Loading




tourmagazine.fr



Notez
Mercredi 27 Septembre 2006 - 22:36

Avion : puis-je annuler ma réservation et combien ça coûte ?

tout ce qu'il faut savoir pour récupérer sa mise


Il y a des tas de raisons qui peuvent faire, qu’à un moment ou un autre, vous devez annuler votre départ alors que vous en avez déjà réglé le montant. Comment cela se passe dans ce cas là ? Perdrez-vous complètement votre mise, seulement une fraction ou cela n’a-t-il pas réellement d’incidence ?



Avion : puis-je annuler ma réservation et combien ça coûte ?
Compte tenu des surbookings actuels et des vols toujours plus surchargés, il est clair que l’annulation de votre voyage n’est pas une information anodine.

La Compagnie devra trouver au plus vite un autre passager susceptible de vous remplacer. Plus vous l’alerterez tôt et moins le remplissage sera perturbé.

Par conséquent, la consigne n°1 est d’informer aussi rapidement que possible la compagnie ou l'agence de voyage. Si le délai est suffisamment long, vous éviterez, peut-être, la retenue pour frais d'annulation de votre réservation.

En revanche, si vous souhaitez simplement reporter votre voyage à une date ultérieure, vous devrez procédez à une nouvelle réservation et pourrez, dans ce cas, utiliser votre billet dans la limite de sa période de validité, soit un an à compter soit de la date de commencement du voyage, soit de la date d'émission pour les billets plein tarif (1, 3 ou 6 mois en général, mais parfois une semaine pour les billets à tarif spécial).

Si votre déplacement est définitivement annulé les billets inutilisés sur vols réguliers doivent en général, pour être remboursés, être présentés au plus tard 30 jours après leur date limite de validité. Cependant, certains tarifs réduits (spéciaux ou catégoriels) sont soumis à des conditions particulières de remboursement (pénalités).
Consultez également votre agence de voyages ou votre transporteur sur ce point.

Attention : promotion ça rime souvent avec soustraction...

Les billets plein tarif non utilisés sur le réseau d'Air France peuvent, quant à eux, être présentés au remboursement (moyennant le prélèvement de frais de dossier) au plus tard 14 mois après leur date d'émission.

Cependant, attention : pour lutter contre la concurrence des low cost, les Cies régulières ont multiplié les promotions qui s’accompagnent aussi (normal) de contraintes non négligeables. Souvent ces titres ne sont ni remboursables ni même modifiables sauf à avoir souscrit une assurance particulière.

Si vous aviez prévu de voyager à bord d'un vol non régulier (charter) ou d’une compagnie à bas tarifs et que vous devez annuler votre voyage, le scénario est différent : ici votre billet est définitivement perdu si vous n’avez pas souscrit une assurance annulation permettant un remboursement dans certains cas précis.

En ce qui concerne les compagnies low cost, il faut également regarder à la loupe les conditions de vente et d’annulation sur les sites internet afin d’éviter les mauvaises surprises !

Jeudi 28 Septembre 2006 - 11:20
Jean Da Luz


Actualité | SAV du Voyage | Testé pour vous | Mode d'emploi du voyage | Editorial | Concours Voyages | Publi-Rédactionnel | France | HONG KONG DESTINATION2 | NORVEGE DESTINATION | QATAR DESTINATION | REPUBLIQUE DOMINICAINE DESTINATION | PORT AVENTURA DESTINATION | Monde | Rechercher par destination






RSS | Facebook | Newsletter | Ajout aux favoris


tourmag.com brochuresenligne.com mytourmag.com dmcmag.com