Loading




tourmagazine.fr



Notez
Mardi 5 Juin 2012 - 15:36

Croisières ou comment partir en vacances autrement

Un mode de vacances en constante progression


Impressionnantes croisières. Aussi bien par leur taille que par la triste actualité qu’elles ont généré en début d’année. Toutefois, le naufrage du Concordia et les multiples incidents qui ont touchés les croisiéristes n’ont guère entamé le succès d’un produit toujours plus attrayant. TourMagazine.fr vous propose de découvrir ce mode de vacances bien particulier et son offre dans le bassin méditerranéen.



Les croisières attirent toujours, notamment en Méditerranée / © 2012 Costa Crociere S.p.A.
Les croisières attirent toujours, notamment en Méditerranée / © 2012 Costa Crociere S.p.A.
Personne ne l’a manqué et pour cause : le naufrage du Costa Concordia en janvier 2012 constitue la première vraie tragédie dans le monde des croisières depuis 100 ans.

Un siècle après le tristement célèbre Titanic, le bilan humain est certes bien moins lourd mais cette mauvaise publicité aurait pu coûter cher aux croisiéristes.

Que nenni ! Le marché se porte bien, et particulièrement en Méditerranée, là même où le paquebot italien a échoué.

Avec 441 000 Français embarqués en 2011 (212 000 en 2003, ndlr), ce mode de vacances ne cesse de conquérir de nouveaux adeptes à travers les générations.

De nouveaux navires sont régulièrement inaugurés, à l’image du MSC Divina le 26 mai 2012 à Marseille, ville parmi les grandes gagnantes de l’essor des croisières depuis 15 ans.

Tous vos loisirs, un seul navire

Communément admise comme étant un séjour sur un gros bateau, la définition d’une croisière ne peut se réduire à cela.

Certes, la plupart des voyages s’effectuent sur des unités imposantes, pouvant accueillir jusqu’à 4 000 passagers.

Il ne faut cependant pas éliminer le reste de la flotte, composée d’unités plus petites. Parmi celles-ci, certaines sont utilisées pour des croisières thématiques, mais on trouve aussi du yachting de luxe, à l’image de ce que propose la Compagnie du Ponant, ou encore de majestueux voiliers.

Une floraison de services à bord permet de satisfaire tout type de clientèle : du groupe d’amis au couple de retraités en passant par les familles. Une diversité de l’offre qui a grandement contribué à rajeunir une clientèle auparavant jugée élitiste et vieillotte.

De plus, la réduction des prix, désormais plus abordables, n’est pas étrangère à cet élargissement des consommateurs. Du point de vue tarifaire, les croisières semblent en effet avoir tout pour séduire :

- Dans la majorité des cas, les enfants (- de 17 ans) ne règlent que les taxes portuaires s’ils logent dans la cabine des parents. Un atout financier imparable pour attirer les familles ! En revanche pour les célibataires, le supplément single n’est pas à négliger pour la location d’une chambre double.

- Comme tout marché régi par le yield management, celui des croisières propose ses meilleurs tarifs lors d’une réservation effectuée longtemps avant le départ ou au contraire, à la dernière minute. Rien de très innovant mais il s’agit toujours d’un bon moyen de se faire plaisir à moindre coût.

- De nombreuses croisière sont dîtes all-inclusive, c’est-à-dire que le prix déboursé donne accès à l’intégralité de l’offre à bord, de la nourriture à la piscine en passant par les activités sportives (mini-golf, mur d’escalade, simulateur de F1 ou tout simplement piste de jogging).

Les avantages et les inconvénients en bref

Les plus :

- Un produit sûr dont les normes de sécurité ont été renforcées
- Une multitude de services variés tout-inclus (escalade, mini-golf, discothèque, piscine,...) à prix abordable
- Un « club de vacances » itinérant à travers l’Europe

Les moins :

- Une traversée de plusieurs pays n'autorisant que quelques heures de visite par escale
- Le tout-inclus se limite à la vie à bord et les excursions sont donc en supplément (visites guidées, transfert vers la ville si le port est éloigné,...)

Croisières en Méditerranée

Au départ de Marseille

La cité phocéenne s’est largement imposée comme un port privilégié sur la route des croisières méditerranéennes, aussi bien comme escale que comme point de départ.

En 2012, le Marseille Provence Cruise Terminal (MPCT) devrait accueillir pas moins de 58 navires relevant de 27 armateurs différents. L’occasion de faire le point sur les possibilités de voyages qu’offrent les trois principales compagnies implantées dans la métropole provençale, à savoir l’Américain Royal Caribbean et les Italiens Costa et MSC.

Un triangle France-Espagne-Italie

Si 69% des Français ayant profité d’une croisière en 2011 l’ont fait en Méditerranée, nul doute que beaucoup d’entre eux ont pu admirer les côtes italiennes et espagnoles. Depuis Marseille, c’est du moins l’offre la plus fournie.

Avec Royal Caribbean, les aficionados de l’Espagne peuvent naviguer exclusivement le long du rivage ibère avec un itinéraire Marseille-Malaga-Gibraltar-Ibiza-Palma de Majorque-Marseille.
Toutefois, toutes compagnies confondues, l’Espagne et l’Italie sont très souvent ralliées, dans un sens comme dans l’autre.

Parmi les escales, Barcelone et les Baléares sont régulièrement au programme côté espagnol, tandis que Florence (débarquement à Livourne), Rome et Naples sont les immanquables transalpins.

A ces destinations phares s’ajoutent parfois des détours en Corse (Ajaccio), Sardaigne (Olbia) et Sicile (Palerme et Catane).

La Méditerranée ne se limitant pas à ces trois pays, certaines routes proposent de découvrir Malte (RCCL), la Tunisie (MSC) ou la Grèce (Costa) dans la continuité des rivages italiens.

La Valette et Tunis, capitales de leurs pays respectifs, sont les escales au menu pour Malte et la Tunisie.

Du côté grec, Athènes se visite depuis le port du Pirée, et de nombreuses îles alentours sont mises à l'honneur avec des arrêts à Santorin ou Rhodes par exemple, comme proposé au catalogue de Costa.

Comptez entre 900€ et 1 300€ par cabine pour une croisière dans les eaux méditerranéennes avec Royal Caribbean. Pour ce qui est de Costa et MSC, la fourchette de tarifs au départ de Marseille se situe de 650€ à 900€ par personne.

Enfin, si Marseille reste incontournable, la Méditerranée peut aussi se pratiquer depuis Toulon (RCCL) ou Nice (Costa) en ce qui concerne les départs de France, pour des itinéraires et tarifs sensiblement identiques.

Plus d’informations

Association Française de Compagnies de Croisière (AFCC) : www.afcc-croisieres.fr

Royal Caribbean Cruises Ltd. (RCCL) : www.royalcaribbean.fr

MSC Croisières : www.msccroisieres.fr

Costa Croisières : www.costacroisieres.fr

Retrouvez également la brochure "Passeport Croisière 2012" du Club de la Croisière Marseille Provence sur Brochuresenligne.com®, où se trouve aussi les catalogues croisières

Mardi 5 Juin 2012 - 15:37
Benjamin VIDAL


Actualité | SAV du Voyage | Testé pour vous | Mode d'emploi du voyage | Editorial | Concours Voyages | Publi-Rédactionnel | France | HONG KONG DESTINATION2 | NORVEGE DESTINATION | QATAR DESTINATION | REPUBLIQUE DOMINICAINE DESTINATION | PORT AVENTURA DESTINATION | Monde | Rechercher par destination






RSS | Facebook | Newsletter | Ajout aux favoris


tourmag.com brochuresenligne.com mytourmag.com dmcmag.com