Loading




tourmagazine.fr



Notez
Mercredi 3 Septembre 2008 - 07:52

Cessation de Zoom Airlines : les conseils de la DGAC aux passagers


Jeudi 28 août dernier, la compagnie low cost canadienne Zoom Airlines a définitivement jeté l'éponge laissant plus de 60 000 passagers sur le tarmac. Dans un communiqué, la DGAC explique à ceux et celles ayant déjà réservé leurs billet pour un prochain vol, quelles sont les démarches à suivre pour obtenir une compensation. Voici l'intégralité du communiqué.



Cessation de Zoom Airlines : les conseils de la DGAC aux passagers
- Pour les passagers voyageant dans la cadre d'un voyage à forfait (transport aérien + autres prestations : nuits d'hôtel, location de voiture, excursions ....) acheté en France : ils doivent s'adresser dès que possible à l'agence de voyages qui leur a vendu leur voyage à forfait. Cette agence de voyages est tenue de leur offrir une solution alternative pour le transport aérien.

- Pour les passagers ayant acheté seulement un billet ("vols secs") directement auprès d'une agence de voyages : ils peuvent s'adresser auprès de cette agence de voyages pour un éventuel conseil. Dans ce cas, l'agence de voyages n'a contracté aucune obligation à l'égard des passagers, elle n'a été qu'un intermédiaire entre Zoom Airlines et les passagers, elle peut néanmoins assurer un conseil dans la recherche d'une solution alternative de transport.

- Pour les passagers ayant acheté seulement un billet ("vols secs") directement auprès de Zoom Airlines : ils peuvent se référer au site de cette compagnie aérienne : www.flyzoom.com. Est également disponible le site de l'Office des transports du Canada : cliquez-ici

- Pour les non-canadiens ayant acheté seulement un billet ("vols secs") : ils peuvent aussi s'adresser à : Jadrino Huot, Conseiller principal en communications, Transport aérien et Relations médias Office des transports du Canada, mail : jadrino.huot@cta-otc.gc.ca

Ces sites internet sont actualisés régulièrement.

- Pour les passagers ayant acheté seulement un billet ("vols secs") directement auprès de Zoom Airlines et l'ayant payé avec une carte de crédit : ils peuvent demander à la banque ou à l'organisme émetteur de la carte de ne pas effectuer le paiement au bénéfice de Zoom Airlines.

Site de la DGAC : www.dgac.fr

Lundi 8 Septembre 2008 - 21:28
La Rédaction - Source : DGAC

Actualité | SAV du Voyage | Testé pour vous | Mode d'emploi du voyage | Editorial | Concours Voyages | Publi-Rédactionnel | France | HONG KONG DESTINATION2 | NORVEGE DESTINATION | QATAR DESTINATION | REPUBLIQUE DOMINICAINE DESTINATION | PORT AVENTURA DESTINATION | Monde | Rechercher par destination






RSS | Facebook | Newsletter | Ajout aux favoris


tourmag.com brochuresenligne.com mytourmag.com dmcmag.com