Loading




tourmagazine.fr



Notez
Jeudi 12 Mai 2011 - 08:32

CouchSurfing : autour du globe, de canapé en canapé…


Parce que le monde est plus petit que vous ne le croyez, il y a toujours un canapé quelque part pour vous accueillir gratuitement lorsque l’envie de voyager se présente. Si vous dites " CS ", c’est que vous êtes initié, sinon, pour en savoir plus sur le CouchSurfing, lisez ce qui suit !



CouchSurfing est un anglicisme que l'on peut traduire par '' surfer d'un canapé à l'autre '' - DR Chlorophylle
CouchSurfing est un anglicisme que l'on peut traduire par '' surfer d'un canapé à l'autre '' - DR Chlorophylle
Il était une fois, en 2004, un jeune américain bien sous tous rapports qui souhaitait partir en Islande…

A la recherche d’un hébergement sympa et gratuit, il décida d’envoyer une série de mails " au hasard " à des résidents de cette île proche du cercle polaire arctique. Bingo ! Casey Fenton reçut une foultitude de propositions.

L’idylle islandaise aboutit, ensuite, à la naissance de Couchsurfing.org, un incroyable rejeton qui ne cesse de faire des adeptes… Plus d’un million en 2011 dans 246 pays pour 5 millions d'expériences positives. C'est " la " référence en ce domaine.

Le principe ? Simple comme un canapé, une chambre, un studio... à " squatter " en toute gratuité chez des inconnus du monde entier.

Pour cela, il suffit de s’inscrire sur ce méga réseau social en créant son profil (nom, prénom, âge, pays, centres d’intérêt, photos, etc.).

Le contrat va au-delà du simple canapé à squatter...

Une fois la fiche renseignée, bienvenue dans la communauté des couchsurfers ! A vous les fuseaux horaires, les canapés, la découverte d'autres cultures et surtout de belles rencontres.

Pour une philosophie du partage et du mieux vivre ensemble décrite ainsi sur le site : " Un monde où chacun peut explorer et créer de formidables connexions avec les gens et les lieux découverts ".

Car le contrat est le suivant : en devenant CS, vous accédez aux mails de tous les membres pour leur demander de vous héberger une nuit ou plus. En contrepartie, vous acceptez vous aussi - et selon vos possibilités - d’accueillir d’autres membres. C’est en cela que réside le succès phénoménal de ce réseau social.

CouchSurfing n'est donc pas un entremetteur de canapés, ni un moyen de trouver uniquement un hébergement gratuit n'importe où dans le monde. Si telle est votre motivation, passez votre chemin...

La communauté souhaite clairement : " Un monde meilleur en ouvrant nos maisons, nos cœurs et nos vies. Les relations profondes et sincères que nous nouons traversent les océans, les continents et les cultures. Le CS change non seulement notre façon de voyager, mais aussi notre vision du monde. "

Frédéric, CS, convaincu et convainquant

Frédéric et les étudiantes turques qui l'ont reçu à Malte - DR
Frédéric et les étudiantes turques qui l'ont reçu à Malte - DR
Il suffit de lire les nombreux témoignages sur le site pour comprendre. TourMagazine.fr s'est entretenu avec l'un d'entre eux.

Frédéric, 24 ans, vit à Bordeaux. Il est éducateur. C'est avec passion qu'il parle du CS, découvert grâce à un ami qui recevait des Slovaques : " Le temps d'une soirée, j'ai compris que je pouvais voyager et partager le quotidien d'autres personnes. Un CS s'engage à faire découvrir sa ville, ses habitudes. A moi, l'Ecosse, le Portugal, l'Espagne, l'Italie.

" Là, je rentre de Malte et je vais, à mon tour accueillir une étudiante turque qui m'a reçu. Généralement, on s'engage pour une nuit ou deux. Il m'est arrivé de rester une semaine chez la même personne alors que ce n'était pas prévu.

" Et surtout, je ne pourrai pas voyager, côté thunes, s'il n'y avait pas le site CouchSurfing. Je suis à fond ! "



Lire aussi : l'expérience de Sarah Longé, partie autour du monde et branchée CS.

En savoir plus : www.couchsurfing.org

Dormir chez un inconnu, est ce que ça craint ?

Partir à l'aventure, soit. Mais dormir chez un inconnu peut faire peur. Pour éviter toute mauvaise surprise, le site CouchSurfing a mis en place un système d’évaluation de ses membres.

A chaque fois que l'un d'entre eux loge ou accueille un CS, il poste un commentaire. Si celui-ci est négatif, le buzz fait le reste.

Principales recommandations :
- Afin de vous faire une idée sur votre hôte et l'hébergement, lisez bien tous les commentaires.
- Ne divulguez pas votre adresse trop vite. Avant d'aller chez vous avec votre CS, le rendez-vous peut se faire, au préalable, dans un café, à la gare, etc.
- Quand vous partez, prévoyez toujours un plan B (adresse d'un hôtel, par ex.).
- Chez les CS, ce sont les affinités qui priment. Vous n'êtes donc pas obligé de rester !
- La sécurité d'abord est le titre d'une rubrique du site

Jeudi 12 Mai 2011 - 08:32
Catherine Baille


Tags : bon plan

Actualité | SAV du Voyage | Testé pour vous | Mode d'emploi du voyage | Editorial | Concours Voyages | Publi-Rédactionnel | France | HONG KONG DESTINATION2 | NORVEGE DESTINATION | QATAR DESTINATION | REPUBLIQUE DOMINICAINE DESTINATION | PORT AVENTURA DESTINATION | Monde | Rechercher par destination






RSS | Facebook | Newsletter | Ajout aux favoris


tourmag.com brochuresenligne.com mytourmag.com dmcmag.com