Loading




tourmagazine.fr



Notez
Mercredi 9 Avril 2008 - 08:25

Afrique : le taux d'accidents aériens 6 fois supérieur à la moyenne mondiale

un programme de 3,7 millions de dollars


"La sécurité en Afrique s'est améliorée, mais le taux d'accidents demeure près de six fois supérieur à la moyenne mondiale. Cela doit changer. L'IATA s'engage sérieusement pour obtenir des résultats qui permettront d’augmenter le niveau de la sécurité dans l'aviation", a déclaré ce mardi à Lagos (Nigeria) Giovanni Bisignani, Président Directeur Général de l’IATA.



L’Association du transport aérien international (IATA) a annoncé sa volonté de pousser encore plus loin ses efforts pour améliorer la sécurité en Afrique.

"La sécurité en Afrique s'est améliorée, mais le taux d'accidents demeure près de six fois supérieur à la moyenne mondiale. Cela doit changer. L'IATA s'engage sérieusement pour obtenir des résultats qui permettront d’augmenter le niveau de la sécurité dans l'aviation", a déclaré Giovanni Bisignani, Président Directeur Général de l’IATA.

Il a présenté par la même occasion les dernières mesures décidées pour améliorer la sécurité en Afrique. "Il s'agit d'un programme de 3,7 millions de dollars qui s’ajoute à celui de 5,4 millions de dollars déjà mis en place pour améliorer la sécurité dans cette région".

L'IPSOA donnera accès aux compagnies aériennes africaines aux outils d’analyses de données de vol de l'IATA (Flight Data Analysis – FDA) sur une période de trois ans.

Les FDA permettent aux compagnies aériennes d'effectuer des analyses statistiques de données à partir de leurs activités actuelles afin d'améliorer leurs procédures et la conformité de leurs manuels.

Giovanni Bisignani a également évoqué les dossiers clefs nécessitant une amélioration de la sécurité en Afrique et notamment les audits. 20 compagnies aériennes africaines font partie des 193 membres de l'Operational Safety Audit Registry de l'IATA.

A huit mois de la date limite du 31 décembre pour obtenir la certification IOSA, quinze membres africains de l'IATA ont débuté le processus de certification. "Notre objectif est d'avoir la totalité de nos membres à bord pour élever le niveau de sécurité.

Nous allons travailler avec nos membres africains sur un programme spécifique baptisé Partnership for Safety Plus afin que nos membres deviennent conformes aux standards IOSA d'ici la fin de l'année"
, a déclaré Giovanni Bisignani.

Il a également exhorté les gouvernements africains à exiger les standards IOSA. "L'Egypte et Madagascar ont ajouté la certification IOSA à leurs programmes de contrôle de sécurité. Je veux voir un plus grand nombre de gouvernements africains suivre leur exemple – y compris le Nigeria ".

Mercredi 9 Avril 2008 - 08:46
La rédaction

News | Transport | Croisière






RSS | Facebook | Newsletter | Ajout aux favoris


tourmag.com brochuresenligne.com mytourmag.com dmcmag.com