Loading




tourmagazine.fr



Notez
Jeudi 10 Novembre 2011 - 15:28

Achat de souvenirs à la sauvette : ce que vous ignorez (peut-être)


Porte-clés à l’effigie de la Tour Eiffel, Tee shirts siglés Paris, billets de spectacles, sacs griffés... à Paris et dans les principales villes touristiques de province, les vendeurs à la sauvette font recette. Et pourtant il est important de rappeler les risques encourus lors d'achats effectués de bonne foi auprès de ces revendeurs.



Montmartre, souvenirs  © Paris Tourist Office - Photographe : Amélie Dupont
Montmartre, souvenirs © Paris Tourist Office - Photographe : Amélie Dupont
Une Tour Eiffel en porte-clés, un foulard griffé LV, des petites bouteilles d'eau fraiches... Quel touriste à Paris ne s’est jamais fait aborder - à proximité des lieux touristiques - par des vendeurs à la sauvette proposant des souvenirs, des boissons et autres billets de spectacles à petits prix ?

Jeudi 10 novembre 2011, près de 3000 tonnes d’objets souvenirs, dont une grande majorité de petites Tour Eiffel, ont été saisies et quatre personnes, dont un fournisseur présumé, ont été interpellées à l’occasion d’une opération contre la vente à la sauvette, selon des sources policières.

Les objets souvenirs contrefaits ont été saisis dans un entrepôt à Aubervilliers (Seine-Saint-Denis) selon cette même source et avait pour dessein d'être revendus aux abords des lieux touristiques de la capitale.

Parmi les objets souvenirs saisis lors des perquisitions dans l'entrepôt d'Aubervilliers, près de 90% étaient des Tours Eiffel made in China représentant un volume de 270 tonnes, soit 900 m3 de marchandises.

"C'est une opération qui a pour but, non seulement de lutter contre les vendeurs à la sauvette, mais aussi de remonter les réseaux", a précisé la Préfecture de Police.

Attention, danger...

L'occasion de rappeler les risques encourus lors d'achats effectués de bonne foi auprès de ces revendeurs."Lorsque vous achetez un produit à la sauvette, vous pensez faire une bonne affaire, ou aider une personne dans le besoin.

En réalité, vous alimentez des organisations clandestines et des réseaux parallèles. Vous ne connaissez pas l’origine du produit et vous pouvez vous exposer à des risques
", indiquait un prospectus distribué l'été dernier à Paris dans le cadre d'une campagne de prévention réalisée par la Préfecture de Police et l’Office du tourisme et des Congrès de Paris.

Alors, dans sa valise, on n'hésite plus et on ramène des souvenirs achetés légalement dans des boutiques dédiées, situées aux abords des sites touristiques et dans les aéroports.

D'autant qu'aujourd'hui les professionnels redoublent d'imagination pour proposer des souvenirs originaux et design à l'instar de la boutique Air de Paris récemment inaugurée à l'aéroport d'Orly (Sud) ou encore des magasins IWASIN (à Paris et en ligne) qui dépoussièrent le cadeau-souvenir.


A noter : depuis le 14 mars 2011, la loi d’orientation et de programmation pour la performance de la sécurité intérieure (LOPPSI) fait désormais de la vente à la sauvette un délit puni de 6 mois de prison et de 3 750 € d’amende. La peine encourue est portée à 1 an de prison et à 15 000 € d’amende lorsque les faits ont été commis en réunion ou accompagnés de voies de faits ou de menaces.

Jeudi 17 Novembre 2011 - 15:31
La rédaction


Tags : actu, paris, souvenir

Actualité | SAV du Voyage | Testé pour vous | Mode d'emploi du voyage | Editorial | Concours Voyages | Publi-Rédactionnel | France | HONG KONG DESTINATION2 | NORVEGE DESTINATION | QATAR DESTINATION | REPUBLIQUE DOMINICAINE DESTINATION | PORT AVENTURA DESTINATION | Monde | Rechercher par destination






RSS | Facebook | Newsletter | Ajout aux favoris


tourmag.com brochuresenligne.com mytourmag.com dmcmag.com