajoutez 0,3 bar au résultat indiqué.

Rappelez-vous également que des pneus bien gonflés permettent des économies de carburant et donc une conduite moins chère et moins polluante.

Assurez vous aussi que les pneus ne soient pas trop usés. Pour cela, référez vous aux témoins placés dans les sillons des pneus, la profondeur minimale autorisée de ces derniers étant de 1,6mm.

L’équipement du véhicule :

Il s’agit là essentiellement d’une question de propreté de la voiture, et notamment des phares. Sales, ces derniers peuvent perdre jusqu’à 30% de leur efficacité. Par ailleurs, vérifiez aussi qu’ils soient bien réglés (éclairage au minimum à 30m en feux de croisement, 100m en feux de route).

Assurez-vous que vos vitres et rétroviseurs soient propres, sans impact, et que vos essuie-glaces fonctionnent efficacement.

Contrôlez enfin les niveaux d’huile, de liquide de frein, de liquide de refroidissement.

Le chargement :

Qu’il soit sur le toit ou à l’intérieur du véhicule, prenez soin de bien arrimer tous vos bagages pour éviter tout dommage, en cas de freinage brusque par exemple.

Si vous installez un coffre de toit, ne laissez pas les sangles flotter.

Si vous voyagez avec vos animaux de compagnie, ne les laisser pas se balader dans l'habitacle. Placez les ci-possible dans une cage de transport ou tenez les en laisse.

Concernant le chargement en lui-même, n’omettez pas de disposer d'un formulaire de "constat à l'amiable", de gilets réfléchissants, d’un triangle de signalisation et d’un éthylotest, obligatoire depuis le 1er juillet 2012.

Déroulement du trajet

Une fois certain du bon état de son véhicule, le départ est imminent. Pourtant, les passagers devront eux aussi observer quelques usages pour que le trajet ne devienne pas une corvée, même si Bison Futé voit rouge.

Préparer l’itinéraire :

Connaître la destination finale ne fait pas tout, encore faut-il savoir où passer. Peu importe la présence ou non d’un GPS (que l’on aura pris soin de tester au préalable), rien ne vaut une carte routière qui ne risque pas de s’éteindre.

De plus, le fait de maîtriser grossièrement le trajet rassure tout le monde et un itinéraire bien travaillé peut même être l’occasion de profiter de quelques escales intéressantes au long du voyage.

S'adapter à la météo :

La météo peut rapidement rendre un trajet plus délicat. L'été étant une période de l'année propice aux orages, parfois violents, évitez de prendre la route sous la tempête et attendez de voir si les conditions s'améliorent.

A l'inverse, en cas de fortes chaleurs, buvez beaucoup d'eau en faisant des pauses, si possible à l'ombre, plus régulières, notamment si vous transportez des enfants ou des personnes âgées. Par ailleurs, cela peut aussi vous évitez d'abuser de la climatisation, dont l'utilisation prolongée peut aisément provoquer un rhume qui gâcherait vos vacances.

Partir reposé :

Une obligation qui s’applique d’autant plus au chauffeur, même si l’ensemble des participants serait bien avisé de suivre ce conseil.

Selon les études de la Sécurité Routière, plus de la moitié des automobilistes français réduisent leur temps de sommeil avant un départ en vacances, ce qu’il faut éviter.

Prévoir de partir tôt le matin pour éviter quelques embouteillages au milieu de ceux qui n’ont pas la chance d’être en vacances reste possible, mais votre sommeil ne doit pas en pâtir. Dans ces cas là, couchez vous plus tôt ou faîtes une sieste avant de partir.

Par ailleurs, pensez à vous arrêter toutes les deux heures et, si possible, alterner le conducteur.

Manger sainement :

Toujours pour des raisons de forme physique, ne roulez surtout pas le ventre vide. Ceci étant dit, nul besoin d’engloutir un menu XXL qui risquerait tout autant de vous faire somnoler durant la digestion.

Hydratez vous régulièrement et consommer de préférence des aliments riches en protéines comme des fruits, du jambon, des yoghourts...

Sans vous ruiner, profitez aussi de menus à prix attractif proposés sur de nombreuses aires d’autoroutes.

Si vous vous médicamentez, consultez la notice du produit pour vous assurez que celui-ci ne soit pas contre-indiqué dans le cadre de la conduite automobile.

Profiter du trajet :

Vous êtes en vacances, alors ne vous imposez pas d’heure précise d’arrivée et laissez les tracas aux travailleurs. La conduite est un exercice suffisamment stressant en lui-même pour se rajouter des préoccupations inutiles.

De plus, le cheminement jusqu’à votre lieu de séjour a certainement de nombreux atouts à explorer. De même que les aires de repos que vous croiserez accueillent peut-être des activités le jour de votre passage (consultez la carte interactive des aires de services).

Le trajet fait partie du séjour et doit donc être lui aussi adapté à tous, avec des jeux pour occuper les plus jeunes et une préparation aussi importante que la réservation de l’hôtel.

Finalement, restez vigilants, modérez votre allure, tirez profit de votre parcours, gardez une oreille sur les conditions de circulation (107.7 FM) et surtout, attachez vos ceintures et passez de bonnes vacances !

Adresses utiles

Site de l’ASFA (Sociétés d’autoroutes) : www.autoroutes.fr

Site de la Prévention Routière : www.preventionroutiere.asso.fr

Si vous prévoyez de conduire à l'étranger, renseignez vous au préalable sur les modalités en vous connectant sur le site du Ministère des Affaires Étrangères (rubrique "Conseils aux voyageurs").

Lundi 2 Juillet 2012 - 09:12
Benjamin VIDAL


Actualité | SAV du Voyage | Testé pour vous | Mode d'emploi du voyage | Editorial | Concours Voyages | Publi-Rédactionnel | France | HONG KONG DESTINATION2 | NORVEGE DESTINATION | QATAR DESTINATION | REPUBLIQUE DOMINICAINE DESTINATION | PORT AVENTURA DESTINATION | Monde | Rechercher par destination






RSS | Facebook | Newsletter | Ajout aux favoris


tourmag.com brochuresenligne.com mytourmag.com dmcmag.com