Loading




tourmagazine.fr



Notez
Mardi 14 Mars 2006 - 14:56

31e SMT : le dernier salon où l'on cause... voyages !

Du 16 au 19 mars au Parc des Expositions de Paris


Le Salon Mondial du Tourisme à Paris est l'occasion unique pour les destinations touristiques, de faire découvrir leurs atouts aux Français. Et alors que la concurrence se fait de plus en plus serrée entre les pays d'accueil, la liste des exposants continue de s'allonger. Avec pour 2006, l'arrivée de destinations à forte personnalité et l'émergence de petits outsiders qui deviendront peut-être les destinations de demain. Le rendez-vous est pris au 31ème Salon Mondial du Tourisme, du jeudi 16 au dimanche 19 mars, à Paris.



31e SMT : le dernier salon où l'on cause... voyages !
L'Asie se mobilise comme jamais. La grippe aviaire est désormais une question européenne. Les conséquences du tsunami s'estompent. Bien décidée à renouer avec le succès de l'an 2000, l'Asie arrive en force cette année au Salon avec une superficie en hausse de 11% an.

De grands stands pour la Chine, la Corée ( qui a doublé sa surface) et le Japon. Des espaces particulièrement animés pour le Cambodge, la Malaisie, la Thaïlande, le Vietnam. Et une première participation faisant date pour le Myanmar (Birmanie) et les Maldives. Seule l'Inde, pourtant adulée par le public français, est absente.

L'Afrique : essentiellement francophone

L'Afrique viendra déployer grandeur nature au Salon Mondial du Tourisme ses plus extraordinaires paysages. Bénin, Cameroun, Guinée, Mali, Sénégal... égaieront des stands exclusifs, ainsi que la Tanzanie, le must des safaris animaliers.

Un dynamisme à tout crin contrastant avec l'absence d'intérêt marqué pour les marchés français des pays d'Afrique australe, pourtant très recherchés par la clientèle haut de gamme française, qui préfèrent encore et toujours se focaliser sur le marché anglo-saxon. A l'inverse, les îles de l'Océan Indien sont au grand complet.

Des déserts plus étendus

Les immensités désertiques fascinent un nombre croissant de français. Elles s'afficheront cette année en destination à part entière. Le Sahara notamment dévoilera ses plus beaux dégradés d'ocre et de lumière dans une gamme infinie d'activités aventure, expéditions, méharée, treks...

A noter l'effort tout particulier de l'Algérie, de la Lybie et celui de voisins moins connus mais tout aussi fascinants : la Mauritanie et le Niger.

L'Europe et la Méditerranée, une place au soleil

L'Europe tient encore cette année le haut de l'affiche en occupant 40% de la surface totale du Salon. En tête du palmarès, l'Italie animera un stand de 360m². ''Les français raffolent de notre pays mais connaissent mal certaines de nos régions pourtant synonymes de Dolce Vita et de culture, comme l'Ombrie par exemple'', souligne Massimo Bartolucci, directeur de l'Office du tourisme italien à Paris.

La Grèce, l'Espagne, le Portugal et la Turquie tiennent également la vedette. La Turquie mettre en scène ses hébergements de luxe ''pour en découdre avec l'image bas de gamme qu'ont bien souvent les Français de la Turquie'', ajoute Serpil Varol, Directeur de l'Office du Tourisme à Paris.

Aussi, comme aux précédentes éditions, le Maroc vient marquer l'évènement de sa présence et fait la part belle, cette année, aux nombreuses thématiques agrémentant désormais son offre : hôtels de charme, sports, aventure, thalasso, traditions, golf, gastronomie ou évènements artistiques...

L'irrésistible ascension des Balkans

Portée par son succès et ses records de fréquentation, la Croatie joue à présent dans la cour des grands. Elle anime un grand stand où est mis à l'honneur l'une des régions les plus attachantes du pays : l'Istrie. La Roumanie et la Bulgarie, mettent quant à elles les bouchées double un an avant leur adhésion à l'Union européenne, et affichent haut et fort durant la manifestation leur volonté d'ouverture vers les marchés de l'Ouest.

La Scandinavie pour la première fois quasi au complet

Aux côtés de la Finlande et de l'Islande, déjà bien présentes l'an dernier, la Suède et la Norvège opèrent un retour après trois années d'absence au SMT. ''Nous avons beaucoup à faire découvrir, notamment les produits de niche à forte valeur ajoutée peu connus des individuels français, comme les safaris photo par exemple, pour l'observation des orques à l'automne'', explique Marit Hodanger, responsable de l'OT de Norvège à Paris.

L'Islande, quant à elle profitera de la manifestation pour combler son manque de représentation en France (l'OT de Paris a fermé ses bureaux en 2002 ) et tentera d'élargir le périmètre de sa saison d'été en faisant aimer aux français le charme irrésistible de ses paysages givrés au printemps et en automne.

Les Amériques en pleine contradiction

Les Etats Unis ne créeront aucune surprise. Fidèles à leur désintérêt pour le tourisme étranger, ''l'Oncle Sam ne participera pas au Salon Mondial du Tourisme en ratant du coup une occasion, d'éclairer le public français sur l'épineuse question des visas'', souligne le communiqué.

En revanche, le Canada revient de façon spectaculaire sur le devant de la scène. Pour cette édition, il s'expose largement en compagnie du Québec et du New Brunswick, et s'agrémente pour la première fois de la Colombie Britannique et du Manitoba. Ces deux régions sont reconnues pour l'écotourisme et le tourisme d'aventure.

Aussi, l'Amérique du Sud resplendit de mille couleurs grâce à la présence particulièrement animée du Pérou et du Brésil, bien déterminé cette année à capitaliser sur le succès de l'Année 2005, du Brésil en France. A regretter en revanche, l'absence pour la première fois du Mexique qui se prive ainsi de la meilleure occasion de relancer la Riviera Maya après les récents cyclones.

Une tiédeur largement compensée par la forte présence cette années, des destinations Caraïbes. Cuba, en tête, mènera la danse avec un stand double de l'an dernier, suivi par la République Dominicaine, Haïti et les Antilles Françaises : Guadeloupe, Martinique et Guyane qui rivaliseront d'animations et d'espaces bien visibles.

Première fois pour la Georgie

Enfin, ce salon est aussi l'occasion de découvrir avant l'heure les nouvelles destinations. En 2006, la Georgie a choisi de s'exposer à pour son premier contact avec le public français.

Site : www.mondialtourisme.com
E-mail: smt@exposium.fr

Informations pratiques

Salon ouvert du jeudi 16 au dimanche 19 mars 2006, de 10h à 19h
Nocturnes les jeudi 16 et vendredi 17 mars jusqu'à 21h

Lieu : Parc des Expositions de Paris, Porte de Versailles - France / Hall 6

Prix d'entrée : 8,5 € - Billets en vente sur place - Achetez vos billets à l'avance pour éviter les files d'attente dans les Magasins FNAC - Carrefour - Géant au 0 892 692 694 (0.34 € TTC/mn) ou sur www.france-billet.com

Accès

Métro
Station " Porte de Versailles " : ligne 12 (Porte de la Chapelle - Mairie d'Issy).

Autobus
Quatre lignes d'autobus desservent la station "Porte de Versailles" : Les lignes 39, 49, 80 et Petite Ceinture (PC)

Voiture
Par le boulevard périphérique intérieur : sortie " Porte de la Plaine " ou " Porte de Versailles "
Par le boulevard périphérique extérieur : sortie " Porte de Sèvres " ou " Porte de Versailles "

Taxis
Station de taxis : Boulevard Lefèbvre et Boulevard Victor (en face de la porte A du Parc des Expositions)

Parkings
Parking visiteurs : entrée Porte C -Parc des Expositions, Porte de Versailles

Vendredi 17 Mars 2006 - 09:44
Rédaction (A.L) - redaction@tourmagazine.fr


Actualité | SAV du Voyage | Testé pour vous | Mode d'emploi du voyage | Editorial | Concours Voyages | Publi-Rédactionnel | France | HONG KONG DESTINATION2 | NORVEGE DESTINATION | QATAR DESTINATION | REPUBLIQUE DOMINICAINE DESTINATION | PORT AVENTURA DESTINATION | Monde | Rechercher par destination






RSS | Facebook | Newsletter | Ajout aux favoris


tourmag.com brochuresenligne.com mytourmag.com dmcmag.com