Loading




tourmagazine.fr



Notez
Mercredi 12 Novembre 2008 - 22:13

Comptoir des Voyages s'adresse aux handicapés grands voyageurs


Comptoirs des Voyages ouvre sa production et ses services à un nouveau marché de niche : les handicapés. Pour Alain Capestan, PDG de Comptoirs des Voyages, répondre aux besoins des handicapés est une contrainte comme une autre... Cela fait partie du métier, demande de l'écoute et de la compétence. Cela se construit, se discute, se réajuste. « C'est un voyage sur mesure avec de la valeur ajoutée... sans augmentation de prix ».



Construire des voyages sur mesure, hors des sentiers battus et très attractifs en terme de prix, est l'une des clefs du succès de Comptoirs du Voyage.

« On croit trop souvent que le sur mesure s'apparente au luxe et aux gros budgets. C'est faux ! » insiste Alain Capestan. Dans le groupe, la marque enregistre d'ailleurs l'une des augmentations les plus significatives en volume d'affaires : + 20 % sur les mois de septembre et octobre 2008, + 7 % sur le seul mois d'octobre, par rapport à 2007.

Produire et commercialiser des voyages individuels sur les cinq continents pour une clientèle en fauteuil roulant à des prix compétitifs – et de toutes façons pas plus cher que les autres - serait une gageure pour beaucoup, pas pour Alain Capestan.  « D'autres marchés ont leur contraintes, les familles avec des enfants en bas âge, les personnes âgées, les voyages de noce... A nous de trouver les produits adaptés »

Handicapé et grand voyageur, ce n'est pas incompatible

Pour mettre en place des voyages adaptés à cette clientèle pas tout à fait comme les autres Comptoirs des Voyages a engagé Marie-Odile Vincent, handicapée de naissance et grande voyageuse. Ce n'est pas incompatible.

Marie-Odile Vincent, consultante, handicapée et  grande voyageuse devant l'une des six
Marie-Odile Vincent, consultante, handicapée et  grande voyageuse devant l'une des six
Il aura fallu à cette consultante spécialisée deux ans d'un travail de fourmi pour dénicher à travers le monde toute une palette de produits adaptés et validés (transporteurs, hôteliers, sites touristiques, musées etc. ). Et cela se traduit par une foule d'informations, par des chambres de plain-pied, des espaces spécifiques dans les salle de bains, dans les ouvertures de portes etc.

Le résultat est là : sur la plus grande partie de ses destinations, du safari en Afrique du Sud aux circuits au Vietnam, au Pérou ou aux Etats-Unis en passant par des week-ends à Rome ou à Dublin, Comptoir des Voyages propose une vingtaine de voyages thématiques et accessibles aux handicapés en fauteuil ou se déplaçant difficilement.

Un marché de 5 à 7 millions d'individus

« Les handicapés refusent le ghetto et veulent pouvoir voyager de façon individuelle en étant considérés comme les autres. Nous ne voulons pas de voyages spéciaux ou de brochures spécifiques pour personnes handicapées.

Moi, citoyenne handicapée, je veux le choix. Ma liberté c'est voyager seule et que cela devienne naturel. Il faut casser les tabous »
rectifie Marie-Odile Vincent et elle ajoute, comme un trophée, « L'été dernier j'ai fait le Machu Pichu ». Son premier voyage ? « Les Etats-Unis, d'est en ouest. J'avais 20 ans et je suis partie seule pendant deux mois ».

Cette clientèle représente un marché qui ne demande qu'à être sollicité. On estime qu'il y a en France de 5 à 7 millions de handicapés dont 1,5 à 3 millions de handicaps lourds. 750 000 d'entre eux travaillent dans les entreprises ou la fonction publique.

Pour en savoir plus : www.comptoir.fr, rubrique « Voyages personnes handicapées »

Jeudi 13 Novembre 2008 - 07:54
Michèle Sani

News | Transport | Croisière






RSS | Facebook | Newsletter | Ajout aux favoris


tourmag.com brochuresenligne.com mytourmag.com dmcmag.com