Loading




tourmagazine.fr



Notez
Mardi 2 Septembre 2008 - 08:34

Bilan estival : finalement, c'est pas si mal...

Conférence donnée par Hervé Novelli Secrétaire d'Etat au Tourisme


Hier à Bercy Hervé Novelli Secrétaire d'Etat au Tourisme a voulu « clarifier » les informations entendues ces derniers jours à propos de l'activité touristique en France. « On a tout entendu et son contraire ! ». Alors écoutons le ministre : « En réalité la saison est tout à fait acceptable, ni exceptionnelle, ni catastrophique, dans la moyenne des années précédentes ». Mais encore ?



Bilan estival : finalement, c'est pas si mal...
Hier à Bercy Hervé Novelli Secrétaire d'Etat au Tourisme a voulu « clarifier » les informations entendues ces derniers jours à propos de l'activité touristique en France. « On a tout entendu et son contraire ! ».

Alors écoutons le ministre : « En réalité la saison est tout à fait acceptable, ni exceptionnelle, ni catastrophique, dans la moyenne des années précédentes ». Mais encore ?

Selon les estimations d'ODIT France et de la Direction du Tourisme, en dépit d'un contexte économique et d'une météo peu favorables, la fréquentation des hébergements touristiques marchands a très peu évolué en juillet et août par rapport à 2007.

Le bilan provisoire se situerait entre – 0,7 % et + 0,5 %, une fourchette qui tient compte d'un léger recul de l'hôtellerie traditionnelle, d'une stabilité de l'hôtellerie de plein air et d'une croissance des résidences de tourisme et de vacances.

Septembre qui s'inscrit de plus en plus dans la saison estivale avec une clientèle en hausse de seniors et de couples sans enfant devrait conforter cette estimation.

Les touristes français semblent avoir fait un certain nombre d'arbitrages sur leurs lieux de vacances. Ils ont moins dépensé dans les restaurants et les cafés et privilégié les loisirs gratuits.

Partir quand même

Hier, Hervé Novelli a présenté une nouvelle étude du CREDOC sur les vacances des Français. Commandée par la Direction du Tourisme, elle démontre qu'ils ne sont pas « tellement moins nombreux que l'année dernière à être partis en vacances ».

52 % des personnes interrogées ont en effet affirmé avoir passé au moins 4 nuits consécutives en vacances hors de leur domicile (contre 56 % en 2006). Ils sont également prêts à faire des concessions pour partir en vacances,et à trouver des « arrangements » pour pouvoir partir « quitte à s'éloigner de leur idéal de vacances plutôt que d'y renoncer totalement ».

Une réalité qu'on ne peut écarter : une personne sur cinq a bénéficié d'une aide pour son départ en vacances. Le Chèque Vacances constitue l'aide la plus répandue (12 %), avant les entreprises, leurs comités d'entreprises, la Caisse d'Allocations Familiales, les Mairies et autres associations.

Positivons tout de même : les intentions de départ pour les six mois à venir seraient relativement encourageantes : 54 % des personnes interrogées prévoient de prendre des vacances au cours du prochain semestre.

Mardi 2 Septembre 2008 - 08:40
Michèle SANI

News | Transport | Croisière






RSS | Facebook | Newsletter | Ajout aux favoris


tourmag.com brochuresenligne.com mytourmag.com dmcmag.com