Loading




tourmagazine.fr



Notez
Jeudi 30 Octobre 2008 - 08:38

Aéroport de Nice : la compagnie Sterling a interrompu ses vols

Dépôt de bilan


L'arrêt brutal des liaisons de Sterling Airlines n'a pas scotché que les passagers sur le tarmac. La représentante française de la compagnie, le handling et l'aéroport ont été littéralement abasourdis par la décision. Bref, c'est l'incompréhension sinon le désarroi dans le pays niçois.



Aéroport de Nice : la compagnie Sterling a interrompu ses vols
« L’interruption des vols a été une totale surprise ce matin », reconnaît Carole Arnaud-Battandier, directrice du développement de Sterling pour la France.

Elle n’a plus de contact avec le siège et le site Internet est fermé. « Les vols vers Nice depuis Stockholm (4 vols par semaine) et Copenhague (56 vols par semaine) étaient corrects au niveau de leur fréquentation. Je devais me rendre au siège la semaine prochaine.

La crise est donc purement financière. Les passagers essaient de se recaser sur les vols assurés par SAS ou Norwegian qui avait un code share avec Sterling au départ de Nice. Les autres ne seront hélas pas remboursés. »


Si Sterling n’avait pas de personnel à l’escale de Nice toute l’assistance était assurée par Map Handling qui subit également une perte sachant que la compagnie a transporté depuis le début de l’année 190.000 passagers sur les lignes desservies (Stockholm, Copenhague, Malmö, Goteborg, Billund..)

« Norwegian a bien réagi en augmentant les fréquences vers Nice et en mettant des appareils de plus grande capacité pour rapatrier les passagers, précise Franck Tison, secrétaire général de Map Handling à Nice (150 salariés) qui assiste une vingtaine de compagnies à Nice.

L’arrêt brutal de Sterling est d’autant plus imprévisible que les vols étaient bien remplis avec 80 % de remplissage.

Les lignes abandonnées devraient assez vite être récupérées par les compagnies concurrentes car le trafic à l’international et notamment les destinations scandinaves restent soutenues malgré la crise. La compagnie nous réglait régulièrement »


« C’est une énorme surprise, car le trafic vers les pays scandinaves au départ de Nice est considérable on l’estime à 200.000 passagers sur Copenhague et près de 100.000 sur Stockholm », complète Philippe Bellissent de la communication de l’aéroport.

«Hélas, l’aéroport n'y peut rien. Il en est lui même victime car la compagnie lui était débitrice de l’argent de redevances.

Pour Nice la chute de Sterling inquiète car cela peut avoir des conséquences sur le tourisme et par effet de domino sur d’autres activités. Les slots abandonnés par Sterling pourraient attirer des concurrents en meilleure forme ou à la santé financière plus solide. »

Jeudi 30 Octobre 2008 - 08:50
Michel Bovas

News | Transport | Croisière






RSS | Facebook | Newsletter | Ajout aux favoris


tourmag.com brochuresenligne.com mytourmag.com dmcmag.com