Loading




tourmagazine.fr



Notez
Mardi 1 Juillet 2008 - 15:16

Assurance Vacances : le dessous des cartes... bancaires


Régler un voyage, un billet d'avion, une location de voiture avec une carte bancaire apporte au titulaire et à ses proches une protection d'assurance de toute sorte. Aussi, il n'est toujours utile de vous assurer quand vous partez en voyage. Si vos dépenses de vacances ont été payées avec votre carte bancaire, sachez que celle-ci vous offre toute une série de garanties d'assurance et d'assistance. Vérifier bien l'étendue de ces garanties avant de partir ou avant de souscrire les yeux fermés n'importe quel contrat proposé par votre agence de voyage. Tour d'horizon de ce qu'il vous faut savoir.



Assurance Vacances : le dessous des cartes... bancaires
Les garanties des cartes bancaires ne sont pas personnelles au titulaire de la carte. Elles assurent aussi son conjoint, partenaire ou concubin et ses enfants à charge jusqu'à leur 25ème anniversaire. Peu importe que ces personnes se déplacent ensemble ou séparément dès lors que leur billet ou titre de transport a été payé avec la carte bancaire. Les cartes haut de gamme vont jusqu'à étendre leurs prestations aux petits-enfants âgés de moins de 25 ans.

La liste des garanties offertes

Une bonne surprise. Certaines cartes bancaires offrent toute une série de garanties et services. Des services d'assistance pour vous aider en cas de maladie, blessure, décès ou de poursuites judiciaires.  Des assurances en cas de décès ou d'infirmité permanente suite à un accident à bord d'un transport terrestre, maritime, aérien ou d'un véhicule de location à condition que le prix du transport ou de la location du véhicule ait été réglé avec votre carte.

Sont ainsi couverts par la plupart des cartes bancaires : le rapatriement médical et l'hospitalisation à l'étranger, y compris des prestations annexes comme la venue d'un proche en cas d'hospitalisation, le remboursement des frais médicaux (selon des limites variables d'une carte à l'autre), l'assistance juridique à l'étranger comprenant généralement l'avance de caution pénale, d'honoraires d'avocat, la prise en charge des frais de justice et d'avocat.

En revanche, le retard d'avion ou de train, le retard de livraison des bagages, leur perte ou vol, l'annulation ou l'interruption de voyage, les frais de recherche en cas de disparition en montagne, le vol ou les dommages subis aux voitures de location ne sont pris en compte que par les cartes les plus sophistiquées.

Comment obtenir une attestation de garantie ?

Certains voyagistes (notamment si vous partez avec un groupe) exigent une attestation d'assistance médicale. Pour l'obtenir, il suffit d'en faire la demande en appelant le numéro figurant sur la notice d'information de votre carte bancaire ou encore de faire directement la demande sur le site Internet du gestionnaire de votre carte bancaire. Dans les deux cas, il vous sera demandé : le numéro de la carte assurée et sa date d'échéance, le nom du titulaire de la carte, le nom des personnes bénéficiaires de cette attestation, le pays et les dates de séjour. L'attestation est ensuite envoyée par courrier sous 8 jours.

Des garanties limitées à 90 jours

L'assurance prend effet dès que vous commencez votre voyage (y compris les trajets pour vous rendre et revenir de l'aéroport, de la gare ou du port) si vous avez payé votre titre de transport avant de débuter votre voyage. Moins connu : sachez que si vous vous déplacez avec un véhicule de location seuls les trajets entre le lieu de prise de possession du véhicule et le lieu de destination principale ou le lieu de séjour et inversement sont couverts. Les déplacements effectués durant le séjour ne sont pas couverts. Les garanties des cartes bancaires sont limitées : les cartes prennent en charge des voyages qui n'excèdent pas 90 jours.

Annulation et interruption de voyage : sur certaines cartes seulement

Seules les cartes haut de gamme prennent en charge l'annulation ou l'interruption d'un voyage et vous indemnisent en cas de retard de plus de 4 heures sur un vol régulier. Des différences d'indemnisation existent selon les cartes bancaires (voir tableau). Ainsi, en cas en cas d'annulation ou d'interruption de voyage, le plafond de prise en charge de la carte Visa Infinite est de 10 000 euros par assuré et par an. Le plafond annuel est identique pour la carte Platinium Master Card, mais il est global quelque soit le nombre de participants au voyage.

L'assistance médicale 24h sur 24 est offerte par les principales cartes

Hors de France toutes les cartes bancaires vous offrent les garanties suivantes : l'avance sur frais d'hospitalisation, le remboursement des frais médicaux (dans la limite du plafond fixé par la carte), le retour anticipé de l'assuré, le rapatriement lorsque celui-ci s'avère indispensable, la présence d'un proche en cas d'hospitalisation et la prise en charge de ses frais d'hébergement. Mais les plafonds de prise en charge des dépenses d'hébergement du proche diffèrent selon les cartes.

Avec une carte Visa Infinite par exemple, en cas d'hospitalisation de l'assuré pendant plus de 7 jours, le proche qui viendra à son chevet voyagera, soit en train 1ère classe, soit en avion en classe affaires et il disposera d'une prise en charge de ses frais d'hôtel et de petit déjeuner à hauteur de 200 euros par jour pendant 10 jours maximum. 

Avec une carte Bleue Visa, le proche ne pourra se rendre au chevet du malade hospitalisé que si son hospitalisation dure plus de 10 jours (sauf s'il s'agit d'un enfant de moins de 15 ans ou d'une personne jugée en état critique). Il voyagera en avion en classe économique et son forfait hôtel et petit déjeuner sera pris en charge à hauteur de 65 euros par jour pendant 10 jours.

L'assistance judiciaire est presque systématique

Toutes les cartes apportent une assistance en cas de poursuites judiciaires à l'étranger : avance de caution pénale (laquelle peut varier de 3 100 euros à 15 500 euros, voir tableau), d'honoraires d'avocat, prise en charge des frais de justice et d'avocat. Selon les cartes, les plafonds de prise en charge diffèrent.

En cas de décès ou d'invalidité, un capital est versé

En cas de décès ou d'invalidité entraîné par un voyage payé avec votre carte bancaire, vous pouvez (ou vos proches) percevoir un capital. Selon la carte que vous possédez l'indemnisation versée en décès ou d'invalidité varie fortement : 46 000 euros par personne avec les cartes de base et elle atteint 620 000 euros par famille et par événement pour les cartes haut de gamme (voir tableau).

Les garanties offertes par les principales cartes bancaires

Garanties/Carte Bleue Visa Visa Premier Visa Infinite MasterCard Gold Mastercard Platinium Master Card
Assistance hospitalisation à l'étranger Oui
Plafond de 11.000 euros.
Oui
Plafond de 155.000
euros.
Oui
Plafond de 156.000 euros.
Oui
Plafond de 11.000 euros.
Oui
Plafond de 155.000 euros.
Oui
Plafond de 155.000 euros.
Annulation de voyage Non 5.000 euros par assuré et par an 10.000 euros par assuré et par an Non 5.000 euros par an 10.000 euros par an
Interruption de voyage  Non 5.000 euros par assuré et par an  10.000 euros par assuré et par an  Non 5.000 euros par an  10.000 euros par an
Retard d'avion sur vol régulier  Non  250 euros au delà de 4h. 500 euros au delà de 4h.   Non 250 euros au delà de 4h. 500 euros au delà de 4h. 
Retard de bagage Non  250 euros au delà de 4h. 500 euros au delà de 4h. Non  250 euros au delà de 4h.  500 euros au delà de 4h. 
Perte de bagage, indemnisation maxi par bagage Non  800
euros
par bagage 
1.800 euros
par bagage 
Non  800
euros
par événement et 1.600 euros par an 
1.600 euros
par événement et 3.200 euros par an  
Assistance rapatriement médical Oui Oui  Oui  Oui  Oui  Oui
Assurance accidents de voyage Oui Oui  Oui  Oui  Oui  Oui
Assurance caution pénale et son plafond Oui
7.770 euros 
Oui
16.000
euros
Oui
16.000
euros
Oui
3.100
euros
Oui
15.500
euros
Oui
15.500
euros
Neige et montagne, prise en charge des frais de recherche Non Oui  Oui  Non  Oui  Oui
Capital maxi en cas de décès ou invalidité suite à un accident 46.000 euros par personne 310.000 
euros
par
famille
 620.000 
euros
par famille
95.000 euros
par
famille
310.000
euros
par
famille
620.000
euros
par
famille

Assurance Vacances : le dessous des cartes... bancaires
Moyens de paiement en vacances : les conseils pratiques de la FBF

La Fédération bancaire française (FBF) et son service d’informations pratiques, Les Clés de la banque, rappellent quelques recommandations pour des vacances en toute tranquillité concernant les questions bancaires.

Avant de partir

Contacts utiles
- Notez les contacts de votre banque, ainsi que ceux des services d’assistance pour l’utilisation de certains moyens de paiement (cartes…).
Approvisionnement du compte
- Assurez-vous d’avoir une provision suffisante sur votre compte pour les règlements qui seraient encaissés pendant votre absence (prélèvements, chèques…) et vos dépenses durant les vacances.
- Si votre budget vous parait juste, prévenez votre conseiller et voyez avec lui les solutions envisageables.

Le chèque
- Pour pouvoir faire opposition, conservez à l’écart de votre chéquier le numéro de téléphone fourni par votre banque, ainsi que l’adresse pour confirmer par écrit. Si la banque est fermée, le numéro du Centre national d’appel des chèques perdus ou volés –  08 92 68 32 08  (0,337 €/min) – enregistrera votre opposition pendant 48 heures, le temps que vous confirmiez auprès de votre agence.
- Notez à part les numéros des formules de chèque, ils seront demandés en cas d’opposition.

Si vous partez à l’étranger
- Payer par chèque bancaire à l’étranger est vivement déconseillé même dans la zone euro. Les chèques sont rarement acceptés à l’étranger et entraînent des frais non négligeables.
- Dans les pays où la carte est peu utilisée, pensez aux chèques de voyage. Ils sont remboursés en cas de vol ou de perte. Notez séparément les numéros de chèque pour faire opposition plus facilement si besoin, ainsi que le numéro de téléphone à contacter.

La carte
- Vérifiez que votre carte ne viendra pas à expiration durant les vacances (demandez au besoin un renouvellement anticipé). Assurez-vous que les plafonds de retrait et paiement sont suffisants. Sinon, voyez avec votre conseiller si un relèvement temporaire est envisageable.
- Pour faire opposition en cas de besoin, notez séparément de votre portefeuille le numéro de téléphone du centre d’opposition de votre banque. A défaut, le numéro spécial interbancaire 0 892 705 705 (0,34€ /min) oriente chaque appel vers le centre d'opposition compétent. Notez aussi le numéro à 16 chiffres qui figure sur la carte.

Si vous partez à l’étranger
- Assurez-vous auprès de votre banque que le pays de destination accepte largement les cartes, et vérifiez que votre carte est d’un modèle international. Les numéros de téléphone pour faire opposition ne sont pas les mêmes que pour la France : renseignez-vous auprès de votre banque.

Si vous êtes dans un pays de la zone euro
- le paiement par carte ne vous coûtera pas plus cher que s’il était effectué en France.
- le retrait dans les distributeurs d’une banque vous coûtera le même prix qu’un retrait dans la même banque en France.

Hors zone euro
- les retraits au distributeur comprendront des frais de change, voire une commission. Évitez alors de retirer de trop petites sommes d’argent. Il existe des accords de réciprocité entre banques qui permettent l’application d’un tarif réduit : renseignez-vous auprès de votre agence bancaire.
- pour les paiements par carte, il faut aussi compter une opération de change, voire des frais complémentaires (consultez la plaquette tarifaire de votre banque). Dans certains pays, on vous demandera de signer la facturette.

Virement
- Lorsque le paiement de vos réservations n’est pas possible par carte, pensez au virement.
- Si vous réglez un prestataire dans un pays européen, le virement s’effectue au même prix qu'un virement en France, il suffit de fournir les codes BIC et IBAN du destinataire (coordonnées bancaires au format européen).

Sur place et au retour

Internet
Si vous consultez vos comptes en ligne dans un cyber café ou tout autre endroit public :
- Assurez-vous que personne ne vous observe lorsque vous saisissez votre code et changez-le si vous croyez que quelqu’un a pu le découvrir.
- Ne mémorisez pas ces codes d’accès dans l’ordinateur même s’il vous le propose.
- Utilisez le bouton de déconnexion du site de la banque dès que vous avez terminé.
- Effacez l’historique du navigateur Internet après chaque connexion.

Le chèque
- Ne signez pas de chèque à l’avance sans indication de montant, de bénéficiaire ou de date.
- Si le chèque est rempli par une machine, vérifiez-le avant de le signer.

Les retraits au distributeur
- Soyez vigilant lorsque vous tapez votre code et veillez à ce que personne ne puisse repérer les chiffres que vous composez.
- Si vous remarquez un objet suspect sur un distributeur, notamment sur la partie où l’on introduit la carte et/ou sur le clavier de saisie du code, avant toute utilisation, indiquez-le à l’agence bancaire où vous allez effectuer le retrait.

Le paiement par carte
- Ne perdez jamais votre carte de vue lors d’un paiement chez un commerçant.

Pour en savoir plus : www.lesclesdelabanque.com

Mercredi 2 Juillet 2008 - 07:38
La Rédaction (A.L)


Actualité | SAV du Voyage | Testé pour vous | Mode d'emploi du voyage | Editorial | Concours Voyages | Publi-Rédactionnel | France | HONG KONG DESTINATION2 | NORVEGE DESTINATION | QATAR DESTINATION | REPUBLIQUE DOMINICAINE DESTINATION | PORT AVENTURA DESTINATION | Monde | Rechercher par destination






RSS | Facebook | Newsletter | Ajout aux favoris


tourmag.com brochuresenligne.com mytourmag.com dmcmag.com