Loading




tourmagazine.fr



Notez
Mercredi 12 Novembre 2008 - 09:01

City Zen Cannes : une ville face à la crise


"Etre offensif dans la crise et se battre en permanence pour le tourisme, donc pour l’emploi et les revenus" ainsi parle David Lisnard, maire-adjoint de Cannes et président du Palais des festivals et des congrès. Avec Martine Giuliani, directeur général et Jean-Jacques Lottermoser, directeur marketing, ils ont présenté vendredi dernier un nouveau Plan d’Actions Commerciales, pour 2009, devant un parterre d’élus, de professionnels du tourisme et de journalistes.



City Zen Cannes : une ville face à la crise
"Il y aura de la casse", lance sans ambages, le président du palais des festivals et congrès de Cannes. Pour autant, il ne semble pas baisser les bras "Face à la crise, il nous faut relever le défi. Les efforts accomplis depuis sept ans et notamment les 32% d’augmentation du chiffre d’affaires du Palais depuis 2001 prouvent notre solidité. Je crois vraiment à notre capacité à gagner...".

Le tourisme première source d’emplois

Rassurant, optimiste, le discours est assorti de la mise en œuvre d’un arsenal de moyens pour amortir les dégâts, voire les éviter. A Cannes, le tourisme représente la première source de richesses et d’emplois. Pour faire gagner "Cannes dans la crise" et soutenir la destination, la ville a confié au Palais de la ville et des Congrès un plan d’actions commerciales et marketing (PAC).

La vieille ville - Photo : JP COMBE
La vieille ville - Photo : JP COMBE
Le PAC s'articule sur trois axes : affirmer une identité forte à travers une thématique des saisons, un positionnement anticrise pour 2009, développer la communication sur Internet, notamment.

Comme elle l’a fait en 2007 avec le cinéma et la photographie en 2008, Cannes met le "Bien- être" en exergue en 2009. L’an prochain la ville ouvre un nouveau centre de thalassothérapie de 3500m² et propose une offre élargie de centre de soins. "City Zen Cannes" est le slogan choisi pour promouvoir cette année du bien-être. Sympathique clin d’œil de la cité du cinéma à Orson Wells et son "Citizen Kane".

Cannes se veut aussi un lieu de "régénération" l’hiver, de novembre à mars. Une affirmation qui vise à centrer et valoriser l’offre sur la remise en forme. Pour cet hiver, le PAC vise les week-ends creux avec l’offre Club Cannes (cinq week-ends à prix réduits).

Porter le taux d’occupation à 72%

La Marina - photos JP COMBE
La Marina - photos JP COMBE
L’été la ville poursuit ses Euphories avec ses programmations. Les professionnels s’associeront autour d’un contenu événementiel tels que la semaine du goût, les vendanges de Cannes, le Cannes Shopping festival, la Chocolat Parade, le lancement de nouvelles balades et la mise en place d’un Passeport Cannes avec des privilèges sur les prestations. Ils se penchent aussi sur le développement de la vie nocturne.

Ambitieux, l’ensemble des actions a pour objectif de porter à 72% le taux d’occupation hôtelier sur l’année (63,2% en 2007) et à 45% sur les week-ends les plus creux (actuellement de 15 à 20%).

Extension du Palais

Au pied de la vieille ville - JP Combe
Au pied de la vieille ville - JP Combe
Bien qu’ayant reçu 300 000 congressistes cette année, le Palais attend impatiemment son extension qui permettra de commercialiser 114 jours de congrès supplémentaires, comme l’a rappelé Jean- Jacques Lottermoser, son directeur commercial.

"Nous avons grandement besoin de 1500 m2 supplémentaire" martèle, de son côté, David Lisnard. L’avenir est pourtant prometteur pour le Palais.

Il accueille dix nouveaux congrès en 2009, et pas des moindres : VMWare Europe (nouvelles technologies informatiques) en février avec 5000 participants, le Sony Awards en avril (1200 personnes), le congrès UDT en juin (1500) et la convention du Crédit Agricole en décembre (2500).

Cannes.travel : clé de voûte de la promotion

En tant que marque Cannes veut maîtriser son image sur la toile afin de présenter un visage unique en offrant le plus complet des sites sur la destination.

Ainsi le support Internet www.cannes.travel réunira toutes les actions culturelles, commerciales et touristiques sur un seul site de référence pour tous. La marque Cannes enfin est déposée.

La création de produits dérivés est conçue comme une extension du territoire de la marque vendue avec l’effigie de la ville.

Les projets sont lancés dans des catégories telles que les parfums, les lunettes de soleil, les textiles ou encore des sports nautique. Histoire de surfer sur la vague du succès !

Pratique

Palais des festivals et des congrès : www.palaisdesfestivals.com
Office de tourisme : www.cannes-hotel-reservation.fr / www.tourisme.fr
Azur hélico : www.azurhelico.com
Abbaye de l’île de Saint Honorat : www.abbayedelerins.com

Cannes en chiffres... et en lettres

Leçon de dégustation dans les caves des moines cisterciens de l'île Saint- Honorat - photos JP COMBE
Leçon de dégustation dans les caves des moines cisterciens de l'île Saint- Honorat - photos JP COMBE
Des chiffres

Cannes c’est :
- 70 000 habitants
- 2 millions de touristes par an dont  500 000 en tourisme d’affaire
- 80 000 visiteurs en bateaux
- 16 000 emplois liés au tourisme
- 700 boutiques représentant toutes les griffes prestigieuses sauf Prada  (allez savoir pourquoi !)
- 280 restaurants
- 7500 chambres
- 80 établissements de bien être (instituts de beauté,de remise en forme…)
-  200 salons de coiffures

Des lettres
- Le marché de Forville 
 Hors de ville , en dehors des remparts. Ce n’est qu’en 1863 que les cannois réalisent son importance et lui donnent la réputation qu’on lui connaît. C’est aujourd’hui le « ventre de Cannes »

- Le Suquet
Cela signifie le sommet. En 999, son propriétaire le cède aux moines par peur de l’an 1000.Il devient alors un moyen de communication entre la ville de Cannes et l’île de Saint-Honorat.

- Hitchcock
Le  salon de coiffure au  27 de la rue du Suquet  est, en réalité, l’ancienne église Saint- Sauveur . On trouve une porte étroite à l’arrière du salon .Lors des ses passages  Alfred Hitchcock l’utilisait comme gabarit pour savoir s’il avait grossi...

- Maupassant     
De la place du musée de la Castre on  aperçoit un petit bosquet de verdure et de palmiers. Là se  trouve l’hôtel Le Chalet d’Isère qui est l’ancienne demeure de Guy de Maupassant.

- La Croisette
 Trois  définitions pour expliquer l’origine du nom :
 - c’est là que les moines des îles de Lérins accomplissaient leur chemin de croix.
- promenade dominicale où les cannois ne faisaient que se croiser.
- point de rencontre des nombreuses rues, avenues, boulevards  qui débouchent là, perpendiculairement.

- Le Carlton
On le surnomme le « wedding cake » en raison de son architecture ; L’architecte aurait pris la poitrine de sa maîtresse, la Belle Otéro, comme modèle  pour dessiner les deux tours des extrémités de  l’hôtel. Les plus petites chambres du Carlton donnent sur la mer. Trop ensoleillées, elles étaient réservées aux domestiques. Il ne faisait pas bon être bronzé à l’époque. Autre temps, autre mode !

- Le symbole du palmier
La légende rapporte que Saint Honorat un jour a débarqué sur l’île qui porte son nom aujourd’hui. Pour échapper à la noyade , un jour de tempête, Saint-Honorat et son compagnon se réfugièrent au sommet d’un palmier. L’arbre a sauvé les deux hommes. Le palmier est ainsi devenu le symbole de la ville de Cannes mais encore celui des moines des îles de Lérins.

- Les Iles de Lérins
On peut survoler les îles de Lérins avec Azur hélicoptère au départ de Cannes ( 20 minutes 135 €). Vingt quatre moines  occupent l’abbaye de l’île de Saint Honorat. Ils produisent un excellent vin dont un pinot noir  placé parmi les plus grands. Le millésime 2005 est épuisée très prometteuse la cuvée  2006 vient d’être mise sur le marché. L’abbaye gère un restaurant et reçoit des hôtes pour des retraites de plusieurs jours.

Jeudi 13 Novembre 2008 - 07:50
Jean-Paul Combe

News | Transport | Croisière






RSS | Facebook | Newsletter | Ajout aux favoris


tourmag.com brochuresenligne.com mytourmag.com dmcmag.com