Loading




tourmagazine.fr



Notez
Vendredi 27 Octobre 2006 - 08:24

Aéroports : nouvelles restrictions pour les transports de liquides

Mises en place dès le 6 novembre


Les nouvelles mesures de restriction sur les liquides contenus dans les bagages en cabine s’appliquent à partir du 6 novembre prochain sur toutes les destinations au départ des aéroports européens.



A la suite des événements de Londres survenus cet été, et compte tenu des «progrès» des explosifs liquides (notamment leur moindre volatilité), l’Union européenne (UE) a décidé de renforcer les mesures de sûreté dans le transport aérien.

A partir du 6 novembre prochain, l’emport de liquides, gels et pâtes dans les bagages cabines sera restreint dans tous les aéroports de l’UE, ainsi que ceux de Norvège, d’Islande et de Suisse (à l’instar des mesures déjà pratiquées aux Etats-Unis et en Israël), a indiqué hier Paul Schwach, directeur des Affaires Stratégiques et Techniques à la Direction générale de l’Aviation civile (DGAC), au cours d’un point presse à Paris.

Cette mesure concerne tous les vols (intérieurs, intra-européens, intercontinentaux), au départ d’un aéroport du Vieux Contient et sur n’importe quelle destination.

Les médicaments liquides accompagnés d’une ordonnance ou d’une attestation, ainsi que les aliments pour bébé, continueront à être acceptés en cabine. Sont en revanche interdits les aérosols, gels et substances pâteuses : eau minérale, parfums, boissons, lotions, crèmes, gels douche, shampoings, mascara, soupes, sirops, dentifrice, savons liquides, déodorants…

Achats sous scellés à l’aéroport

Aéroports : nouvelles restrictions pour les transports de liquides
Au moment des contrôles de sûreté, les passagers qui souhaitent emmener des produits liquides autorisés dans leurs bagages cabines, devront utiliser des tubes de flacons de 100 ml maximum disposés dans un sac plastique.

Ce dernier, de type sac de congélation et d’un format d’environ 20cmx20cm, devra être transparent ; on pourra se le procurer dans les commerces et les grandes surfaces ; il est conseillé de se le procurer avant le départ car les aéroports n’ont pas obligation de proposer ces sacs.

Les achats réalisés dans les boutiques des aéroports auront dû être mis sous sac plastique scellé par le vendeur. Pour le retour vers l’Europe en provenance d’un pays extra-européen, les liquides au cours d’une correspondance dans un autre pays européen seront confisqués au contrôle de sûreté.

Reste un point non précisé : quid des liquides embarqués pour un vol direct depuis un pays extra-européen vers un pays européen ? Les liquides interdits seront-ils systématiquement refusés en cabine ?

Un conseil : tous les liquides en soute

Afin de ne pas ralentir les procédures de sûreté et pour éviter toute confiscation avant l’embarquement, la DGCA conseille vivement aux passagers d’enregistrer le maximum de produits liquides en bagages de soutes. A noter qu’il revient aux aéroports de décider ou non d’augmenter les effectifs pour s’adapter aux nouvelles mesures à même de rendre plus longs le contrôle de sûreté.

Rappelons que deux autres mesures ont été prises récemment en matière de sûreté et de sécurité aérienne : le récent accord entre les USA et l’UE invite les compagnies européennes opérant des vols vers les États-Unis à transmettre aux autorités américaines 34 types de données différentes sur leurs passagers avant chaque vol ; les pays membres de l’UE autorisent désormais la présence d’agents de sûreté dans les avions.

www.aviation-civile.gouv.fr

Vendredi 27 Octobre 2006 - 08:40
Vincent de Monicault - redaction@tourmag.com


News | Transport | Croisière






RSS | Facebook | Newsletter | Ajout aux favoris


tourmag.com brochuresenligne.com mytourmag.com dmcmag.com